Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

O'Brien heureux au camp

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il n’a pas manqué une seule séance dans la salle de conditionnement physique, ni une présence ni un tour à l’entraînement sur la glace.


Déjà, Jim O’Brien revient de loin alors qu’il participe à son deuxième camp de perfectionnement des Sénateurs. Juste le fait d’y avoir participé pleinement cette semaine est déjà une amélioration en soi.

Il y a un an, après que les Sénateurs eurent fait de lui leur premier choix au repêchage de 2007, O’Brien s’est amené à Ottawa alors qu’il soignait une blessure à son épaule gauche. Il alla plus tard au cours de l’été subir une intervention chirurgicale.

« J’ai été en mesure d’aller au camp de perfectionnement mais je ne pouvais pas prendre part aux activités », a déclaré le joueur de 19 ans de Maplewood, au Minnesota. « Tout ce que je pouvais faire était mes exercices de rétablissement. Je ne pouvais pas patiner ni lever des poids lourds. »

Le même scénario s’est répété lors du camp d’entraînement en septembre dernier.

« J’étais blessé pendant les premières semaines, donc je ne pouvais pas faire grand chose, a dit O’Brien. Je ne pouvais pas jouer avec contact sur la patinoire. Ce n’est que vers la dernière semaine (du camp) que j’ai été en mesure de participer à la plupart des activités à l’entraînement. »

Toute un contraste par rapport à l’an dernier. O’Brien, qui a quitté l’Université du Minnesota après sa première saison pour se joindre aux Thunderbirds de Seattle de la Ligue de l’Ouest, a déclaré que son épaule est maintenant rétablie à 100 pour cent.

« Tout est bien, dit-il. Les choses se sont bien déroulées (la saison dernière). Tous les jeunes joueurs sont nerveux lorsqu’ils reviennent d’une blessure, mais une fois de retour dans le feu de l’action, les choses se replacent. »

Il faut aussi tenir compte de l’adaptation à la transition entre le hockey de la NCAA et celui de la LHOuest. Mais O’Brien a disputé 70 des 72 matchs des Thunderbirds, récoltant 55 points (incluant 21 buts).

« Ce fut une bonne année », de dire O’Brien, un centre de 6 pieds deux pouces et 196 livres. « Après ma blessure à l’épaule, ce fut difficile au début, en plus de joueur dans un nouveau circuit.

« Mais je pense que j’ai connu une très bonne deuxième moitié de saison et que les choses se sont améliorés pour moi. Je suis tr`s heureux du résultat..

Il croit aussi que le passage à l’ouest fut très positif pour son développement en général.

« J’ai disputé plusieurs matchs et j’ai obtenu beaucoup de temps de glace, ce qui a aidé à mon développement, d’indiquer O’Brien. Je dois joueur beaucoup de matchs. Je dois m’habituer aux voyages. C’est un circuit très professionnel et il répond à mes attentes.

« C’est très différent de l’université. Je suis satisfait d’avoir pu obtenir une année d’expérience et je pense que je serai encore meilleur l’an prochain. »

Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a remarqué une amélioration dans le jeu d’O’Brien.

« Je pense qu’il a gagné en force physique et il joue mieux », a dit Murray.

O’Brien devrait retourner à Seattle pour une deuxième saison dans le hockey junior. Il entend être patient afin de mettre toutes les chances de son côté dans l’espoir de connaître une longue carrière à Ottawa.

« J’ai encore beaucoup de choses à travailler sur mon jeu, dit-il. Je dois prendre du poids et gagner de la rapidité. En ce qui concerne mon itinéraire (pour atteindre la LNH), je ne suis pas encore certain. J’espère le plus tôt possible, mais je dois continuer à travailler.

« Pour cet été, j’espère prendre du poids et devenir plus fort et plus rapide afin de connaître une autre bonne saison. »

Visitez Sens TV en ligne pour des extraits vidéo exclusifs du camp de perfectionnement.


En voir plus