Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Méthot se sent chez lui

par Chris Lund / Ottawa Senators



Lorsque Marc Méthot fut échangé de Columbus à Ottawa le 1er juillet 2012, l’équipe savait qu’elle mettait la main sur un solide défenseur à caractère défensif. Les Sénateurs ne savaient pas à quel point il s’est avéré un joueur constant, sans oublier la façon dont les partisans ont accueilli le joueur de la région et admiré sa contribution chez les tenaces Sénateurs.

Il est difficile de sous-estimer le rôle de Méthot chez les Sénateurs en 2013. Non seulement il est devenu l’un des joueurs de premier plan de l'équipe, il a aussi apporté beaucoup de stabilité à la ligne bleue, alors que la brigade défensive souffre beaucoup de l’absence de deux jeunes étoiles, Erik Karlsson et Jared Cowen.

Utilisé amplement par son entraîneur, Méthot a réussi à freiner les meilleurs trios adverses avec efficacité en compagnie de Karlsson et maintenant avec la recrue Eric Gryba. Du point de vue de l’équipe, il a agi à titre d’adjoint au capitaine à plusieurs occasions en remplacement de Jason Spezza, blessé. De plus, son amabilité envers les partisans via Twitter fait de lui le nouveau favori de la foule chez les Sénateurs.

Il y a toujours une pression énorme lorsqu’on évolue dans sa ville natale. Il n’est pas rare qu’un joueur évite la possibilité une telle situation en raison des inconvénients que peuvent représenter le fait de travailler dans un contexte où nos faits et gestes sont scrutés à la loupe. Pour Méthot, cependant, l'expérience s’avère tout à fait positive et il a été époustouflé par l’appui dont l’Armée Sens lui a réservé.

« C’est incroyable. L’accueil que je reçois cette saison est beaucoup plus grand que ce à quoi je m’attendais. Je ne suis pas habitué à cela, mais j’aime ça, a déclaré Méthot. J’ai remarqué que nos partisans sont tellement positifs. Même après une défaite, nos partisans sont enthousiasmes à notre égard sur Twitter et peu de gens nous dénigrent, donc c'est rafraîchissant. Cela m'encourage à continuer de l’utiliser. »

Une recherche rapide sur Twitter au sujet de Méthot donne des commentaires très positifs. Certains partisans souhaitent sa candidature pour le trophée Norris, d’autres sa candidature à la mairie. Voilà ce que vit Méthot depuis qu'il a enfilé le chandail des Sénateurs pour la première fois en janvier dernier.

Bien qu'il évolue à Ottawa depuis peu de temps, Méthot s’est adapté rapidement dans l’entourage des Sénateurs au cours de cette saison 2013 fort mouvementée. Si les partisans se sentent secoués par ce calendrier condensé, vous devez savoir que c'est la même chose pour les joueurs sur la glace.

Comment Méthot décrit-il cette situation?

« Un feu roulant. Nous n'avons pas beaucoup de temps pour les pauses, nous avons quelques congés ici et là, mais nous jouons souvent, a déclaré Méthot. Cela dépasse toute espérance, parce que nous jouons à la maison et c'est un environnement nouveau pour moi. Mes coéquipiers ont été incroyables aussi. »

Alors que nous sommes à mi-chemin de la présente saison, son premier séjour à Ottawa, les signes sont certes encourageants pour les Sénateurs et Méthot. Ces derniers savaient qu'ils avaient un as et lauréat du trophée Norris en Karlsson à la ligne bleue, et maintenant il semble qu'ils possèdent un pilier dans la brigade.

En supposant que tout ira bien d’ici la fin du parcours, il faut se demander s’il sera peut-être candidat à la mairie d'Ottawa un jour. Cette idée le faire sourire.

« Je ne sais pas... Je pense qu’Alfie aura une meilleure chance que moi. »

Suivez Marc sur Twitter ici.

En voir plus