Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Sportsnet et les Sénateurs marquent de gros points avec la course aux séries

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Chris Neil et les Sénateurs enregistrent des cotes d'écoute records à la télévision cette saison lors des matchs diffusés sur la chaîne Sportsnet East (Getty Images).
L’ascension surprenante des Sénateurs d'Ottawa dans le peloton des équipes aspirantes aux séries éliminatoires s’est avérée un franc succès auprès des téléspectateurs.


Les amateurs regardent les matchs de l'équipe en nombre record sur la chaîne Sportsnet East, détentrice des droits de diffusion régionale de l'équipe depuis l’ouverture du réseau en 1998. Jusqu’au 8 mars, les diffusions des Sénateurs ont attiré une moyenne d’auditoire par minute de 195 000 par soir, soit une augmentation de 24 pour cent comparativement à la campagne 2010-2011.

« Nous nous approchons des 200 000 téléspectateurs par diffusion et il s’agit des meilleurs chiffres obtenus pour les parties des Sénateurs », a déclaré Rob Corte, vice-président de la production du réseau. « Nous sommes très heureux et cela reflète bien le rendement de l'équipe et le sentiment du marché relativement à la formation. »

En effet, ce n'est pas un hasard que la hausse soudaine de l'intérêt envers les matchs des Sénateurs soit intimement liée à l'engouement croissant envers une équipe que bien des gens ne s'attendaient pas à voir lutter pour une place en séries éliminatoires au cours d’une saison qui devait en être une de reconstruction. Cependant, à moins de deux semaines de la fin du calendrier régulier, Ottawa occupe le septième rang du classement de l’Association de l’Est et se rapproche d’une participation à la danse du printemps.

« Il n'y avait pas de grandes attentes (envers les Sénateurs) au début de la saison », a déclaré Corte, un ancien producteur des diffusions des matchs des Sens sur Sportsnet. « Ils formaient une équipe jeune et relativement inexpérimentée, mais les choses ont bien fonctionné, les vétérans sont revenus en force et certains jeunes joueurs ont causé de belles surprises.

« Les succès et le positionnement au classement sont des facteurs qui ont contribué à la hausse des cotes d’écoute. Ils forment une équipe excitante et on veut regarder les matchs. De toute évidence, c'est ce que font les téléspectateurs en ce moment. »

La hausse des cotes d’écoute a commencé dès les premiers mois de la saison et elle n’a pas cessé depuis.

« Traditionnellement, les cotes d’écoute commencent toujours en force, a déclaré Corte. Il y a beaucoup d'espoir au début de la saison, avec le retour du hockey. Par la suite, cela dépend du rendement de l'équipe. À Ottawa, cela a commencé en force. Ensuite, les cotes ont été en hausse de façon significative et constante au cours des premiers mois de la saison et la tendance s’est maintenue. Nous avons eu de bons chiffres pendant toute l'année. »

Au moins deux diffusions des Sénateurs sur Sportsnet ont atteint la marque des 300 000 téléspectateurs cette saison, soit celui du 4 novembre contre les Canadiens de Montréal (327 400) et celui du 17 janvier contre les Maple Leafs de Toronto (334 800). La portée moyenne globale, ou l'écoute totale, des diffusions de match a augmenté à 750 000.

De plus, les Sénateurs commencent à tirer pleinement profit du l'audimètre portable (PPM), un système de mesure de l'auditoire qui consiste en une méthode plus précise.

« Nous avons observé une tendance à la hausse depuis plusieurs années et l'ajout du PPM a certainement fait en sorte que les données soient plus précises », a déclaré Jim Steel, vice-président diffusion des Sénateurs. « L'équipe excitante contribue également à l'augmentation des cotes d’écoute. »

En nouveauté cette saison, Sportsnet a ajouté une émission d’avant-match de 30 minutes, un moyen que Corte croit qui peut aider à croître la frénésie chez les partisans pour les matchs.

« L’émission d'avant-match s’est avérée une agréable surprise. Les cotes d’écoute ont été très bonnes, a déclaré Corte. Cela a dépassé de loin nos attentes. Il y a une demande pour la couverture des activités des Sénateurs d'Ottawa dans le marché et cette initiative le démontre très bien. Il s’agit d’une nouvelle option offerte aux téléspectateurs pour se renseigner sur les Sénateurs à une heure différente. L’émission permet de connaître les dernières nouvelles avant la diffusion d’un match. »

Sportsnet East et Sportsnet One diffusent un total de 52 matchs cette saison sur le territoire de diffusion des Sénateurs, qui couvre la région de l’Est ontarien à partir de Peterborough, ainsi que le Nord de l'Ontario, le Québec et les provinces de l'Atlantique.


En voir plus