Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Richardson dit oui à la Coupe Capitale Bell

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le joueur originaire d’Ottawa est la personne toute désignée pour représenter la Coupe Capitale Bell, même si ses jours passés dans le hockey mineur remontent bien avant la croissance fulgurante de l’événement.


Mais le défenseur des Sénateurs d’Ottawa Luke Richardson, qui est revenu dans sa ville natale pour sa 20e saison dans la Ligue nationale de hockey, a joué un rôle tangible en augmentant le nombre de participants à ce tournoi.

Ses deux filles ont participé à la Coupe Capitale Bell. L’une d’elles, Daron, âgée de 11 ans, a même remporté un championnat avec l’équipe des Blue Jackets de Columbus qui avait vaincu les Capital Crusaders 2-1 pour le titre atome mineur A au tournoi de 2006.

Daron Richardson sera de l’événement à nouveau cette année, alors qu’elle sera dans l’uniforme des National Capitals dans la division peewee filles AA. Sa sœur âgée de 13 ans, Morgan, a participé à trois éditions de la Coupe Capitale Bell.

« C’est facile pour moi de m’impliquer, car l’une de mes filles (Daron) y participe encore », a déclaré Richardson, le président d’honneur de l’édition de cette année de la Coupe Capitale Bell. « C’est un grand tournoi. Lorsque j’étais à Columbus (avec les Blue Jackets), nous étions venus avec ma fille aînée (Morgan). Ce fut ma première occasion de voir cela. C’était excitant et bien organisé.

« Je me souviens étant jeune à Ottawa, il y avait le tournoi international d’Ottawa à l’époque après Noël. Nous attendions ce moment pendant toute l’année. Nous espérions atteindre la finale et d’obtenir le chandail du tournoi afin de le porter. »

La famille Richardson a participé à la Coupe Capitale Bell pour la toute première fois lors de la saison du lock-out dans la LNH. Depuis, les Richardson sont devenus des habitués.

« À notre première année, Morgan est venue pendant le lock-out, a indiqué Richardson. L’année suivante, nos deux filles sont venues et elles jouaient dans des équipes de garçons à Columbus. Il n’y avait pas d’équipes de filles là-bas. »

L’an dernier, les deux filles habitaient à Ottawa et elles ont porté les couleurs du National Capitals lors du tournoi.

Richardson est très heureux de pouvoir contribuer à quelque chose de très significatif pour lui.

« Si l’on peut redonner aux enfants avec une simple présence d’un joueur de la LNH, cela me fait un grand plaisir de pouvoir être là, dit-il. J’aime aller encourager mes enfants et de participer à des activités du hockey mineur, comme des exercices d’habiletés, par exemple.

« C’est la base même du jeu. L’élément « affaire » y est absent — parfois on y retrouve l’aspect politique — mais c’est plaisant de voir des enfants grandir et apprendre. »

Le vétéran défenseur des Sénateurs se rappelle encore des souvenirs de ses années passées dans le hockey mineur avec les Golden Knights d’Ottawa West.

« Je garde encore contact avec plusieurs amis du temps d’Ottawa West, de dire Richardson. Il y a des leçons de vie. Les bons entraîneurs nous enseignement plusieurs bonnes choses de la vie à partir des facettes du jeu sur la glace, comme les bonnes situations et celles plus ardues. Les amitiés et les expériences vécues sont inestimables. »

Richardson suit les pas d’Anton Volchenkov et de Patrick Eaves, ses deux prédécesseurs  à titre de président d’honneur de la Coupe Capitale Bell. Le directeur général du tournoi, Aaron Robinson, affirme qu’il s’agit d’un choix logique.

« Luke est originaire d’Ottawa et un ancien des Golden Knight d’Ottawa West. Il est la personne toute désignée, étant donné qu’il a grandi dans le système de hockey mineur d’Ottawa. »

Pour les derniers détails et le calendrier du tournoi, visitez le www.bellcapitalcup.ca.


En voir plus