Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Repêchage LNH 2008 : la Place Banque Scotia sera le théâtre de la loterie annuelle

par Chris Yzerman / Ottawa Senators

C’est dans leur propre cour que les Sénateurs d’Ottawa tenteront de dénicher la perle rare cette année, alors que le repêchage amateur de la Ligue nationale de hockey se tiendra dans la capitale nationale cet été.

La Place Banque Scotia sera le théâtre de la 46e édition de la séance annuelle de repêchage amateur de la ligue, les 21 et 22 juin prochain. C’est la première fois que les Sénateurs auront l’occasion de tenir le repêchage dans son intégrité. Ottawa s’était déjà vu confier l’événement en 2005, mais la LNH avait préféré tenir une version réduite de la séance dans un hôtel de la région, car la ligue et les joueurs étaient sur le point de mettre un terme au lock-out.

La séance de cette année s’annonce prometteuse, avec l’as marqueur Steven Stamkos, du Sting de Sarnia de la Ligue de hockey de l’Ontario, qui figure en tête de lice des espoirs pour 2008.

« Je pense que, parmi les 10 ou 15 meilleurs joueurs, il y a beaucoup de défenseurs », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray, à propos des espoirs cette année. « À certaines années, on pouvait voir un défenseur être sélectionné au quatrième, cinquième ou sixième rang. Cette année, on pourrait voir un défenseur être choisi dans les trois premiers rangs. Je crois qu’il y aura 10 bons défenseurs au repêchage et lorsqu’on parle de joueurs de la trempe de Stamkoses, il y a certainement beaucoup de talent. »

Il s’agira d’une première séance de repêchage pour Murray avec Ottawa, alors qu’il a joint les rangs du club en juillet, l’an dernier. Il connaît l’importance de l’exercice pour la construction d’une équipe, alors qu’il a déjà vécu l’expérience avec les Red Wings de Detroit, les Panthers de la Floride, les Ducks d’Anaheim et les Rangers de New York. Les Sénateurs accordent une importance capitale à leurs choix au repêchage, particulièrement ceux de première ronde, qu’ils sont réticents à l’idée de les échanger.

« À mes yeux, le choix de première ronde est très important, a déclaré Murray. Après avoir parcouru essentiellement les rangs amateurs pendant 15 ans, j’ai un parti pris pour un choix de première ronde. Les (Ryan) Getzlaf et (Corey) Perry ainsi que d’autres joueurs que j’ai sélectionnés (à Anaheim) se sont avérés des choix importants. »

Les Sénateurs ont une histoire riche en termes de repêchage. Même s’ils étaient défavorisés en ce qui a trait à leur position de sélection (du fait qu’ils aient terminé dans le peloton de tête du classement au cours de la dernière décennie), les Sénateurs ont réussi à dénicher la plupart des joueurs de leur alignement actuel dans les rangs juniors (Chris Phillips, Mike Fisher, Chris Neil, Chris Kelly, Anton Volchenkov, Antoine Vermette, Jason Spezza, Ray Emery, Christoph Schubert, Andrej Meszaros, Nick Foligno) au cours des dernières années. Évidemment, l’espoir de découvrir une perle rare comme le capitaine Daniel Alfredsson, un choix de sixième ronde (133e au total) en 1994, incite n’importe quel dirigeant à aller voir plus loin.

« Je crois que l’organisation a fait du très bon travail, reconnaît Murray. Je crois que lorsque nous devons sélectionner parmi les derniers en première ronde, nous voulons obtenir un joueur qui sera prêt à nous aider. C’est le principal objectif.

« Lorsque nous parvenons à obtenir un bon premier choix et deux autres bons joueurs pendant une séance, c’est un bon repêchage. »

Le repêchage de cette année représente aussi une occasion pour les Sénateurs, leurs amateurs et la région de se faire voir dans le monde du hockey. Avec les préparatifs qui battent leur plein afin d’accueillir le monde en vue du Championnat mondial junior 2009 de l’IIHF qui aura lieu pendant la période des Fêtes, les yeux seront tournés vers le Royaume du hockey au cours des prochains mois.

En voir plus