Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pas question de ralentir le pas

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Brian Elliott et les Sénateurs ont démontré beaucoup de caractère avec des matchs remportés après avoir surmonté des retards, selon l'entraîneur-chef Cory Clouston (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
C’est un qualificatif qui a fait l’objet de nombreuses interrogations, mais pas nécessairement dans un contexte positif au cours des derniers mois. Le caractère.


Toutefois, l’entraîneur-chef des Sénateurs d’Ottawa, Cory Clouston, affirme que les questionnements à propos du caractère de son équipe peuvent cesser maintenant. Il souligne, entre autres, deux matchs remportés après avoir surmonté des retards de deux buts et que ses joueurs ont démontré une poussée d’intensité, alors qu’ils ont pris part à une courte, mais intense, séance d’entraînement aujourd’hui à la Place Banque Scotia.

« Je sais que cela a fait l’objet de questionnements à certains moments pendant la saison, mais je n’ai vu de cela », a déclaré Clouston à propos du cœur au ventre démontré par les Sénateurs. « Sans aucun doute. Dans l'ensemble, je pense que notre équipe a démontré beaucoup de caractère. Vous ne pouvez pas accuser des retards et de revenir de l’arrière, connaître un périple à l’étranger comme celui que nous avons eu (en février) et de connaître ces succès sans, à mon avis, démontrer du caractère. »

En revenant de l’arrière pour vaincre tour à tour les Penguins de Pittsburgh et les Sabres de Buffalo au cours des deux derniers matchs, les Sénateurs ont fait la preuve qu’il ne s’agit pas de la même équipe qui s’est exclue d’une place en séries éliminatoires après la première moitié de la saison.

« Nous semblons plus détendus, avons retrouvé notre rythme et nous n’avons pas lâché, a déclaré le centre Mike Fisher. Nous tirions de l’arrière, surtout lors des derniers affrontements, et nous avons continué à mettre de la pression et trouvé des façons de gagner. C’est ce que font les bonnes équipes et c’est ce que nous sommes devenus.

« Nous savions que nous l’étions, mais nous avons attendu trop tard pour jouer de cette façon. »

Leur but est maintenant de tout faire, sauf faciliter la vie des 13 autres adversaires qui se dresseront devant eux d’ici la fin du calendrier, en commençant par les Canadiens de Montréal, qui seront les visiteurs jeudi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM).

Dans l'ensemble, je pense que notre équipe a démontré beaucoup de caractère. Vous ne pouvez pas accuser des retards et de revenir de l’arrière, connaître un périple à l’étranger comme celui que nous avons eu (en février) et de connaître ces succès sans, à mon avis, démontrer du caractère. - Cory Clouston
« Pas de complaisance ici, a déclaré l’attaquant Shean Donovan. « Il (Clouston) exige que nous travaillions fort, demeurons concentrés pour voir ce que nous pouvons faire. Nous voulons jouer les trouble-fêtes, mais aussi de cumuler les victoires, garder la confiance et de connaître une bonne séquence. »
 
Tout cela explique l’attitude du travailleur acharné adoptée pendant les entraînements, là où tout commence, selon Clouston, afin de connaître du succès.

« La ligne est mince entre la confiance et la complaisance, de dire le défenseur Brendan Bell. Vous voulez être une équipe ou un joueur qui démontre un brin d’arrogance et de la confiance, mais sans être une formation qui s’assoit sur ses lauriers et qui espère gagner des matchs de cette façon.

« Je pense que nous avons fait du bon travail à ce niveau, depuis l’arrivée de Cory, en poussant de plus en plus fort au lendemain de victoires ou de matchs âprement disputés. »

Bell profite de sa chance

Avec une soirée de deux buts lors de la victoire de mardi contre les Sabres, Bell a démontré une fois de plus son désir profond de faire partie des plans d’avenir des Sénateurs.

« Je veux jouer ici à Ottawa et je veux être de cette équipe », a déclaré l’ancien capitaine des 67's, qui est sous contrat avec les Sénateurs, une entente d’une année à deux volets. « J’estime que nous avons un bon groupe ici, malgré ce que nous avons démontré en première moitié de campagne. J’ai des choses à prouver, c’est évident, et j’espère continuer de jouer de cette façon. »

Le premier match de deux buts en carrière de Bell s’est déroulé sous les yeux de son ancien entraîneur chez les 67's, Brian Kilrea, qui assistait à la rencontre depuis une loge à la Place Banque Scotia, lors de la Saint-Patrick.

« S’il peut apporter la chance de l’Irlandais, il est le bienvenu en tout temps, a dit Bell avec le sourire. Je peux lui donner mes billets. »

Bloc-notes

L’attaquant Mike Comrie est toujours affligé par la grippe et Clouston a indiqué que sa présence est « incertaine » pour le match de jeudi contre les Canadiens... Avec une victoire contre Montréal, les Sénateurs (29-30-10) pourraient revenir à la barre des .500 pour la première fois depuis le 8 décembre... Il reste moins de 500 billets pour le match de jeudi.


En voir plus