Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Paul et Puempel parmi les cinq espoirs les plus intéressants chez les Sénateurs

par Staff Writer / Ottawa Senators

Par : Chris Stevenson | Correspondant LNH.com

Les jeunes attaquants Mark Stone, Mike Hoffman, Jean-Gabriel Pageau et Curtis Lazar ainsi que les défenseurs Cody Ceci et Mark Borowiecki ont été des éléments importants dans les succès des Sénateurs d'Ottawa la saison dernière, alors que l'équipe a réussi à se qualifier en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Bien qu'ils aient vu un nombre important de joueurs faire le saut dans la LNH, les Sénateurs ont encore un bon noyau d'espoirs à venir, grâce à de récentes transactions et à des choix au repêchage judicieux.

Voici un aperçu des cinq espoirs les plus prometteurs chez les Sénateurs, selon LNH.com :

1. Nicholas Paul, AG

Comment a-t-il été acquis: Transaction avec les Stars de Dallas, 1er juillet 2014

La saison dernière: North Bay, OHL: 58 matchs, 37-29-56

Paul, qui est âgé de 20 ans, a été un des éléments-clés de la transaction qui a envoyé le joueur de centre Jason Spezza aux Stars, alors qu'Ottawa a également mis la main sur les attaquants Alex Chiasson et Alexander Guptill.

Paul, le choix de quatrième tour des Stars (101e au total) lors du repêchage de 2013, a progressé de façon très intéressante ces deux dernières années. Il a été solide lors des séries éliminatoires avec North Bay en 2014 (12 buts en 22 matchs), ce qui a attiré l'attention de Hockey Canada et permis à Paul d'être invité au camp de développement de l'équipe canadienne junior. Il a été retenu au sein de la formation et il a fait partie du groupe qui a décroché la médaille d'or au Championnat du monde 2015 de la FIHG.

À six pieds quatre pouces et 225 livres (soit deux pouces et 21 livres de plus qu'au moment où il a été repêché) et doté d'un puissant coup de patin, Paul a des allures d'attaquant de puissance. Ses habiletés devraient s'avérer un bon complément au sein du groupe de plus en plus imposant de jeunes attaquants talentueux qu'on retrouve chez les Sénateurs.

L'entraîneur de North Bay Stan Butler est reconnu pour mettre l'accent sur l'importance d'exceller dans les deux sens de la patinoire, et Paul a donc appris à la bonne école à ce titre. Cela devrait accélérer son ascension vers les rangs professionnels.

Arrivée prévue dans la LNH: 2016-17

2. Matt Puempel, AG

Comment a-t-il été acquis: 1re ronde (24e au total), repêchage 2011 de la LNH

La saison dernière: Sénateurs: 13 matchs, 2-1-3, Binghamton, LAH; 51 matchs, 12-20-32

Le hockeyeur de 22 ans a eu l'occasion de faire ses preuves quand les Sénateurs l'ont rappelé à la fin du mois de février. Il a inscrit son premier but dans la LNH le 10 mars contre les Bruins de Boston, mais il a perdu la chance de montrer ce qu'il aurait pu faire dans un rôle plus important quand il a subi une entorse à la cheville et a été incapable de jouer après le 21 mars.

Puempel (six pieds un pouce, 205 livres) a marqué 30 buts dans la Ligue américaine de hockey en 2013-14. On prévoit qu'il se battra pour un poste dans la LNH cette saison et il pourrait trouver place au sein d'un des trois premiers trios à Ottawa.

Arrivée prévue dans la LNH: 2015-16

3. Mikael Wikstrand, D

Comment a-t-il été: 7e ronde (196e au total), repêchage 2012 de la LNH

La saison dernière: Frolunda (Ligue de la Suède): 46 matchs, 5-15-20

Wikstrand, qui a été réclamé au dernier tour du repêchage il y a trois ans, a gravi petit à petit les échelons au sein de la hiérarchie des espoirs du club d'Ottawa. Il a joué en Suède depuis qu'il a été repêché, mais il semble que les Sénateurs aimeraient qu'il évolue avec Binghamton dans la Ligue américaine cette saison.

Il devra s'adapter au hockey nord-américain, mais les patinoires plus petites pourraient l'aider puisqu'il est considéré comme un patineur moyen. À six pieds un pouce et 185 livres, les atouts de Wikstrand sont ses habiletés avec la rondelle et son sens du hockey.

Arrivée prévue dans la LNH: 2016-17

4. Colin White, C

Comment a-t-il été acquis: 1re ronde (21e au total), repêchage 2015 de la LNH

La saison dernière : Programme de développement de l'équipe nationale des États-Unis, USHL, 20 matchs, 4-13-17

White marie bien le jeu défensif et le jeu offensif, ce qui a mené certains dépisteurs à le comparer à l'attaquant vedette des Bruins de Boston Patrice Bergeron, un des meilleurs joueurs de la LNH dans les deux sens de la patinoire.

White (six pieds, 183 livres) a des habitudes en défensive déjà bien ancrées, chose qu'on voit rarement chez les joueurs de son âge. Il peut remporter sa part de batailles le long des bandes, alors qu'il sait comment bien placer son corps sur la glace et bien exploiter les angles de jeu. Il sait par ailleurs comment utiliser son bâton pour faire sentir sa présence en défensive.

Il a également du talent à l'attaque, en raison surtout de sa vision du jeu et de la façon dont il manie la rondelle. Mais c'est l'équilibre entre son jeu défensif et son jeu offensif qui fait de White un espoir aussi intéressant. Selon Lewis Mongelluzzo, un dépisteur dans les rangs collégiaux aux États-Unis, White a le potentiel pour aspirer un jour au trophée Selke.

White est issu d'une famille d'athlètes. Son père Mark, qui a été une vedette au football et en athlétisme, a été intronisé au Temple de la renommée de Georgia Tech. Sa mère, Christine, a joué au tennis à Florida State.

Le hockeyeur originaire de Hanover, au Massachusetts, a décidé de jouer avec Boston College cet automne.

Arrivée prévue dans la LNH: 2017-18

5. Thomas Chabot, D

Comment a-t-il été acquis: 1re ronde (18e au total), repêchage 2015 de la LNH

La saison dernière: Saint-Jean, LHJMQ, 66 matchs, 12-29-41

Très tôt lors de la saison 2014-15, les entraîneurs et la direction des Sea Dogs ont mis de la pression sur les épaules de Chabot afin que celui-ci excelle davantage dans les deux sens de la patinoire. Et celui-ci s'est conformé aux consignes.

La capacité de Chabot des créer des choses à l'attaque sera toujours son principal atout, mais il est en voie de devenir un meilleur défenseur. Cette progression et l'impact qu'il a eu dans les succès de Saint-Jean ont permis à Chabot de devenir plus attrayant aux yeux des dépisteurs en vue du repêchage.

Chabot (six pieds deux pouces, 180 livres) a un coup de patin puissant et c'est là une qualité qui est à la base de son jeu, tant en défensive qu'à l'attaque. Il est un bon passeur qui sait bien se servir de ses coéquipiers.

Arrivée prévue dans la LNH: 2017-18

En voir plus