Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Retour au jeu pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Daniel Alfredsson et les Sénateurs n'ont pas oublié la formule qui leur a permis de connaître une séquence de 14-2-0 avant la pause olympique (Debora Robinson/NHLI via Getty Images).
Les hostilités reprendront finalement ce soir à la Place Banque Scotia.


Pour les Sénateurs d’Ottawa, l’affrontement de ce soir à domicile contre les Rangers de New York (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM Souvenirs garantis) marquera le début de la dernière étape avant les séries éliminatoires. Un affrontement qui n’arrive pas trop tôt pour une équipe qui a pu se reposer pendant les deux semaines de la pause olympique.

Il reste dix-neuf matchs à disputer — sept à domicile, 12 à l’étranger — pour déterminer à quel rang les Sénateurs se classeront en vue de l’après-saison. Grâce à une séquence de 14-2-0 avant la pause, Ottawa s’est retrouvé en tête du classement de la section Nord-Est, à un point devant les Sabres de Buffalo, mais ces derniers détiennent un match de priorité. Même s’il faut un peu de temps pour se dégourdir ce soir, les Sénateurs n’ont certainement pas perdu la formule qui leur avait permis de connaitre les succès préolympiques.

« Nous les avons encore en tête », a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson, l’un des cinq joueurs des Sénateurs qui ont représenté leur pays aux Jeux d’hiver de Vancouver.  « Nous savons que nous pouvons bien jouer. Il suffit de simplement repartir la machine... Je m’attends à ce que nous déployions beaucoup d’énergie avec les matchs à disputer encore au calendrier.

« Nous avons fait de l’excellent travail afin de nous placer dans une excellente posture au classement. Nous devons continuer à faire preuve de détermination et jouer de façon aussi intense que les autres formations. »

Les Rangers, qui occupent présentement le 10e rang à un seul point d’une place donnant accès à une participation aux séries, s’avèrent certainement ce genre de formation.

« Ils se battent pour une place en séries, a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston. Nous nous attendons à affronter une équipe coriace ce soir. »

Nous savons que nous pouvons bien jouer. Il suffit de simplement repartir la machine... Je m’attends à ce que nous déployions beaucoup d’énergie avec les matchs à disputer encore au calendrier. Nous avons fait de l’excellent travail afin de nous placer dans une excellente posture au classement. Nous devons continuer à faire preuve de détermination et jouer de façon aussi intense que les autres formations. - Daniel Alfredsson
Le centre Mike Fisher a ajouté : « Ils seront affamés. Ils se battent pour faire les séries, donc ils seront prêts. Nous devons nous concentrer sur notre jeu, les petites choses. Nous ne devons pas compliquer les choses et effectuer de courtes présences afin de reprendre le rythme. »

Clouston est d’accord sur le fait que le principal défi de ce soir sera de retrouver la concentration nécessaire. Toutefois, il ressent que sa troupe est fin prête à renouer avec l’action.

« Nous savons que nous devons retrouver notre plein régime et j’espère que cela se produire le plus tôt possible, a-t-il dit. L’intensité et l’énergie étaient au rendez-vous dans le vestiaire, mais il faut que cela se transpose maintenant en situation de match et dans la structure que nous désirons. »

Personne n’est probablement plus impatient de revenir au jeu que le défenseur Erik Karlsson, qui réintègre l’alignement après avoir été à l’écart depuis le 5 février en raison d’une blessure à une épaule. Heureusement pour la recrue suédoise, la pause olympique lui a permis de rater que seulement cinq rencontres.

« Il n’y a jamais de bon moment pour se blesser, mais j’ai raté 5 matchs au lieu de 20, ce qui est bon, a-t-il déclaré. Cela m’a permis de rester ici et de me rétablir afin de jouer ce soir... Une pause, c’est bien. Mais revenir au jeu, c’est mieux. J’attendais avec impatience ce moment. »

Bloc-notes

Brian Elliott effectuera son 15e départ consécutif devant le filet ce soir... Les trios des Sénateurs à l’entraînement : Milan Michalek-Jason Spezza-Daniel Alfredsson, Matt Cullen-Mike Fisher-Alex Kovalev, Jarkko Ruutu-Chris Kelly-Chris Neil et Ryan Shannon-Peter Regin-Jesse Winchester... Il reste moins de 2 500 billets pour l’affrontement de ce soir et 1 250 pour celui de samedi contre les Maple Leafs de Toronto à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis).


En voir plus