Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Répartir la tâche en attaque

par Rob Brodie / Ottawa Senators
GÖTEBORG, Suède — Faire tout ce qu’il faut pour gagner.


Voilà le message que Craig Hartsburg prêche depuis qu’il est en poste derrière le banc des Sénateurs d’Ottawa. Cette devise est inscrite au dos des t-shirts des joueurs. Elle est peinturée sur le mur du vestiaire des Sénateurs, dans un endroit bien stratégique afin de permettre aux joueurs de la voir sans difficulté.

Avec des mots comme défense, discipline et responsabilité, Hartsburg a déclaré aujourd’hui que cette mentalité doit être inculquée au sein de l’équipe lorsqu’il s’agit de marquer des buts. Même si les trois gros canons Dany Heatley, Daniel Alfredsson et Jason Spezza sont payés pour dominer offensivement, Hartsburg affirme que les autres joueurs ne peuvent pas s’attendre à ce qu’ils assument entièrement cette responsabilité.

En d’autres mots, les joueurs de quatrième trio ne doivent pas uniquement se contenter de freiner l’adversaire.

« Nous allons exiger des autres trios de contribuer », a indiqué Hartsburg après l’entraînement d’aujourd’hui au Scandinavium. « Je crois que certains joueurs s’imaginent qu’ils n’ont pas besoin de marquer des buts. Nous voulons que tout le monde joue de la bonne façon. Il faut être compétitif, bien jouer défensivement et aussi produire un peu offensivement.

« Cela s’applique aussi au quatrième trio. Si ce dernier parvient à enfiler un but ici et là, cela change un change pour nous. Nous nous attendons à ce que le trio de Spezza marque des buts, mais nous ne voulons pas que d’autres joueurs pensent que ce n’est pas à eux de remplir le filet. Il faut trouver des solutions pour contribuer à cet égard. »

À quatre jours de l’ouverture du calendrier régulier à Stockholm contre les Penguins de Pittsburgh, Hartsburg et ses adjoints comptent au moins trois trios en place. Outre le premier trio, on retrouve Antoine Vermette, Mike Fisher et Jesse Winchester sur le deuxième trio, tandis que Chris Neil, Chris Kelly et Nick Foligno forment la troisième ligne d’attaque.

Le quatrième trio — du moins pour le match exhibition de jeudi contre les Indians de Frolunda — sera composé de Cody Bass, Jarkko Ruutu et Christoph Schubert. Ce dernier a été à nouveau muté à l’avant par Hartsburg. Shean Donovan et Dean McAmmond n’étaient pas de la rotation aujourd’hui, mais Hartsburg a indiqué qu’il pourrait y avoir un peu de mouvement. Ruutu peut jouer dans plusieurs situations. Il pourrait se retrouver un peu plus haut dans l’alignement de temps à autre, notamment en infériorité numérique. »

Fisher croit aussi qu’il faut une attaque équilibrée chez les Sénateurs.

« C’est ce qui rend l’équipe efficace. Tout le monde apporte son grain de sel en offensive, dit-il. Parfois, c’est le gros trio qui prendra les choses en main (à l’attaque). À d’autres occasions, ce sera au tour d’une autre ligne. Nous devons tous contribuer.

« Si nous parvenons à instaurer une telle ligne de conduite, nous aurons une chance (de gagner) souvent. »

Au tour de Picard de s’illustrer

La décision de muter Schubert à l’attaque signifie que le Gatinois Alexandre Picard — obtenu par les Sénateurs dans la transaction impliquant Andrej Meszaros avec Tampa Bay le mois dernier — aura l’occasion de disputer un match complet. Actuellement, il est jumelé avec la recrue Brian Lee, derrière les duos de vétérans Chris Phillips-Anton Volchenkov et Jason Smith-Filip Kuba. « J’ai travaillé tout l’été dans l’espoir de me tailler un poste régulier à la ligne bleue dans la LNH », a déclaré Picard, qui était ennuyé par une blessure à l’aine pendant la majeure partie du camp d’entraînement. « J’ai 23 ans et j’ai connu des hauts et des bas au cours de ma carrière. Cette année, je pense que le temps est venu de prouver des choses et d’être constant à la ligne bleue. Cela ne fera que m’aider à devenir un bon joueur. »

Bloc-notes

Certains joueurs des Sénateurs semblent encore avoir de la difficulté à s’ajuster au décalage horaire, alors que certains admettent qu’ils se réveillent à 3 heures du matin et demeurent éveillés. Le centre Jason Spezza ne figure pas sur cette liste. « J’ai dormi comme un bébé, dit-il. Je ne sais pas de quoi ils parlent. Mon corps est fait aussi pour dormir, peu importe l’heure... Martin Gerber sera le partant devant le filet des Sénateurs contre Frolunda, jeudi au Scandinavium... McAmmond a quitté l’entraînement plus tôt aujourd’hui, car il ressentait encore de la douleur d’une coupure subie au genou droit lors du match de samedi soir contre le Canadien.


En voir plus