Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Q & R avec Tom Preissing

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le défenseur Tom Preissing, des Sénateurs d'Ottawa, est le meneur chez les siens et occupe le deuxième rang dans la LNH au chapitre du différentiel avec +21. Photo : A. Ringuette/Freestyle Photography/OSHC

Par Todd Anderson

Après avoir connu une saison exceptionnelle avec les Tigers de Colorado College dans la WCHA, Tom Preissing a attiré l'attention des Sharks de San Jose, qui l'ont signé à titre de joueur autonome à l'été 2003 après avoir été diplômé en arts libéraux avec une spécialisation en économie. Trois saisons de hockey plus tard, Preissing est devenu un solide défenseur offensif chez les Sénateurs d'Ottawa. OttawaSenators.com a rencontré l'athlète natif de Arlington Heights, Ill., pour parler de son parcours vers la LNH.

OS.com : Comment s'est déroulée votre adaptation à Ottawa?

TP : J'ai grandi à Minneapolis, au Minnessota, et culturellement parlant, ça ressemble beaucoup à Ottawa. L'entière organisation m'a très bien accueilli.

OS.com : Vous avez disputé votre premier match dans la LNH le 11 octobre 2003 avec San Jose, après avoir signé comme joueur autonome avec les Sharks quelques mois plus tôt. Décrivez-nous ce que vous avez ressenti à votre premier match dans le circuit contre les Flames de Calgary.

TP : C'était incroyable à plusieurs égards. La foule, le fait de jouer au Canada, mon premier match et la confiance des entraîneurs à me faire jouer contre l'un des meilleurs joueurs du circuit. Ils m'ont jumelé avec Scott Hannan et nous avons joué contre le premier trio (celui du joueur vedette des Flames, Jarome Iginla).

OS.com : Pendant votre dernière année dans la WCHA en tant que capitaine de l'équipe du Colorado College, vous avez été en nomination pour le trophée Hobey Baker pour avoir terminé au premier rang au chapitre des marqueurs chez les défenseurs à l'échelle nationale, avec 52 points en 42 matchs. Comment qualifiez-vous cette saison au niveau de votre carrière jusqu'à maintenant?

TP: Avec cette équipe à ma dernière saison, ce fut possiblement le meilleur fait saillant de ma carrière. On ne s'attendait pas à de grandes choses de nous, mais nous avons été parmi les meilleures équipes du pays pendant une bonne partie de l'année. J'ai eu du plaisir à jouer dans cette atmosphère.

OS.com : Quel conseil donneriez-vous aux étudiants athlètes? 

TP: Essentiellement, ces quatre ou cinq années servent de préparatif pour votre vie entière. À y penser, quatre ou cinq ans, c'est vite passé. Vous devez être en mesure de savoir quand il faut s'atteler au travail et quand vous pouvez relâcher un peu. Vous vous préparez pour l'avenir.

En voir plus