Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Ottawa veut changer les habitudes

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Ces jours-ci, tous les matchs sont d’une importance capitale pour les Sénateurs d’Ottawa.


Ainsi vont les choses lorsqu’une équipe tente de se sortir d’une léthargie de cinq défaites consécutives. L’urgence de remporter une victoire est à son comble et l’adversaire d’Ottawa sera le Canadien de Montréal, ce soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM), rien de moins.

« Chaque match est important pour nous actuellement », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Craig Hartsburg, lorsqu’il fut questionné à propos de la signification particulière du match de ce soir, en raison de l’adversaire. « Nous devons affronter l’une des meilleures formations (de la Ligue nationale). Ils (les Canadiens) ne jouent peut-être pas leur meilleur hockey ces jours-ci, mais nous avons perdu le premier match dans leur amphithéâtre (par la marque de 4-0, le 11 novembre) et maintenant le duel aura lieu devant notre foule.

« Nous devrons imposer le rythme dès le début du match. »

Le centre Jason Spezza ajoute : « Je crois qu’ils ont inscrit le premier but au cours des derniers duels contre nous. Cela rend la tâche plus difficile avec du hockey de rattrapage. Ils avaient bien joué (à Montréal), ce qui n’était pas le cas pour nous. J’espère que ce sera différent ce soir.

« C’est un match très important pour les deux équipes, qui connaissent des ratés (Montréal a perdu trois de ses quatre derniers affrontements). »

Les Sénateurs devront se passer des services du centre Mike Fisher et de l’attaquant Chris Neil, qui sont blessés au genou. Ainsi, le centre Cody Bass sera le prochain joueur rappelé des Senators de Binghamton d’obtenir une chance de contribuer, après Ilya Zubov et Brendan Bell.

Bass devrait être utilisé sur le quatrième trio ce soir, avec Nick Foligno et Zubov.

« Il est un joueur de caractère », a indiqué Hartsburg à propos de ses attentes face à Bass. « Sa rudesse, sa fougue, son intensité... ce sont des choses que nous recherchons. Sans Neil et Fisher dans notre alignement, deux de nos attaquants les plus physiques, Bass pourrait amener un peu de présence physique. »

Lorsque les Sénateurs ont officialisé leur alignement partant pour amorcer la saison au retour du voyage en Suède, en octobre dernier, Bass fut le dernier joueur retranché. Inutile de dire qu’il était ravi d’avoir reçu l’appel pour revenir à Ottawa, mercredi.

« C’est un bon sentiment, a déclaré le centre de 21 ans. Il n’y a rien de mieux que de jouer dans la LNH, particulièrement lorsqu’on est jeune. C'est une autre occasion pour moi de montrer ce que je peux faire. »
C’est un bon sentiment. Il n’y a rien de mieux que de jouer dans la LNH, particulièrement lorsqu’on est jeune. C'est une autre occasion pour moi de montrer ce que je peux faire. - Cody Bass

Après avoir disputé 25 matchs avec les Sénateurs la saison dernière, incluant les quatre parties éliminatoires contre les Penguins de Pittsburgh, Bass s’était présenté au camp d’entraînement avec de grands espoirs de pouvoir commencer la saison à Ottawa. Même s’il admet avoir été déçu par cette rétrogradation, Bass n’a rien tenu pour acquis lors du camp.

« Ce fut un choc (de ne pas avoir fait l’équipe), dit-il. Par contre, je suis jeune, donc j’étais conscient que je devais me battre pour un poste. Il y a beaucoup de bons joueurs ici. Lorsque j’ai été rétrogradé, le choc fut moindre, mais mon objectif est de jouer dans la Ligue nationale.

« Je connais mon rôle. Je sais ce que je dois faire (pendant ce séjour). J’espère pouvoir amener de l’énergie et de jouer intelligemment en défensive en plus de tenter de créer des chances de marquer. Je verrais où tout cela me mènera. »

Bloc-notes

Alex Auld (5-5-2) effectuera son cinquième départ de suite devant le filet des Sénateurs... Les défenseurs Christoph Schubert et Luke Richardson seront rayés de la formation de ce soir... La fiche globale entre les deux équipes est de 41-41-5-2... Il reste moins de 50 billets pour le match de ce soir et seulement 900 billets pour le duel de samedi contre les Rangers (15 h, CBC, 104,7 FM).


En voir plus