Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Richardson : « Nous voulons susciter des discussions »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson parle de l'importance de la sensibilisation à la santé mentale en montrant son appui à l'initiative Do It For Daron (Photo par Tieja MacLaughlin/Ottawa Senators Hockey Club).
Alors qu’ils tentent de faire leur deuil de la tragédie qui les a affectés, Luke Richardson et sa famille ont inspiré un solide mouvement communautaire.


Mercredi, l’entraîneur-adjoint des Sénateurs d’Ottawa a lancé un vibrant appel à tous dans la région de la capitale pour se joindre à eux afin d’aborder la question de la santé mentale chez les jeunes et le suicide par l’entremise du mouvement Do It For Daron (D.F.I.D.), une initiative populaire mise sur pied à la mémoire de sa fille de 14 ans, qui s’est enlevée la vie en novembre dernier.

« Nous devons changer la culture qui règne autour de ce sujet et de faire en sorte que de parler de santé mentale et de suicide devienne acceptable », a déclaré Richardson lors d'une conférence de presse à la Place Banque Scotia, pour dévoiler un certain nombre d’initiatives reliées au mouvement D.I.F.D. « Nous voulons susciter des conversations, tendre la main à quelqu'un, que ce soit un ami, un membre de la famille ou un étudiant. Dites-leur qu'ils peuvent vous dire ce qu'ils ressentent. Faites-leur savoir que vous serez là pour eux.

« Nous devons faire un effort. Nous devons changer les choses. Nous avons trop à perdre. »

Richardson et son épouse, Stephanie, ont choisi de parler publiquement de la mort de Daron « parce que nous voulons faire une différence dans la vie des gens. » Leur tragédie personnelle a sensibilisé les Richardson sur la nécessité « d'avoir cette conversation. »

« Notre propre manque de connaissance (sur le sujet) nous a mis sur cette voie d'incrédulité, de douleur et de désespoir, remplie de questions qui n'obtiendront jamais de réponses », dit-il.

Les Richardson ont annoncé une contribution personnelle de 100 000 $ au Fonds Daron Richardson, mis sur pied par la Fondation de santé mentale Royal Ottawa, soit un montant identique à la somme récoltée à ce jour. Le fonds sera destiné au programme d’identification et d’intervention précoce pour la maladie mentale chez les jeunes et le suicide. Plus de 500 donateurs ont versé des contributions au Fonds de Daron.

« Do It For Daron est un mouvement communautaire visant à stimuler l’énergie et l’action afin d’aider plus de jeunes à se sentir plus forts », a déclaré Tim Kluke, président de la Fondation de Santé mentale Royal Ottawa. « La participation amène la responsabilisation. La responsabilisation amène une action et l'action mène à un changement. Nous devons continuer à briser les stigmates associés à la maladie mentale et briser le silence. »

Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson, qui est impliqué dans une campagne de sensibilisation du Royal Ottawa intitulée « Vous me connaissez » depuis plus de trois ans, affirme qu’il « attend avec impatience le moment où un jeune n’aura pas peur de demander de l'aide et que nous, en tant que société, serons là et prêts à écouter, à aider et à donner de l'espoir. »

Parmi les activités de l’initiative D.I.F.D., notons une Journée en mauve le 8 février, qui aurait coïncidé avec le 15e anniversaire de Daron Richardson. Les classes et les équipes sportives mineures des quatre coins d'Ottawa ont déjà garanti leur soutien dans ce qui deviendra une campagne annuelle.

« Nous vous demandons de porter du mauve (ce jour-là), la couleur préférée de Daron, a déclaré Kluke. Nous demandons aux groupes scolaires, aux employés de bureau, aux entreprises et à tout autre organisme de s’inscrire et recueillir des fonds pour le Fonds de Daron. »

Les Sénateurs et la Fondation des Sénateurs mettent aussi sur pied leur propre initiative, une première Soirée de sensibilisation à la santé mentale chez les jeunes Do It For Daron. L’événement aura lieu le 26 février, alors que les Flyers de Philadelphie seront les visiteurs à la Place Banque Scotia. Le président des Sénateurs, Cyril Leeder, a déclaré que ce match fut choisi « en raison des amitiés de longue date et des liens que compte Luke avec les Flyers. » Ces derniers avaient aussi envoyé une importante délégation lors du service commémoratif de Daron, le 30 novembre dernier.

Lors de cette soirée, les joueurs des deux équipes porteront des autocollants cœur mauve D.I.F.D. – conçus par des amis de Daron – sur leur casque et des articles spécialement conçus pour l’initiative D.I.F.D. seront en vente un peu partout dans l’amphithéâtre, notamment des bracelets mauves et 500 « rondelles mystères » autographiées par tous les joueurs des Sénateurs et des Flyers. Les bracelets ont déjà fait leur chemin à travers la ligue, de dire Leeder, alors que des joueurs d'autres équipes ont décidé de les porter pour appuyer la cause.

« Les Sénateurs et la Fondation des Sénateurs ont jugé qu’il s’agissait d’une excellente occasion de démonter notre sens des responsabilités et de leadership en tant qu'organisation, a dit Leeder, et à encourager les autres à s'impliquer activement dans des campagnes de sensibilisation comme celle-ci auprès de nos partisans, jeunes et moins jeunes, tout en suscitant les discussions sur les problèmes de santé mentale. »

Leeder a également dévoilé que Sénateurs Sports & Divertissement et la Fondation des Sénateurs, avec le soutien des amateurs et des partenaires, s’engagent à verser un montant additionnel de 100 000 $ à l'Hôpital Royal Ottawa pour son programme d’identification et d’intervention précoce pour la maladie mentale chez les jeunes.

« Après les accidents, le suicide est la deuxième cause de décès au Canada chez les jeunes de 15 à 24 ans », a déclaré la présidente de la Fondation des Sénateurs, Danielle Robinson.

« Nous voulons changer ces statistiques. »

Pour appuyer cette cause, visitez le site www.doitfordaron.com.



En voir plus