Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Robitaille souhaite un séjour de longue durée

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Randy Robitaille est heureux de revenir dans son patelin.


Maintenant, il espère que ce séjour sera de longue durée.

Les Sénateurs d’Ottawa ont annoncé mardi la signature d’une entente d’un an avec le joueur de centre de 32 ans. Mais étant donné qu’il effectue un retour dans la Ligue nationale de hockey après avoir été libéré par le Yaroslavl Lokomotiv de la Super Ligue russe, Robitaille est soumis au ballottage jusqu’à mercredi midi. S’il n’est pas réclamé, il deviendra officiellement membre des Sénateurs d’Ottawa.
Randy Robitaille est un vétéran qui a évolué avec huit formations dans la Ligue nationale de hockey (Phil Stobe/Getty Images).

« On retient notre souffle, de dire le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. Nous voulons donner une chance à Randy de revenir en Amérique du Nord et de jouer. S’il n’est pas réclamé (au ballottage), il n’est pas réclamé sinon il devra aller jouer là où il aura été réclamé, advenant le cas. »

Robitaille, qui est originaire d’Ottawa et qui a effectué de nombreux séjours dans la LNH, notamment à Boston, Nashville, Los Angeles, Pittsburgh, Long Island, Minnesota, Atlanta et Philadelphie, a clairement indiqué qu’il souhaite être ici pour longtemps.

« Le ballottage, c’est souvent une question de timing et si les autres équipes sont éprouvées par les blessures, a déclaré Robitaille. J’ignore ce dont les autres équipes ont besoin en ce moment. Je me croise les doigts et j’espère avoir de bonnes nouvelles demain. »

Les Sénateurs étaient l’une des équipes en tête de la liste des endroits potentiels de Robitaille lorsqu’il a décidé de quitter Lokomotiv. Lui et son épouse, Joanne, attendent leur troisième enfant pour janvier.

« J’avais signé en Russie avant le début de la présente saison et avant d’apprendre que ma femme était enceinte, a-t-il dit. Lorsque nous avons appris cette nouvelle, nous avons décidé de revenir chez nous. Mon agent a sondé un peu le terrain par ici. Ottawa était l’un des endroits (qui l’intéressait), étant de la région et ayant l’appui de mon épouse. C’est une équipe à laquelle je désire faire partie. »

Robitaille espère pouvoir ajouter de la profondeur.

« Il s’agit d’une très bonne équipe et il y a un bon noyau de joueurs, dit-il. Je tenterai de m’insérer et d’y trouver ma place, que ce soit à l’offensive ou en amenant de la profondeur et de l’énergie. »

L’entraîneur-chef John Paddock voit les choses de la même façon si Robitaille parvenait à demeurer ici.

« C’est un joueur qui a récolté 74 buts, 227 points en 463 matchs en carrière dans la LNH, de dire Paddock au sujet de Robitaille.  Je crois qu’il a un bon coup de patin et qu’il peut contribuer offensivement dans certaines situations. Il amènera de la profondeur. »

L’arrivée de Robitaille ne signifie pas nécessairement une rétrogradation pour la recrue Nick Foligno, qui s’était mérité le dernier poste disponible lors du camp d’entraînement mais qui n’a pas encore récolté un point. Mais Murray et Paddock ont été clairs; ils sont satisfaits du rendement de Foligno jusqu’à présent.

« Je crois que Nick joue bien, a indiqué Paddock. Il a montré parfois qu’il était un peu inexpérimenté. Il a besoin de réagir un peu plus rapidement. La meilleure façon pour lui d’acquérir cela est d’évoluer à ce niveau et de pratiquer avec ces joueurs-là.

« Il ne faut pas s’attarder uniquement à la colonne des buts dans son cas. Il joue 10-12 minutes par match, ce qui est bien. Nous avons plusieurs attaquants dans la même situation. »

Toutefois, la nouvelle acquisition de l’équipe ne passera pas inaperçue dans l’esprit de Foligno.

« C’est une forme de motivation (pour moi) », a indiqué Foligno, le jeune ailier de 19 ans. « Je veux demeurer avec l’équipe et il est un bon joueur, donc cela représente un défi. Tout ce que j’ai à faire, c’est d’effectuer les tâches qu’on me demande. Je veux faire ce qu’il faut pour devenir un joueur d’impact sur la patinoire. »
En voir plus