Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Murray souhaite un effort soutenu ce soir contre les Devils

par Staff Writer / Ottawa Senators

L'attaquant Jason Spezza et les Sénateurs d'Ottawa travaillent dans le but d'augmenter la production en avantage numérique.

Par Todd Anderson

L'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa, Bryan Murray, souhaite que ses joueurs performent de façon plus disciplinée et concentrée sur les unités spéciales. Les Devils du New Jersey constituent un bon test. Le directeur général des Devils, Lou Lamoriello, a annoncé hier qu'il prendra la place de Claude Julien, natif d'Orléans, derrière le banc pour le reste de la saison. Les joueurs des Devils pourraient en donner davantage ce soir pour tenter de faire une bonne impression devant leur nouvel entraîneur.

« Ils (les Devils) joueront avec émotion, a déclaré Murray après la séance facultative d'entraînement des Sénateurs ce matin. J'estime qu'ils seront efficace défensivement et très patient. Pour notre part, il faudra continuer à pratiquer le style de jeu habituel, en marquant des buts et en bougeant la rondelle. Tu ne peux te permettre de ralentir le rythme et tu ne peux pas penser que les Devils n'auront pas recours à la « trappe ». Il ne devrait pas y avoir beaucoup de buts marqués ce soir. »

Les Devils sont l'un des adversaires potentiels des Sénateurs pour la première ronde des séries éliminatoires mais Murray ne croit pas qu'une victoire ce soir signifie nécessairement une façon de s'affirmer en vue des séries. Il est surtout préoccupé à garder son équipe disciplinée.

« Je ne crois pas qu'il y a de messages à lancer à cette période de l'année, il n'y a pas de mystères. Je demande aux joueurs de se concentrer et de jouer. Nous avons raté quelques occasions l'autre soir (contre les Islanders de New York, samedi) car nous avons écopé de nombreuses pénalités. Nous devrons examiner cet aspect plus en profondeur car nous ne pourrons nous permettre d'accord cinq, six ou sept jeux de puissance à l'adverse en séries éliminatoires. »

L'entraîneur ajoute qu'il y a aussi du travail à faire lorsque les Sénateurs bénéficient d'une supériorité numérique.

« Il s'agit d'un autre aspect où il faudra rajuster le tir. Notre jeu de puissance allait très bien il y a de cela quelques semaines, mais nous éprouvons des problèmes à marquer depuis un certain temps. Nous avons effectué bien des passes à Long Island. Nous nous sommes échangé la rondelle à 25 reprises mais il n'y a pas eu de tir au but. Il faudra lancer plus souvent. »

En voir plus