Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pleins feux sur Meszaros et Alfredsson

par Staff Writer / Ottawa Senators
Andrej Meszaros s'est trouvé une place parmi les défenseurs.MESZAROS TRAVAILLE FORT POUR DEMEURER AVEC LES SÉNATEURS

 

Andrej Meszaros sait qu'il doit travailler fort pour garder son poste au sein des Sénateurs d'Ottawa. Jusqu'à maintenant, le talentueux défenseur recrue, qui vient tout juste d'avoir 20 ans le 13 octobre, a été une agréable surprise plus tôt cette saison. Il gagne aussi de l'assurance.

 

« Tout s'est bien déroulé jusqu'à présent, » affirme le joueur slovaque.

 

« Je tente de donner le meilleur de moi-même à chaque match et d'aider l'équipe. Je dois montrer aux entraîneurs que je veux rester ici. »

 

Alors que la plupart de ses coéquipiers ont quitté l'amphithéâtre après une pratique récemment, Meszaros a choisi de s'entraîner dans le gymnase avec l'instructeur du conditionnement physique Randy Lee. C'est le genre d'éthique de travail qui profite aux jeunes vedettes. Meszaros, qui a participé à tous les matchs des Sénateurs cette saison jusqu'à présent (incluant le tournoi des recrues, les parties hors-concours et la saison régulière) affirme qu'il en a appris beaucoup de la part de deux personnes clés, son partenaire à la défense Wade Redden et son compatriote Zdeno Chara.

 

« Les choses sont plus faciles pour moi à cause d'eux. Zdeno est d'une aide précieuse. Il est un vrai leader pour son équipe. Reds est un grand défenseur et j'apprends beaucoup de lui. »

 

Un ancien des Giants de Vancouver de la Ligue de hockey de l'Ouest, Meszaros affirme qu'il n'y est pour rien mais il sourit lorsqu'il jette un regard sur son évolution..

 

« C'est incroyable. Je suis très heureux d'avoir la confiance des entraîneurs. J'ai participé à tous les matchs jusqu'à présent. Je suis encore jeune. Je ne m'épuise pas trop. »

  

LE MOT D'ORDRE MAINTENANT EST DE GAGNER SELON LE CAPITAINE ALFIE

 

Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa Daniel Alfredsson croit qu'il est très important de continuer de gagner tôt dans la saison. Un bon départ est essentiel dans la perspective qu'il reste un long calendrier à disputer au cours des prochains mois.

 

« Nous allons être mis au défi tôt ou tard, » affirme Alfredsson.

 

« Notre calendrier a été facile jusqu'à maintenant mais décembre s'annonce ardue et il y a plusieurs joueurs ici qui seront aux Jeux Olympiques. Nous voulons en donner le plus possible maintenant. »

 

Le vétéran de 10 saisons en a appris beaucoup sur ce que les victoires signifient sur l'attitude des joueurs.

 

« Tant et aussi longtemps que tu gagnes, la vie est beaucoup plus facile. En tant que professionnels, notre travail est de gagner des matchs. Ainsi, les pratiques deviennent plus plaisantes. Pour y arriver, tu dois travailler fort tous les jours et être préparé. Cette équipe a une très bonne attitude depuis le premier jour du camp d'entraînement. »

 

Les modifications dans les règlements n'ont pas affecté outre mesure la cause des Sénateurs. Avec le nombre d'occasions de marquer qui a augmenté substantiellement, Alfredsson affirme que les mentalités chez les joueurs ont évolués.

 

« Il y a deux ans, si tu tirais de l'arrière par quatre buts dans un match, tu ne croyais plus en tes chances de gagner. Maintenant, tu peux gagner par six buts. Aussi, lorsque tu obtiens seulement un ou deux points dans une partie, tu te demandes qu'est-ce qui ne tourne pas rond. Je crois que le meilleur marqueur de la ligue cette année pourrait aller jusqu'à obtenir environ de 140 à 150 points. C'est une énorme différence si l'on remonte à quelques années. »

En voir plus