Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Richardson prêt à tourner la page

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Luke Richardson accepte la fin de la même manière dont il a fait preuve tout au long de sa carrière de 21 ans dans la Ligue nationale de hockey, soit avec classe, dignité et professionnalisme.


Même si ce n’est pas encore officiel, le défenseur des Sénateurs d’Ottawa a reconnu aujourd’hui que sa longue carrière de joueur actif est terminée, après des séjours à Toronto, Edmonton, Philadelphie, Columbus, Tampa Bay et Ottawa, sa ville natale. Alors qu’il s’est entretenu avec les journalistes tout juste avant la fin de la période d’admissibilité au ballottage, Richardson a eu de la difficulté à exprimer les émotions qu’il ressentait.

« C’est un peu particulier, dit-il. J’ai beaucoup apprécié les années en tant que joueur et il semble que c’est maintenant terminé. Je n’ai pas véritablement de regret à cet égard. J’ai bénéficié d’une excellente opportunité ici. Bryan (Murray, le directeur général des Sénateurs) m’a donné une chance l’an dernier de revenir jouer chez moi. C’est ici que moi et ma famille voulions nous établir et nous avons eu beaucoup de plaisir avec les Sénateurs.

« À partir de maintenant, j’ignore où je vais me retrouver. »

Même s’il a déjà eu quelques discussions préliminaires avec Murray à propos d’une possibilité de joindre le personnel d’entraîneurs au sein de l’organisation des Sénateurs, Richardson a indiqué qu’il ne s’attendait pas à obtenir davantage de précisions avant au moins la semaine prochaine.

« J’aimerais rester ici et jouer un rôle d’entraîneur. Je pense qu’ils ont montré un certain intérêt à cette proposition », a dit Richardson.

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg, a déclaré qu’il serait ouvert à toute suggestion de la part du joueur de 39 ans, qu’il a qualifié de « guerrier et un grand homme. »

« Il n’y a pas de façons faciles pour quiconque de mettre fin à sa carrière, a-t-il ajouté. Si tout fonctionne, j’aimerais voir Luke venir travailler avec nous. Il a beaucoup de connaissances et de caractère... nous apprécions ce type de personne.

« Il fut un guerrier et un joueur de caractère. S’il parvient à obtenir un rôle d’entraîneur, ce que nous souhaitons, il connaîtra du succès en raison de son caractère. »

Murray voit en Richardson un excellent exemple et un mentor pour plusieurs jeunes défenseurs de l’organisation, incluant Brian Lee ainsi que les choix au repêchage de 2008, Erik Karlsson et Patrick Wiercioch.

« Il représente l’exemple idéal pour nos jeunes joueurs, a dit Murray. Nous avons quelques jeunes défenseurs qui pourraient tirer profit de l’expérience d’une personne comme Luke et ce dernier pourrait exercer une bonne influence sur eux, en partageant des expériences afin de les aider à devenir de bons joueurs dans la LNH. »

Richardson a disputé 1 417 au cours de ses 21 saisons dans la LNH en plus de 69 parties éliminatoires, ce qui le place parmi les meneurs en terme d’années de service. Ce n’est que maintenant qu’il commence à apprécier la fierté d’avoir connu une telle longévité.

« Lorsque tu joues, c’est de la routine, match après match, année après année, dit-il. Tu ne penses pas vraiment aux accomplissements, car chaque jour que tu passes dans la ligue, tu veux accomplir des choses. Maintenant que c’est terminé, je commence à ressentir ces choses.

« C’est un peu étrange d’arriver sur la patinoire sans savoir si tu fais l’affaire ou non, mais après 1 400 matchs, tu dois avoir une certaine confiance. C’est mon monde depuis plus de la moitié de ma vie, donc j’espère pouvoir continuer dans ce créneau.

« En passant en revue 21 années, c’est exceptionnel, a dit Richardson. Je n’ai que de bons souvenirs et j’ai apprécié chaque minute de cette aventure. Pour un joueur de hockey, la LNH est le meilleur circuit pour y évoluer. »

Il est particulièrement heureux de pouvoir terminer sa carrière dans sa ville natale, même s’il y a eu un moment d’incertitude avant que les Sénateurs lui offrent un contrat à titre d’essai, une semaine avant l’ouverture du camp d’entraînement. Richardson a été mis sous contrat pour une 21e saison à la veille du départ de l’équipe pour la Suède.

« Il a fallu environ une semaine avant le début du camp avant de savoir que j’y serais, dit-il. « si quelque chose d’autre s’était présenté, il y aurait fallu que j’y réfléchisse. Mais, à ce stade-ci de ma carrière, je ne voulais pas quitter. Je souhaitais que quelque chose survienne ici et cela a marché.

« J’aimerais continuer ici. J’ai eu du plaisir à évoluer pour les Sénateurs et je souhaite rester au sein de l’organisation. Cette dernière n’a montré rien de moins que de la classe à mon endroit. Je suis très fier de cela. Demeurer ici serait la meilleure chose qui pourrait m’arriver. »



En voir plus