Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Rundblad impatient de s'illustrer chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
OSHAWA, Ont. — Il attendait ce moment depuis plus de 15 mois.


L’attente est finalement terminée pour David Rundblad, alors qu’il peut commencer à justifier l’énorme confiance que les Sénateurs d’Ottawa ont en lui. Rappelons que le club a sacrifié un choix de première ronde pour l’obtenir au repêchage de 2010 à Los Angeles.

Le défenseur suédois de 21 ans est fin prêt à relever le défi.

« Je veux montrer que je suis un bon joueur et qu'ils n'ont pas fait une erreur en effectuant une transaction pour moi », a déclaré Rundblad vendredi avant le début du tournoi des recrues au General Motors Centre. « Ça va être amusant. »

Rundblad, le 16e choix au total lors du repêchage de 2009 par les Blues de St. Louis, sera un joueur à surveiller. La direction des Sénateurs, qui prévoit que Rundblad pourra être de l’alignement à la ligne bleue en 2011-2012, est impatiente de le voir évoluer en Amérique du Nord pour la première fois, tout comme les amateurs, qui ont tellement entendu parler de Rundblad au cours de l'année dernière.

« J'ai eu une bonne saison l'année dernière, donc bien sûr ils (les gens) parlent de moi », a déclaré Rundblad, qui a récolté 50 points la saison dernière pour Skelleftea et a remporté le Prix Borje Salming à titre de meilleur défenseur de la Ligue élite suédoise. « Je sais ce que je peux faire et j'ai des objectifs à atteindre. Le premier consiste à jouer dans la LNH, mais j’ai beaucoup de travail à faire.

« C'est pourquoi je suis ici. Je veux vraiment jouer dans la LNH, mais ce sera difficile. Je dois y mettre le maximum. »

Un joueur talentueux offensivement qui peut s’impliquer physiquement, Rundblad reconnaît qu'il pourrait avoir besoin de temps pour s'adapter aux petites patinoires nord-américaines. Mais le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, pour sa part, ne doute pas que son précieux espoir puisse effectuer une transition en douceur.

« Il est un bon patineur, un joueur physique, a déclaré Murray. Je ne pense pas que cela va l’affecter énormément. »

Rundblad a ajouté : « Ça va être plus intense. Le jeu est plus rapide ici qu’en Suède, mais j’ai hâte. Je dois travailler fort pour m'habituer aux petites patinoires et aux matchs plus intenses. »

Après avoir passé un été à travailler avec un entraîneur personnel en Suède, Rundblad est arrivé à Ottawa il y a deux semaines pour commencer sa mission dans le but d’obtenir un poste à ligne bleue des Sénateurs déjà encombrée, avec six joueurs possédant des contrats à sens unique. Il est conscient qu’il devra gagner sa place au sein de l'équipe, ce à quoi Murray a indiqué vendredi qu'il est prêt à donner à Rundblad toutes les occasions pour le faire.

« C'est presque un rêve devenu réalité », a déclaré Rundblad au sujet de l’avant-goût qu’il aura lors du tournoi des recrues. « Ce n'est pas encore la LNH, mais je vais travailler fort pour y arriver. Je dois faire ce que je fais de mieux, faire mon truc. Je dois travailler très dur sur la glace et à l’extérieur de la patinoire. Ce sera difficile, mais c'est un défi amusant. »

 Rundblad commence déjà à se faire à l’idée de vivre à Ottawa.

« Ce n'est pas très grand, mais je suis habitué aux petites villes », a déclaré Rundblad, un natif de Huddinge, en Suède. « C'est une belle ville. »


En voir plus