Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Spezza emballé par le « virage jeunesse » des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sénateurs Jason Spezza est très encouragé par la venue de jeunes talents et des nouveaux entraîneurs au sein de l'équipe en vue de la prochaine saison (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Son équipe a pris un nouveau visage à bien des égards.


Et comme beaucoup de gens autour de lui, Jason Spezza a hâte de voir où tout cela le mènera, ainsi que le reste de ses collègues des Sénateurs d'Ottawa au cours de la prochaine saison.

Gonflé à bloc? Absolument, dit le vétéran centre.

« J'ai maintenant un degré d’enthousiasme assez élevé par rapport aux années passées », a déclaré le centre de 28 ans dans une entrevue accordée à OttawaSenators.com. « Il y a encore beaucoup d'inconnus. Même si j’évolue dans la ligue depuis un certain temps, je ressens toujours le désir de faire une belle impression auprès du nouvel entraîneur (Paul MacLean) et de solidifier mon emprise sur mon poste au sein de l'équipe et de donner le ton très tôt. »

Alors qu’il entamera sa neuvième saison avec les Sénateurs, Spezza veut devenir un leader à cet égard.

« Si je peux connaître un bon camp, cela donnera le ton pour beaucoup de gars et montrera que nous pouvons rivaliser pour une place en séries éliminatoires, a-t-il dit. Et une fois que l’on entame les séries éliminatoires, on ne sait jamais ce qui peut arriver. Je suis donc impatient de relever le défi d'avoir une équipe jeune et d'être bon tous les soirs.

« Les choses ne seront pas faciles pour nous, mais je pense que nous allons être du peloton si nous parvenons à simplement travailler fort et croire en nous-mêmes. »

Spezza n'a pas encore eu beaucoup de chance de parler hockey avec MacLean – « J'ai eu une bonne conversation avec lui quand il a été embauché, mais c'est tout. » Cependant, il aime la composition de la nouvelle équipe, qui comprend MacLean, un ancien adjoint des Red Wings de Detroit, ainsi que deux anciens entraîneurs-chefs de la Ligue de hockey de l'Ontario, Dave Cameron et Mark Reeds. Spezza a déjà travaillé avec James Cameron auparavant, à l’époque où les deux étaient avec les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine (Cameron a été l’entraîneur-chef des B-Sens pendant deux saisons).

« On ne peut pas contester la réputation des Red Wing, a déclaré Spezza. Ils font assez bien les choses là-bas. Et je suis heureux de revoir Dave Cameron à titre d’adjoint. C'est un gars qui peut amener des aspects différents pour le personnel. Et d'après ce que j'ai entendu, Mark Reeds est un excellent enseignant qui possède beaucoup de connaissances. Nous avons trois personnes qui ont pratiqué le jeu et qui comprennent nos gars de hockey.

« C'est tout simplement passionnant en tant que joueur. C'est un nouveau défi. Avec un nouvel entraîneur, on ne sait jamais ce qu'il va apporter en tant que système. On dirait que nous allons être une équipe qui patine beaucoup et qu'il veut des gars en bonne forme. C'est un nouveau défi et cela nous garde alertes. Nous voulons construire avec ce type. Nous avons une équipe jeune et un entraîneur qui, espérons-le, sera ici pour longtemps. Nous allons simplement essayer de construire ensemble et grandir ensemble pour les prochaines années. »

La première conquête de la Coupe Calder par les B-Sens devrait avoir aussi un impact positif, étant donné que des joueurs tels que Zack Smith, Colin Greening, Bobby Butler et Erik Condra devraient hériter d’un poste au sein de l’alignement à Ottawa en 2011-2012. Outre le fait d’avoir joué des rôles importants à Binghamton, ce quatuor a également eu la chance d’approfondir son expérience avec le grand club au cours des deux derniers mois de la dernière campagne.

« Cela va donner de la confiance aux gars », a déclaré Spezza au sujet de l'effet que l'expérience de la Coupe Calder aura sur les jeunes attaquants. « Un bon nombre de joueurs ont obtenu un contrat à sens unique à cause de cela et par la façon dont ils ont joué à la fin de l'année (à Ottawa). Cela leur procurera un sentiment d’appartenance. Nous avons battu de bonnes équipes dans le dernier droit. Nous avons battu Philly, nous avons battu Tampa, nous avons battu de bonnes équipes. Cela a procuré aux gars le sentiment qu’ils sont de calibre pour la ligue.

« Ce n'est pas grave si beaucoup de gens ne savent pas qui sont ces gars-là. Ils ont beaucoup de temps devant eux pour se faire un nom. Nous pouvons être une bonne équipe et rivaliser contre certaines des meilleures équipes. Et puis le fait d’avoir gagné (la Coupe Calder), d’avoir établi une chimie… j’espère que cela se transportera dans notre vestiaire afin de pouvoir établir une belle cohésion au sein de l’équipe. Je pense que ces aspects seront les plus significatifs, la camaraderie et la chimie. Ils ont gagné ensemble et ils ont montré qu’ils pouvaient gagner ensemble. »



En voir plus