Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Retour à la base pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que son équipe éprouve des difficultés à marquer des buts et à remporter des victoires, Bryan Murray a pris les choses en main vendredi matin.


Le directeur général des Sénateurs d’Ottawa a tenu une rencontre avec ses joueurs, avant la séance d’entraînement à la Place Banque Scotia, au lendemain d’un revers de 3-1 face aux Islanders de New York. Il s’agissait d’une troisième défaite consécutive pour Ottawa (6-8-2), qui n’a marqué que deux buts au cours de cette mauvaise séquence.

Le message livré par Murray était sans équivoque.

« Je suis déçu de l’effort déployé (jeudi) », a déclaré Murray aux journalistes après une séance d’entraînement intensive des Sénateurs. « Nous n’avons pas bien joué, nous étions inertes en première période. À un certain moment, nous tirions de l’arrière 14-2 au chapitre des tirs au but. Si ce n’était pas du travail d’Alex Auld devant le filet hier soir, la rencontre se serait soldée en première période. Donc, je suis déçu. »

L’entraîneur-chef Craig Hartsburg a livré le résumé suivant.

« Nous pouvons mieux jouer et nous devons mieux jouer, dit-il. En un mot, c’est cela et j’espère que le message sera perçu de cette façon.

« Les joueurs doivent croire en eux-mêmes et ils doivent se lancer le défi d’offrir ce qu’ils ont de mieux. »

Les joueurs des Sénateurs auront peu de temps pour analyser tout cela, alors qu’ils affronteront de nouveau les Islanders samedi soir, cette fois à Uniondale (19 h, non télévisé, Team 1200). Mais la visite de Murray, et le discours qui s’en est suivi n’étaient pas du tout prévus en ce début de vendredi.

« Personne ne veut se faire parler de la sorte par le DG, mais nous avons connu un mauvais match (jeudi), a déclaré l’attaquant Dany Heatley. Je crois que la solution est ici et nous devons faire mieux. Cela commencera demain.

« Nous devons ramener l’enthousiasme et augmenter notre niveau d’énergie. Afin d’obtenir de meilleurs résultats, nous devons accentuer le rythme sur la patinoire. Ce ne fut pas le cas hier soir et nous devons retrouver ce rythme. »

Murray était particulière préoccupé par la production offensive des Sénateurs, qui est en panne sèche, alors que l’équipe est pourtant douée à l’attaque.

« Nous avons des joueurs qui ont des aptitudes pour marquer des buts, mais nous ne marquons pas de buts, a dit Murray. À chaque match, nous nous retrouvons dans le pétrin en troisième période parce que nous ne parvenons qu’à marquer un but ou deux par match et nous tentons de nous en tirer de cette façon. C’est nettement insuffisant. »

Le capitaine Daniel Alfredsson estime que la solution aux problèmes des Sénateurs n’est pas complexe.

« Lorsque tu es dans une période creuse et que tu joues mal, tu te dois de revenir à la base et de mettre la main à la pâte, dit-il. Si tu parviens à mettre cela en pratique pendant quelques matchs de suite, la confiance reviendra. Voilà où nous en sommes en ce moment.

« Nous sommes un peu trop prudents. Parfois, nous avons presque peur de perdre. Notre équipe, qui possède beaucoup de rapidité, doit être plus agressive et afficher davantage d’assurance. C’est ce que nous avons abordé avant l’entraînement, et avec les entraîneurs aussi. Nous ne devons pas attendre que les choses se produisent, mais bien de les provoquer. »

Le défenseur Chris Phillips ajoute : « Peu importe ce qui se passe ou ce qui se dit, nous devons trouver des solutions ensemble et les mettre en pratique sur la glace. »

Auld (5-4-2) devrait effectuer son 12e départ de la saison, samedi soir.

Shannon sur la touche en raison d’une commotion

Hartsburg a confirmé que Ryan Shannon, fraîchement rappelé de Binghamton et qui a quitté le match de jeudi après avoir encaissé un coup de coude à la tête de Thomas Pock, des Islanders, a subi une commotion et il sera absent pour une période indéfinie. Un autre attaquant des B-Sens, Ilya Zubov, se joindra au grand club en vue du match de demain à Long Island.

L’incident s’est produit au lendemain de l’annonce de la suspension de deux matchs imposée à l’attaquant des Sénateurs Jarkko Ruutu. La Ligue nationale avait alors déterminé qu’il s’agissait d’un coup porté à la tête de Maxim Lapierre, du Canadien, lors du match de mardi soir. Hartsburg exige et espère que les préfets de la discipline réservent le même sort à Pock.

« C’est évident, dit-il. Notre joueur a écopé de deux matchs alors qu’il n’y a pas eu de blessé, tandis qu’ici, on parle d’une blessure importante. »


En voir plus