Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Prendre du recul

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Alors que son équipe tente de produire davantage en offensive, Craig Hartsburg s’en est remis à des modifications de trio aujourd’hui, à la Place Banque Scotia.


L’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa tente de trouver le moyen de faire produire sa troupe, alors que les Islanders de New York seront les visiteurs jeudi soir (19 h 30, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM).

Il avait pourtant vu de bons signes dans le vestiaire de son équipe, après une séquence de 4-0-1 alors que les Sénateurs avaient offert leur meilleur rendement depuis le début de la saison. Mais après avoir subi deux revers d’affilés, incluant un blanchissage de 4-0 aux mains des Canadiens mardi soir à Montréal, les choses ont pris une tout autre allure.

« Nous avons l’impression que nous avons fait un pas en avant et un pas en arrière », a déclaré Hartsburg pour analyser la fiche de 6-7-2 de sa formation. « Nous ne sommes pas parfaits, mais nous devons retrouver notre élan afin de ne pas trop reculer, comme ce fut le cas au cours des derniers matchs. »

Les Sénateurs éprouvent de la difficulté à marquer des buts ces jours-ci, alors qu’ils ne sont parvenus qu’à déjouer qu’une fois le gardien adverse lors des deux défaites. Cette situation a provoqué des changements au niveau des trios, lors de la séance d’entraînement de l’équipe aujourd’hui, à la Place Banque Scotia. Le changement le plus notable est celui de la réunion de Chris Kelly et d’Antoine Vermette avec Shean Donovan. Du moins pour aujourd’hui, Nick Foligno s’est retrouvé aux côtés de Dany Heatley et de Jason Spezza, tandis que le trio formé de Daniel Alfredsson, de Mike Fisher et de Jesse Winchester est demeuré intact.

« Je ne peux pas être frustré », a déclaré Vermette à propos des derniers changements. « Au bout du compte, nous voulons connaître du succès et nous n’avons pas gagné au cours des deux derniers matchs. Nous voulons faire mieux et obtenir de bonnes performances.

Spezza ajoute : « Tu ne peux être satisfait lorsque tu perds des matchs de hockey. Nous sommes une équipe qui peut marquer des buts et nous devons parvenir à refaire cela. »

Alfredsson affirme qu’il faut revenir à la formule qui avait souri à l’équipe après la séquence de 1-5-0 à domicile après leur périple du début de saison à Stockholm.

« Nous sommes meilleurs qu’avant, dit-il. Après notre voyage en Suède, nous n’étions pas du tout organisés. Nous jouons mieux (maintenant) mais nous avons fait un pas en arrière. Maintenant, nous devons avancer. »

Dans l’esprit de Hartsburg, la production offensive viendra si ses joueurs reviennent à « effectuer les choses de la bonne manière. »
 
« Les buts et les passes sont le résultat du travail, de la combativité, de la confiance et du jeu d’équipe, dit-il. Ainsi, nous pouvons parvenir à marquer. Pour des motifs que j’ignore, nous nous éloignons parfois de nos bonnes méthodes. »

Ruutu frappé d’une suspension de deux matchs

À la suite du coup de coude asséné à l’attaquant des Canadiens Maxim Lapierre mardi soir, la Ligue nationale de hockey a suspendu l’attaquant des Sénateurs Jarkko Ruutu pour deux matchs, cet après-midi. Ruutu ratera la série aller-retour entre Ottawa et les Islanders, jeudi et samedi. À la suite de l’annonce du verdict, les Sénateurs ont rappelé l’attaquant Ryan Shannon de leur filiale de la Ligue américaine, à Binghamton.
« Je dois vivre avec cette décision, a déclaré Ruutu. Je n’ai pas eu l’intention de commettre ce geste, mais un accident peut arriver et je dois en assumer les conséquences. »
La suspension ne plait pas au directeur général des Sénateurs, Bryan Murray.
« Nous sommes déçus de la durée de deux matchs, mais il semble que la LNH est très sévère pour un coup comme celui-là. Je pense que le coup a dévié de l’épaule à la tête, a dit Murray. C’est sévère pour un joueur qui n’a pas d’antécédents en terme de suspension et qui n’a jamais été convoqué par la ligue. Mais, nous devons vivre avec cela. Nous savons maintenant qu’il s’agit de la norme pour quiconque reçoit un coup à la tête. »

Bloc-notes

Alex Auld (5-3-1, MBA de 2,08) effectuera son 10e départ de la saison jeudi soir. « Il est celui qui a donné une chance de rester dans ce match (contre Montréal), a indiqué Hartsburg. Il ne faut pas blâmer le gardien après une prestation de la sorte. Nous n’avons pas marqué un seul but. »... Il reste moins de 1 500 billets pour le match contre les Islanders.


En voir plus