Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pas d'amour fraternel sur la glace

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Ah! Les liens du sang.


Mais, pour Jarkko Ruutu, l’amour fraternel, ce sera pour une autre fois alors que ses Sénateurs d’Ottawa croiseront le fer avec les Hurricanes de la Caroline ce soir au RBC Center de Raleigh (19 h, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM).

Les Hurricanes comptent dans leurs rangs Tuomo Ruutu, le jeune frère de Jarkko (de huit ans). Il s’agira d’une autre confrontation entre les frères Finlandais, qui pratiquent tous les deux le même style de jeu rude sur la patinoire.

« C’est toujours excitant. C’est un peu différent », a déclaré Ruutu au lendemain de la victoire de son équipe par la marque de 4-1 sur les Flyers de Philadelphie jeudi soir, à la Place Banque Scotia. « Je m’y fais un peu plus que lors des premières années (où les deux frères s’affrontaient). J’observe toujours ce qu’il fait et je souhaite qu’il connaisse du succès, mais je veux aussi gagner. »

Ruutu affirme qu’il y a toujours eu une « vraie compétition » entre les deux, même s’il admet que certaines de ses tactiques d’agitateur ne pourraient pas tout à fait fonctionner sur un adversaire si familier.

« Je ne crois pas qu’il (Tuomo) va se laisser prendre à mon jeu, a dit Ruutu. Il me connaît trop bien. Nous n’avons pas beaucoup d’occasions de nous affronter. C’est différent. Nous verrons comment les choses se passeront ce soir. »

Ensemble, ils ont représenté la Finlande au championnat mondial et aux Jeux olympiques et, d’admettre Ruutu, « la meilleure chose qui pourrait nous arriver est de nous retrouver dans la même équipe, mais cela n’est pas arrivé jusqu’à présent. » Donc, ils se conteront d’être des rivaux amicaux une autre fois ce soir.

« Même si nous sommes frères, cela ne change rien dans un match, dit-il. Il va tenter de me frapper le plus fort possible et je tenterai de faire de même envers lui. Ainsi va la vie. Je tente de gagner et de récolter deux points. C’est le principal enjeu. »

Les Sénateurs tenteront justement d’ajouter deux autres points aux neuf déjà récoltés (sur une possibilité de 10) au cours de leurs cinq derniers matchs. Martin Gerber effectuera un retour devant le filet. Au cours des derniers jours, Alex Auld a aidé son équipe avec une fiche de 4-0-1 qui a permis à Ottawa de connaître une séquence de 6-5-2 et de se classer au neuvième rang de l’Association de l’Est.

Il s’agira du premier départ de Gerber depuis son élongation musculaire qu’il avait subie à l’entraînement, il y a deux semaines. Depuis, Auld avait effectué sept départs d’affilés.

« Alex a très bien fait, donc il méritait de rester devant le filet, a déclaré l’entraîneur des Sénateurs, Craig Hartsburg. Avec trois matchs en quatre soirs et le voyage, le moment était justifié de remettre (Gerber) devant le filet.

« Je crois qu’il est prêt, il a hâte de reprendre le collier. Je crois que le moment est bien choisi. »

Gerber retrouvera une équipe qui a resserré considérablement son jeu en défensive au cours des derniers matchs. Les Sénateurs n’ont accordé que sept buts en temps réglementaire au cours de leur séquence de 4-0-1.

« Il va certainement constater une différence, a dit Hartsburg. Lorsqu’il (Gerber) était devant le filet avant notre périple à l’étranger, nous n’étions pas aussi solides défensivement. Nous devons continuer à jouer de cette façon afin de lui faciliter la tâche. »

« Nous avons réalisé de bonnes choses dans notre zone », a dit Auld après la victoire de jeudi contre les Flyers. « Les joueurs ont bloqué de nombreux lancers et ils ont facilité mon travail. Nous continuons d’évoluer dans ce style. »

Bloc-notes

Les Sénateurs reprendront la route de nouveau mardi soir, alors qu’il seront à Montréal (19 h, RDS, TSN, 104,7 FM) avant de revenir à la maison pour la visite des Islanders de New York jeudi (19 h 30, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM). Il reste moins de 1 750 billets pour ce match.


En voir plus