Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Pageau savoure chaque instant

par Chris Lund / Ottawa Senators



Il sera désormais reconnu comme étant le type qui a garanti le septième rang aux Sénateurs dans une victoire de 4-2 contre Boston, mais ceux qui l’ont observé plus attentivement savent très bien que Jean-Gabriel Pageau a procuré une bonne dose d'adrénaline à l’alignement des Sénateurs depuis qu’il fut rappelé le 10 avril.


Malgré son petit gabarit, Pageau s’est lui-même qualifié comme un joueur capable de rivaliser avec les meilleurs attaquants adverses. Par exemple, lors de ses deux premiers matchs, il a été utilisé pendant plusieurs minutes contre Claude Giroux, des Flyers, et Adam Henrique, des Devils, deux centres d'élite dans l’Association de l’Est. Bienvenue dans la LNH, jeune recrue.

Non seulement Pageau les a maintenus en échec, il a inscrit des points dans chacun de ces matchs avec une passe contre Philadelphie et son premier but en carrière dans la LNH contre Martin Brodeur et les Devils. Il n'a pas regardé en arrière depuis. Bien sûr, il n'a pas maintenu son rythme d’un point par match, mais avec quatre points à ses neuf premiers matchs ainsi que d’autres statistiques éloquentes, il y a bien des raisons de croire que le 44 a un très bel avenir dans cette ligue.

Pageau fut l’un des meilleurs joueurs de l’équipe en possession de la rondelle. Les amateurs de statistiques noteront que JGP a présenté quelques-unes des meilleures statistiques de l'équipe contre des adversaires coriaces. De plus, il a terminé avec un peu moins de 60 pour cent — 57,6 plus précisément — en termes de déplacements en zone offensive à forces égales, malgré qu’il entame seulement 50 pour cent de ses présences dans ladite zone. Sa capacité à s’illustrer au sein d’une équipe qui ne marque pas beaucoup de buts est un énorme atout.

En somme, les Sénateurs créent des choses quand il est sur la glace.

Pour le jeune Ottavien de 20 ans, il s’agit de gagner des batailles et de performer lorsqu’il en a la chance. Jusqu’à maintenant, il n’y a que du positif à son endroit.

« Je pense que je vis de grands moments présentement, j’ai une belle chance et je tente simplement de profiter de chaque instant. Je me sens privilégié de faire partie de cette équipe en ce moment. Je suis emballé de pouvoir participer aux séries éliminatoires, a déclaré Pageau. Je pense que les choses vont bien pour moi en ce moment. Ce n'est pas facile. L'entraîneur me donne beaucoup de chances dans des situations différentes et j'essaie de faire de mon mieux à chaque situation. "

Prenez cette séquence de samedi lors de la défaite contre Philadelphie, par exemple.

Les Flyers prennent une mise au jeu contre Pageau et expédient la rondelle profondément dans la zone des Sénateurs. Il s’est ressaisi après la perte de la mise en jeu, distribue une mise en échec à Sean Couturier près de la ligne rouge dans la zone défensive. La mise en échec a forcé un revirement près de la rampe et Pageau a capté la passe en retrait sur la ligne bleue. Il aperçoit Cory Conacher sur son aile gauche, effectue la passe et les Sénateurs obtiennent deux tirs au but.

Non seulement il est rare de retrouver un joueur de l'expérience de Pageau avec des moyens de la sorte en défensive, il exécute régulièrement des jeux intelligents avec la rondelle qui se transforment en tentatives de tir au but pour les Sénateurs. On entend souvent parler des petites choses que l’on doit bien faire. Pageau évolue dans ce sens.

Ce niveau de jeu constant avec maturité a été présent dans son rendement depuis son arrivée à Ottawa et, par conséquent, il semble que cela va continuer dans un avenir prévisible. Son objectif est de s'en tenir à cela.

« Je veux évidemment demeurer avec l’équipe. C'est vraiment amusant d'être ici, c'est une grande organisation, je m’entends très bien avec mes coéquipiers et j'aime le calibre de hockey, a déclaré Pageau. C'est vraiment amusant. Ce serait merveilleux de pouvoir jouer ici pour le reste de l'année. »

L’expérience dans son ensemble a été révélatrice. La recrue a hérité du casier juste à côté de celui de Daniel Alfredsson dans le vestiaire des Sénateurs et a mérité un siège de premier plan digne d’une célébrité avec ce qui vient avec, soit beaucoup d'attention.

« Je pense que c'est incroyable. Il est tout un joueur de hockey et un grand leader. Être à côté de lui, c’est vraiment plaisant », a ajouté Pageau, souriant. « Parfois, après l’entraînement et la présence de tous les journalistes, j’aimerais bien que certains d'entre eux m’aident à délier mes patins. »

« C'est vraiment spécial de s'asseoir à côté de lui. Un joueur comme ça, tout le monde voudrait être à ma place. »

Pageau n’a pas terminé de connaître des moments uniques alors que les Sénateurs participeront aux séries éliminatoires de la LNH. Bien des joueurs de la LNH ont disputé des centaines de matchs avant de prendre part à leur premier affrontement en séries de la Coupe Stanley.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus