Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Patient, Auld profite au maximum des occasions qui lui sont allouées

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Certains diront qu’il s’agit de l’un des emplois les plus difficiles au hockey.


La patience est effectivement une vertu pour un gardien substitut, surtout lorsqu’on évolue dans l’ombre d’une bête de somme qui dispute la majeure partie des matchs au calendrier — et qui fait les manchettes aussi — dans la Ligue nationale de hockey.

Mais ils doivent toujours se tenir aux aguets, sans savoir quand l’appel au combat surviendra.

Demandez à Alex Auld, qui n’a pas tenu la cage des Sénateurs d’Ottawa plus que huit périodes au total cette saison jusqu’à dimanche. Mais lorsque le partant Craig Anderson a ressenti des raideurs au cou quelques heures avant le début de l’affrontement contre les Canucks à Vancouver, Auld a reçu une tape sur l’épaule signifiant qu’il prendra la relève.

L’athlète de 30 ans de Cold Lake, en Alberta, a très bien répondu à l’appel, repoussant 25 des 27 tirs dirigés contre lui dans un revers de 2-1 en prolongation face aux champions en titre de l’Association de l’Ouest. En tant que vétéran au poste de substitut, Auld a saisi l’occasion de dernière minute sans se laisser décontenancer et il a donné aux Sénateurs une chance de gagner avec un solide rendement.

« Je me sentais comme si je la voyais (la rondelle) vraiment bien, sauf pour le dernier but », a déclaré Auld après le match, dont l’issu s’est décidé lorsque Chris Higgins a dirigé le tir de la pointe de Dan Hamhuis en prolongation. « Je me sentais bien. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, a ajouté : « Je pense qu’Alex a été solide ce soir (dimanche). Je ne pense pas que nous lui avons donné beaucoup de travail supplémentaire à faire, mais il était là, il a fait du bon travail et il a fait les arrêts. Nous sommes très satisfaits de son rendement. »

Outre un effort en relève à Buffalo, le 11 novembre dernier, Auld disputait un premier match en plus d'un mois. Mais il savait que cela ferait partie de son quotidien, à la lumière de ce qu’il a vécu au cours de la saison précédente à Montréal, où il n’avait disputé que 16 matchs seulement en relève au partant Carey Price chez les Canadiens.

« Au cours des deux dernières semaines, j’ai essayé de travailler sur mon jeu, de revenir à l'essentiel et de faire en sorte de rester patient », a déclaré Auld, qui a été mis sous contrat pour un an par les Sénateurs pour seconder Anderson. « C'est difficile parfois lorsqu’on ne joue pas beaucoup, mais c'est de cet aspect que je me dois de me concentrer.

« Cela m’a assurément bien servi hier (soir). J’ai été en mesure de suivre la rondelle et j'ai été capable de me déplacer. La plupart du temps, j’ai été en mesure de bien lire le jeu. »

Le fait qu’Auld se retrouve sur la patinoire du Rogers Arena (anciennement le General Motors Place) a aussi fait en sorte qu’il était plus à l’aise. Les Canucks ont procuré au gardien de 6’4’’ et 215 livres sa plus belle chance dans la LNH à ce jour, en lui offrant le rôle de partant pour la saison 2005-2006. Pour lui, il s’agit d’une période dont il se remémore avec nostalgie.

« Je conserve beaucoup de bons souvenirs d’ici, a-t-il dit. J'ai toujours aimé jouer ici et, croyez-le ou non, il s’agissait seulement de mon deuxième match ici dans un uniforme autre que celui des Canucks. C'est assez particulier chaque fois que je reviens ici. Une victoire aurait été formidable, mais il faut voir cela dans son ensemble.

« En tant qu'équipe, nous avons joué de la façon dont nous voulions jouer, nous avons été patients et nous avons réussi à créer beaucoup d'occasions de marquer. Mais leur gardien (Corey Schneider, également un substitut) a aussi excellé. Il n’y avait qu’un seul but d’écart. »

En bref

Après un long vol nocturne de retour de la côte ouest, les Sénateurs avaient congé aujourd'hui. Ils reprendront l’entraînement sur glace mardi et entameront les préparatifs pour le match de vendredi contre Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh (19 h, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM)... N'oubliez pas d’appuyer le capitaine Daniel Alfredsson, Jason Spezza, Milan Michalek, Erik Karlsson et Sergei Gonchar au scrutin pour déterminer les alignements en vue du Match des étoiles 2012 Tim Hortons de la LNH, qui est prévu pour le 29 janvier à la Place Banque Scotia. Vous pouvez voter en ligne au vote.nhl.com ou texter le nom de famille du joueur au 81 812. Le scrutin se termine le 4 janvier.


En voir plus