Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Ottawa n'entend pas déroger de son plan

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Garder l’accent ou pousser la note un peu plus forte?

Voilà une question qui doit trotter dans la tête des dirigeants des Sénateurs, alors que s’ouvriront ce soir les assises du repêchage 2012 de la LNH. Ottawa occupe actuellement la 15e place au tableau de sélection ce soir au CONSOL Energy Center de Pittsburgh.

Alors que la cuvée de cette année ne s’annonce pas des plus prometteuses comparativement aux années précédentes, les Sénateurs restent confiants qu'ils pourront mettre la main sur un atout solide pour l'avenir s'ils conservent leur rang initial de sélection à mi-chemin du premier tour.

« Nous croyons fermement qu’il y a 12 ou 14 réels bons joueurs et que nous allons en obtenir un avec notre sélection, à mon avis », a déclaré le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, aux médias à Pittsburgh plus tôt aujourd'hui, après une dernière réunion préparatoire avec son personnel de dépisteurs . « Nous avons certainement une liste établie et nous savons que nous allons obtenir l'un des gars que nous avons ciblés. »

Bien que l'accent sera mis sur les futures vedettes ce week-end, quelques gros noms actuels de la Ligue nationale de hockey pourraient changer d’adresse lors de transactions qui pourraient atteindre des proportions gigantesques. Les Sénateurs ont été liés aux rumeurs concernant le franc-tireur des Blue Jackets de Columbus Rick Nash, possiblement le joueur le plus important qui se trouve au centre des spéculations.

Murray a confirmé aujourd'hui qu'il a eu des conversations avec les Blue Jackets à propos de Nash, qui a connu deux saisons de 40 buts et qui fut le tout premier choix au total du repêchage de 2002.

« J'ai parlé aux gens de Columbus à son sujet, a déclaré Murray. Il s'agit de savoir si nous voulons aller de l'avant ou non (avec une transaction). À l'heure actuelle, nous sommes encore à l’étape des discussions. »

Les Sénateurs ont entrepris un processus de reconstruction il y a un an, mais, sous la gouverne de l'entraîneur-chef Paul MacLean, et ont surpris beaucoup de gens dans de la LNH en se qualifiant pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et en poussant la série de première ronde contre les champions de l’Association de l’Est, les Rangers de New York, au septième match.

Alors que l'acquisition d’un joueur comme Nash pourrait accélérer le processus de construction, Murray est également persuadé que les Sénateurs possèdent de jeunes talents pour devenir une équipe aspirante dans un avenir rapproché. Et c'est le dilemme duquel est confrontée la direction de l'équipe.

« Nous avons des jeunes qui seront parmi les meilleurs, a déclaré Murray. Permettez-moi de vous assurer qu’il s’agit d’une décision délicate, car dans un premier temps nous voulons obtenir joueur d’impact pour l’immédiat, mais nous devons en payer le prix pour l'avenir, dans certains cas. Nous avons de très bons jeunes joueurs et si nous nous contentons de prendre notre temps, ils ne seront peut-être pas excellents l'an prochain, mais ils deviendront de véritables bons joueurs dans l'avenir et nous en sommes conscients.

« Il faut mettre tout cela dans la balance avant d’aller de l'avant. C'est pourquoi nous avons ces repêchages et que nous ajoutons des candidats à notre liste pour des postes futurs dans la LNH. Il faut déterminer si nous voulons continuer notre plan ou accélérer les choses. Cette décision sera prise à un moment donné, que ce soit aujourd'hui ou dans une semaine ou deux. »

Après avoir assisté à la croissance rapide des Sénateurs dans la dernière année, Murray a déclaré : « Je me plais à penser que nous sommes des aspirants de toute façon », et il se dit optimiste que la saison 2012-2013 pourrait signifier un autre pas en avant.

« Nous voulons être bons l'an prochain, a-t-il dit. Nous pouvons tous dire que d’ici cinq ans, nous formerons une très bonne équipe. Mais je voudrais être bon également dans un avenir très proche. Nous ne changerons pas le processus, mais nous pouvons l’accélérer en obtenant un joueur d'impact. »

La prochaine étape garantie dans le processus de construction surviendra ce soir. Et les Sénateurs affirment qu'ils sont tout à fait contents de travailler à partir du milieu du premier tour.

« En fin de compte, il faut se préparer pour sélectionner à l’endroit où nous sommes », a déclaré Murray au sujet de la 15e sélection dans le premier tour. « C'est une chose à laquelle nos éclaireurs ont été très efficaces. »

Le repêchage se termine samedi, et les Sénateurs feront le plein de choix, incluant deux au troisième tour (76e et 82e au total), ainsi qu’un dans les quatrième (106), cinquième (136), sixième (166) et septième (196) tours.

En voir plus