Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Silfverberg et Lehner aux Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien Robin Lehner, un choix de deuxième ronde des Sénateurs au repêchage 2009, est comparé à la vedette des Rangers de New York Henrik Lundqvist. Le père de Robin, Michael, a déjà dirigé Lundqvist (Photo par Mathew Manor/HHOF-IIHF Images).
Ce fut une bonne année pour la Suède au repêchage amateur 2009 de la LNH.


Les Sénateurs d’Ottawa ont contribué à la popularité des joueurs du pays scandinave aujourd’hui, en réclamant deux Suédois en deuxième ronde au Centre Bell de Montréal. En premier lieu, Jakob Silfverberg, un ailier offensif a été repêché au 39e rang au total, suivi du gardien de but Robin Lehner à la 46e sélection.

Silfverberg, qui évolue au sein de la formation Brynas juniors en Suède, doit être très heureux de son futur lieu de travail dans la Ligue nationale de hockey. Lors d’un profil établi pour le Bureau central de recrutement (BCR) de la LNH, l’athlète de 6 pieds 1 et 187 livres et natif de Gavle (Suède), a indiqué que son équipe préférée dans la LNH était les Sénateurs.

De leur côté, les Sénateurs étaient très heureux de pouvoir mettre la main sur un joueur classé au 12e rang chez les Européens lors du classement final du BCR. Il a récolté 38 points en 30 matchs avec le Brynas juniors cette saison et ajouté quatre autres points – notamment trois buts – avec l’équipe Brynas senior.

« Lorsque vous rencontrez le jeune, il est très calme… il ressemble simplement à un hockeyeur », a déclaré Pierre Dorion, le dépisteur amateur en chef des Sénateurs. « Lorsqu’il est à l’œuvre, vous êtes toujours impressionnés, car il est un type de joueur qui danse avec la rondelle. »

Vaclav Burda, le dépisteur européen en chef des Sénateurs, décrit Silfverberg comme « un joueur talentueux et offensif qui marquera des buts. Il possède de bonnes mains, excelle à un contre un et il est très dangereux autour du filet. »

Mais les partisans des Sénateurs ne devraient pas voir Silfverberg avant quelques années.

Lorsque vous rencontrez le jeune(Silfverberg), il est très calme… il ressemble simplement à un hockeyeur ». Lorsqu’il est à l’œuvre, vous êtes toujours impressionnés, car il est un type de joueur qui danse avec la rondelle. - Pierre Dorion
« Ce qui serait bon pour lui est de rester en Europe pour une autre année et d’évoluer avec des hommes… il devrait être un régulier au sein de son équipe de la ligue élite, a déclaré Burda. Ensuite, je crois que nous devrons le faire venir ici et tenter de lui donner le meilleur afin de voir comment il s’ajustera.

« Il a besoin de temps pour apprendre et pour s’ajuster au hockey physique qui se pratique ici, mais je ne crois pas qu’il y a des inquiétudes à ce niveau. »

En Lehner, les Sénateurs ont soutiré le meilleur gardien européen selon le classement du BCR. Son père, Michael, est l’ancien entraîneur du gardien étoile des Rangers de New York Henrik Lundqvist et il y a déjà un parallèle évident à tracer entre lui et Robin Lehner.

« Il ressemble et il agit comme Henrik Lundqvist », a déclaré Anders Forsberg, le dépisteur suédois des Sénateurs. « Son style est très semblable. Il est un gardien très talentueux avec une bonne technique. »

Toutefois, Forsberg ajoute « Il pense davantage comme un Canadien plutôt que Suédois. Il est très compétitif. »

Burda a dit : « Il déteste perdre. Il est compétitif devant le filet et il travaille fort. Il défie les attaquants. »

L’athlète de 6 pieds 3 pouces de Gothenburg a joué pour le Frolunda juniors la saison dernière — il a présenté une moyenne de buts alloués de 0,305 et un pourcentage d’arrêts de 0,916 — mais il prévoit faire le saut dans le hockey junior majeur au Canada cet automne.

« Il doit s’habituer au style de jeu préconisé de ce côté-ci de l’Atlantique », a déclaré Forsberg.

Costello, un intéressant choix de cinquième ronde

Si vous cherchez une histoire motivante dans ce repêchage pour les Sénateurs, portez une attention à Jeff Costello, le deuxième choix de l’équipe (146e au total) en cinquième ronde.

L’ailier gauche de 5 pieds 11, qui évolue pour les RoughRiders de Cedar Rapids dans la United States Hockey League, a été diagnostiqué avec le diabète de type 1 lorsqu’il avait quatre ans et il devait surveiller son taux de glycémie pendant la majeure partie de sa vie. Mais cela ne l’a pas empêché de devenir un espoir pour ce repêchage, car il était classé au 50e rang du palmarès du BCR chez les attaquants nord-américains.

« J‘espère que d’autres jeunes se diront que ce n’est pas si grave d’être atteint du diabète », a déclaré Costello, 18 ans de Milwaukee, qui fréquentera Notre Dame à l’automne. « Vous pouvez certainement surmonter cet obstacle avec du dévouement et du travail acharné. C’est le message que je désire partager. »


En voir plus