Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

St. Pierre veut s'illustrer

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Martin St. Pierre connait un très bon début de saison avec les Senators de Binghamton, alors qu’il est au premier rang de l’équipe avec sept points, après les quatre premiers matchs de la formation de la LAH (Phillip MacCallum/Getty Images).
Martin St. Pierre ne dit pas précisément qu’il s’agit de la principale raison qu’il l’a amené au sein de l’organisation des Sénateurs d’Ottawa.


Mais l’athlète d’Embrun admet que le poste qu’il occupe présentement a une signification particulière, au sein de la formation de la Ligue nationale qu’il a suivie tout au long de sa jeunesse dans la capitale nationale.

« Lorsqu’Ottawa est arrivé dans la ligue au début des années 1990, j’ai commencé à suivre l’équipe », a déclaré St. Pierre, qui a été mis sous contrat avec les Sénateurs le 1er juillet, premier jour de l’ouverture du marché des joueurs autonomes. « J’ai toujours regardé les Sénateurs depuis ma tendre enfance et j’ai toujours rêvé de jouer pour eux.

« Cependant, je ne peux pas parler de cela comme un rêve présentement. Il s’agit plutôt d’un travail et d’un parcours (pour moi) afin de m’affirmer au sein de la formation. Je veux certainement qu’ils regardent mon travail là-bas. »

Le terme « là-bas » signifie les Senators de Binghamton, dans la Ligue américaine, où St. Pierre connait un début de campagne très productif. Le centre de 5 pieds 9 pouces et 187 livres a récolté déjà sept points au cours des quatre premiers matchs des B-Sens, incluant un tour du chapeau lors du premier affrontement de la saison, qui s’est soldé par un triomphe de 5-3 sur le Wolf Pack de Hartford, le 3 octobre au Broome County Veterans' Memorial Arena de Binghamton.

Avec sept points en quatre matchs, St. Pierre partage présentement le deuxième rang des marqueurs dans la LAH. C’est le genre de rendement à laquelle les Sénateurs s’attendaient lorsqu’ils ont mis sous contrat le joueur de centre de 26 ans, qui avait déjà connu des saisons consécutives de 99 et 88 points, respectivement avec les Admirals de Norfolk (2006-2007) et les IceHogs de Rockford (2007-2008), deux filiales des Blackhawks de Chicago.

« Il est l’un des meilleurs joueurs de centre, sinon le meilleur joueur de la Ligue américaine », a déclaré l’adjoint au directeur général des Sénateurs, Tim Murray, qui supervise les meilleurs espoirs de l’organisation à Binghamton. « Il a de très bonnes mains, il est déterminé et il possède une bonne vision avec la rondelle. Il peut lancer vers le mur, dont il n’est pas seulement un joueur unidimensionnel.

« Je m’attends de lui qu’il ne se contente pas d’un point par match et qu’il soit le centre du premier trio et qu’il évolue aussi en avantage numérique. Il est un bon joueur offensif. Si un jour nous nous retrouvons dans le pétrin ici (à Ottawa), il pourrait venir ici et nous aider sur le jeu de puissance. »

Avoir une occasion de jouer à Ottawa était ce que St. Pierre avait en tête lorsqu’il a accepté un contrat avec Sénateurs. Il a passé trois années dans l’organisation des Blackhawks avant de se joindre aux Bruins de Boston en 2008-2009. Même s’il n’a disputé que 14 matchs avec le gros club, St. Pierre a passé la majeure partie de la campagne avec les Bruins de Providence, dans la LAH.

« J’ai été avec les Blackhawks pendant trois ans et, à cette époque, ils n’avaient pas participé aux séries éliminatoires au cours des sept ou huit saisons précédentes, a déclaré St. Pierre. J’ai connu deux saisons consécutives de 99 et 88 points respectivement, mais je n’ai pas obtenu de chances sérieuses de me faire valoir dans la LNH. Ensuite, l’an dernier à Boston, les Bruins étaient largement favoris pour remporter la Coupe Stanley et j’ai servi comme un genre de remplaçant lorsque (Patrice) Bergeron s’est blessé.

Il est l’un des meilleurs joueurs de centre, sinon le meilleur joueur de la Ligue américaine. Il a de très bonnes mains, il est déterminé et il possède une bonne vision avec la rondelle. Il peut lancer vers le mur, dont il n’est pas seulement un joueur unidimensionnel. - Tim Murray
« Le 1er juillet, je me suis assis avec mon agent et nous avons pesé le pour et le contre. J’avais plusieurs offres contractuelles. Il fallait seulement choisir la bonne organisation et nous avons opté pour Ottawa. Il y a beaucoup de joueurs talentueux ici (dans la LNH), mais en comparant avec d’autres équipes, c’est à Ottawa où j’avais les meilleures chances de m’illustrer. »

Alors que le talent abonde chez les attaquants de l’alignement des Sénateurs, Murray a reconnu « qu’il faudrait un nombre élevé de blessés » afin que St. Pierre puisse obtenir une chance d’être rappelé à Ottawa.

« Il (St. Pierre) a disputé quelques matchs pour Boston et aussi dans la ligue, dit-il. Je crois que, s’il peut venir ici dans un rôle approprié, il pourrait être productif. »

Peu importe quand l’appel surviendra, St. Pierre promet qu’il sera fin prêt pour remplir n’importe quel rôle que les Sénateurs lui confieraient.

« J’espère qu’à un moment donné, lorsqu’il y aura des blessures ou qu’ils auront besoin d’un peu plus d’énergie, je pourrais être appelé à jouer dans ma région natale, affirme-t-il. Mon objectif est de jouer à temps plein dans la LNH. Je dois bien faire pour obtenir cet appel, mais je dois d’abord exécuter le travail qu’on me demande à Binghamton. »

Pour l’instant, St. Pierre a la garantie qu’il disputera au moins un match dans sa région natale cette saison. Les B-Sens affronteront les Bulldogs de Hamilton, la principale filiale des Canadiens de Montréal, le 8 novembre à la Place Banque Scotia (15 h).

Nouvelles de Bingo

Les B-Sens ont un dossier de 2-1-1 et occupent le deuxième rang de la section Est avant d’entamer une séquence de matchs à domicile, vendredi contre les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton et samedi contre les Bears de Hershey... Jeremy Yablonski a purgé 26 minutes de pénalité lors de la victoire de 6-2, vendredi contre le Crunch de Syracuse, et il occupe le quatrième rang de l’histoire des B-Sens à ce chapitre (469)... Lors du même match, le défenseur Craig Schira et l’ailier droit Keegan Dansereau ont marqué chacun leur premier but dans les rangs professionnels, tandis que Tim Spencer a inscrit son premier dans la LAH... Soyez à l’affût des plus récentes nouvelles des B-Sens en écoutant la capsule « Live From Binghamton », diffusée les mercredis matins à l’antenne de Team 1200.



En voir plus