Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Neil apporte un leadership significatif pour les jeunes Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Les jeunes espoirs peuvent le constater dans la façon dont il attaque ses séances quotidiennes d'entraînement, que ce soit au beau milieu d’une saison de hockey ou en plein cœur d’une canicule estivale à Ottawa.

Un tel niveau de dévouement ne peut faire autrement que de déteindre sur certains des plus jeunes joueurs de l'équipe, de dire le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, aujourd'hui. Et voilà une raison importante qui a incité l'équipe à tenter de conserver le vétéran attaquant Chris Neil pendant trois saisons, au-delà de 2012-2013, ce qui devait être la dernière année de son contrat.

« Il est un membre très important de notre équipe », a déclaré Murray après avoir officiellement accordé à Neil une prolongation de contrat de trois ans jeudi. « Il a été un joueur constant et intense. Il est un membre engagé. Il fréquente le gymnase à longueur d’année. Il est là pendant presque tout l'été et il est un excellent exemple pour nos jeunes espoirs. Il est un bon joueur, il a récolté quelques points pour nous et à des moments importants. Il est fiable aux yeux des entraîneurs. »

Neil est surtout connu pour son jeu physique — il est le meneur de tous les temps chez les Sénateurs au chapitre des minutes de pénalité avec 1 861 — et son style de travail intense a eu un effet dans la série éliminatoire de première ronde contre les Rangers de New York, alors qu’il fut l'un des meilleurs attaquants pour Ottawa. Le but en prolongation de Neil a permis aux Sénateurs de remporter le deuxième match au Madison Square Garden.

Mais Murray croit que l’effet positif qu’exerce Neil sur l'équipe va bien au-delà des matchs.

« L'exemple qu'il donne va au-delà du discours, même si Chris est très disposé à parler, a déclaré Murray. Son expression faciale le montre chaque jour, c’est engagement à l'année pour Chris. Pendant la saison, il arrive sur la patinoire tôt et il la quitte plus tard. Je ne pense pas que je n'ai jamais entendu un entraîneur dire que Chris Neil n'a pas travaillé fort aujourd'hui à la pratique. »

« Pendant la saison estivale, il est dans le gymnase presque tous les jours. Nous avons des jeunes comme (Mark) Borowiecki et (Jean-Gabriel) Pageau et ces derniers apprécient sa présence. Voilà les caractéristiques de leadership et des qualités qu'il apporte (à l'équipe) et qui nous aident à avancer dans notre niveau général de condition physique et le niveau d'engagement de la part des autres joueurs. »

Neil dira qu’il s’agit d’un état d'esprit qu'il a adopté en regardant le capitaine Daniel Alfredsson, un vétéran de 16 ans dans la Ligue nationale de hockey que lui et les Sénateurs espèrent revoir la saison prochaine. Murray et Alfredsson se sont parlé la semaine dernière et le DG s’est dit optimisme.

« Il n'y a toujours pas encore de décision sur quoi que ce soit, mais ce fut très certainement une bonne conversation, si je peux dire », a déclaré Murray, ajoutant qu’il y aurait un vide considérable dans l’alignement des Sénateurs advenant que le capitaine ne revienne pas. « J’attends de savoir de quel côté nous allons aller. J'ai le sentiment qu’Alfie voudrait jouer un peu plus longtemps, mais il n’a pas pris cet engagement envers moi (encore).

« Nous avons parlé de l'équipe, nous avons parlé de ce qui se passait autour de l'équipe, les ajouts et les retraits. Donc, cela me dit qu'il démontre un réel intérêt. Je pense que c'est en tant que joueur. Je ne pense pas qu'il est question de la vie à l’extérieur de la patinoire à ce stade-ci de sa carrière. L'impression que j'ai eue était très positive. »

En voir plus