Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Silfverberg vers un avenir prolifique chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Jakob Silfverberg va repousser son entrée dans la LNH pendant une autre année et retournera avec la formation de Brynas de la Ligue élite suédoise (Club de hockey Les Sénateurs d’Ottawa).
Jakob Silfverberg n'est pas tout à fait convaincu que le moment propice est à portée de main.


Même si d'autres personnes dans l'organisation des Sénateurs d'Ottawa se montrent impatientes de lui trouver une place au sein de l'alignement de l'équipe de la Ligue nationale.

« Je suis aussi convaincu qu’il deviendra un joueur de la LNH que quiconque dans cette organisation », a déclaré Pierre Dorion, directeur du personnel des joueurs des Sénateurs, qui se montre très enthousiasme au sujet de l'ailier suédois et de l'impact qu'il va avoir quand Silfverberg fera ses débuts à Ottawa . « Je peux vous dire que ce mec va jouer dans la LNH. Il excelle dans les deux sens de la patinoire, il est fort profondément en zone adverse, il est habile et il a un bon sens du hockey.

« Il pourra être utilisé sur le jeu de puissance, mais aussi en désavantage numérique. C'est un joueur polyvalent. Pour un Européen, il rivalise, il est efficace avec la rondelle et il possède un bon tir. »

Mais Silfverberg, qui fut le meilleur marqueur de la formation de Brynäs IF Gävle avec 18 buts en 53 matchs la saison dernière, croit qu'il a besoin d’une saison de plus avec son équipe de la Ligue élite suédoise afin de se préparer à faire le saut dans la LNH. Ainsi, l'ailier de 20 ans va repousser d’une autre année son arrivée en Amérique du Nord.

« À mon avis, j'ai besoin de devenir plus grand et plus fort et améliorer chaque aspect du jeu », a déclaré Silfverberg, un choix de deuxième ronde (39e au total) par les Sénateurs lors du repêchage 2009 de la LNH. « La Ligue élite suédoise est un très bon circuit pour le perfectionnement, donc je vais passer une autre année là-bas et puis je vais revenir et essayer de me tailler un poste au sein de l'équipe. »

Dorion peut identifier spécifiquement un aspect qui fera la différence pour Silfverberg, qui prend part à son troisième camp de perfectionnement des Sénateurs cette semaine.

« La seule chose qu’il devra surtout améliorer est sa rapidité, a-t-il dit. S'il peut parvenir à améliorer cet aspect, cela déterminera sur quelle unité il évoluera dans la LNH. Si cette rapidité peut augmenter ne serait-ce qu’un tantinet, il pourra jouer sur l’un des deux premiers trios. Sinon, il deviendra un joueur de troisième ligne. »

À 6’1’’ et 187 livres, Silfverberg est conscient de tout cela et il en fait une priorité pour son perfectionnement pour la prochaine saison.

« Je tiens à améliorer chaque aspect de mon jeu, mais, en particulier, je pense que mon coup de patin peut être mieux, a-t-il dit. Et aussi, mon maniement du bâton. Je vais accentuer mes efforts sur cet aspect aussi afin de m’améliorer. »

Silfverberg a eu une idée de ce qu'il faudra pour être compétitif au niveau de la LNH au début du mois de mai dernier, quand il a représenté la Suède au Championnat mondial 2011 de l’IIHF en Slovaquie. Les Suédois ont filé jusqu'en finale avant de s’incliner devant la Finlande par un cuisant revers de 6-1.

« Quand la saison a commencé, je n'aurais même pas imaginé faire l'équipe du Championnat du monde », a déclaré Silfverberg, qui a disputé son premier tournoi mondial en Slovaquie. « Mais j'ai essayé de travailler fort et j’ai abouti dans l'équipe (suédoise). J’en suis très heureux. Ce fut une expérience formidable.

« Les premiers matchs furent très difficiles. On a ressenti plusieurs doubles-échecs et des trucs comme ça. Mais le plus le tournoi avançait, plus on s’y adaptait. Je pense que j'ai réussi à bien m’en tirer au bout du compte. Quand j’y repense, une médaille d'argent du Championnat du monde, c’est très bien et je suis content du résultat. Immédiatement après la finale, c’était un peu difficile à encaisser, mais c'est comme ça. »

Depuis qu'il a fait un voyage de recrutement en Suède plus tôt cette année, Dorion a été convaincu qu’un autre Suédois, le défenseur David Rundblad, est prêt à faire le saut chez les Sénateurs et dans la LNH. Mais Silfverberg est aussi une révélation, en quelque sorte.

« Quand je suis revenu de mon voyage en février, j'étais très enthousiaste au sujet de David Rundblad pour son côté offensif, a-t-il dit. Mais j'étais aussi très emballé par le potentiel de Jakob Silfverberg. Il a pris beaucoup de galons l’an dernier en vue de devenir un joueur de la LNH. Il est si près de la LNH. »


En voir plus