Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pas question de partager pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine Daniel Alfredsson et les Sénateurs aimeraient effectuer un balayage à Pittsburgh pour leurs deux premiers matchs de leur série contre les Penguins (Photo par Debora Robinson/NHLI via Getty Images).
Ils n’entendent pas se contenter d’une série égale pour revenir à domicile.


Il ne faut pas en vouloir aux Sénateurs d’Ottawa d’être trop gourmand, mais ces derniers souhaitent rien de moins que de quitter le Mellon Arena ce soir (19 h, RDS, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis), avec une avance de 2-0 dans leur série quart de finale de l’Association de l’Est.

« C’est un match très important pour nous, pour notre rythme », a déclaré le centre Jason Spezza après la séance d’entraînement des Sénateurs en vue de leur deuxième affrontement contre les champions de la Coupe Stanley. « Cela nous permettrait de conserver notre rythme ou de leur en donner (aux Penguins) un peu. Nous devons être prêts ce soir.

« Le premier affrontement est derrière nous. Nous sommes heureux du résultat (du premier match, mercredi), mais maintenant nous visons un deuxième gain. »

Toutefois, personne dans le vestiaire des Sénateurs ne croit qu’un balayage dans la ville de l’acier sera facile. Il faut s’attendre à ce que les Penguins rehaussent leur jeu d’un cran comparativement à l’effort déployé dans le premier duel de la série, remporté 5-4 par Ottawa.

« Ce ne sera pas une mince tâche, a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson. Nous sommes conscients qu’ils seront désespérés ce soir. Nous devrons livrer une bonne performance.

« Inutile de se soucier du résultat, il faudra surtout leur compliquer la vie partout sur la patinoire. Si nous parvenons à prendre l’avance, nous devrons leur mettre de la pression, donc un bon début de match est crucial. »

L’entraîneur-chef Cory Clouston a ajouté : « Ils (les Penguins) vont certainement élever leur jeu d’un cran. Je ne m’attends pas à ce qu’ils changent trop de choses. Nous croyons qu’ils joueront essentiellement de la même façon, mais peut-être plus intensément. »

Ce ne sera pas une mince tâche. Nous sommes conscients qu’ils seront désespérés ce soir. Nous devrons livrer une bonne performance. Inutile de se soucier du résultat, il faudra surtout leur compliquer la vie partout sur la patinoire. Si nous parvenons à prendre l’avance, nous devrons leur mettre de la pression, donc un bon début de match est crucial. - Daniel Alfredsson
Les Sénateurs constatent aussi qu’ils devront mettre un peu d’ordre dans leur propre rendement. Depuis pratiquement la fin du premier match, Clouston a promis « que nous serons meilleurs » au prochain match. Étant donné ce qu’Ottawa doit s’attendre à faire face ce soir devant une autre salle comble et bruyante à l’Igloo, les Sénateurs n’auront pas le choix que de sortir un peu plus fort.

« Nous avons fait preuve un peu de mollesse dans notre système, a dit Spezza. Pour vaincre cette équipe, nous devrons être plus aux aguets. Nous croyons que nous pouvons en donner plus, donc il faut s’attendre à un bon match ce soir. »

Si tout va comme prévu, les Sénateurs seraient en très bonne posture avec une avance de 2-0 pour la suite des choses à la Place Banque Scotia pour le 3e match dimanche (18 h 30, RDS, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis).

« Nous devrons avoir le même niveau de concentration que le premier match, a déclaré le centre Mike Fisher. Il ne faut pas regarder trop loin. Il ne faut pas se contenter que du premier match. Il faut s’assurer d’être prêt et concentré. Il ne faut pas prendre congé.

« Ce sera encore plus difficile et nous devrons être prêts pour cette éventualité. »

Michalek  déçu de sa fin de saison hâtive

L’attaquant des Sénateurs Milan Michalek n’était pas très heureux lorsqu’il s’est adressé aux journalistes aujourd’hui pour la première fois depuis qu’il a appris que sa saison était compromise en raison d’une déchirure au ligament croisé antérieur subie en deuxième période du premier match.

« C’est une situation très décevante pour moi, a déclaré l’attaquant de 25 ans. J’ai été blessé il y a un mois et j’ai tenté d’effectuer un retour et ce fut très difficile. Malheureusement, j’ai été blessé (mercredi) et je ne me sens pas bien. »

Michalek a su presque immédiatement que « c’était terminé » pour son genou lorsqu’un joueur des Penguins est tombé dessus. Alors que son ligament croisé antérieur s’est déchiré lors d’une collision avec le filet lors du match du 18 mars à Atlanta, il ne regrette le fait d’avoir essayé de revenir pour les séries.

« Ils m’ont demandé si je voulais essayer et j’ai accepté sans hésiter, car ce sont les séries. Elles sont notre raison de jouer, de dire Michalek. J’ai essayé et le tout allait bien. Malheureusement, lorsqu’un joueur des Pittsburgh est tombé dessus, la blessure s’est aggravée. »

Le tchèque ne sera pas de retour avant le camp d’entraînement.

Bloc-notes

Brian Elliott effectuera son deuxième départ en carrière en séries éliminatoires ce soir et Clouston estime que le gardien devrait être plus confiant devant le filet. « Je crois qu’il a bien fait par moment (au premier match), a dit Clouston. Il a effectué quelques arrêts clés afin de ne pas bousiller nos avances, et c’est ce qui est le plus important pour Brian selon moi. » En l’absence de Michalek, Ryan Shannon réintègre l’alignement ce soir... Il reste moins de 250 billets pour le 3e match de la série, qui sera disputé dimanche soir à la Place Banque Scotia, et environ 2 000 billets pour le quatrième affrontement, mardi à Ottawa (19 h, RDS, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis).


En voir plus