Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Melnyk rend visite aux troupes canadiennes en Afghanistan

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, participe à une cérémonie de mise au jeu officielle d'un match opposant le personnel des Forces canadiennes et les troupes américaines au terrain d'aviation de Kandahar, aujourd'hui. Photo : Cpl Dan Pop/DND

Par Todd Anderson

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, a effectué une visite surprise aux troupes des Forces canadiennes à Kandahar, en Afghanistan, aujourd'hui, question de répandre la fièvre du hockey.

Melnyk, qui était en voyage d'affaires à Dubaï, aux Émirats arabes unis, a décidé de faire une escale au terrain d'aviation de Kandahar pour visiter la patinoire de hockey construite par les soldats canadiens et la base ainsi que de passer un peu de temps avec les troupes.

Pendant une conférence téléphonique depuis Kandahar cet après-midi, Melnyk a parlé de ses expériences depuis son arrivée à la base, tôt ce matin.

« Je n'étais pas certain d'effectuer cette visite avant d'arriver à Dubaï il y a quelques jours. Je voulais cependant faire cela », a dit Melnyk.

« J'ai passé la journée à apprendre le déroulement des choses sur une base des forces aériennes avec les troupes canadiennes. J'ai eu droit à des explications de la part du personnel militaire, une tournée du site et après cela, beaucoup de plaisir. J'ai appris beaucoup de choses sur les activités ici. C'est plus que des combats. Les Canadiens sont très actifs. Ils reconstruisent une société en bâtissant des écoles, des infrastructures en plus de travailler avec les gens de l'endroit pour refaire ce pays. J'ai été témoin de quelque chose de phénoménal. Je suis privilégié d'être ici, c'est une occasion unique. Je crois qu'il s'agira des jours les plus mémorables de ma vie. »

Lors de la visite, Melnyk a remis plus de 50 000 $ en chandails, bâtons, et gants de hockey ainsi que de l'équipement de gardien de but, des patins à roues alignées ainsi que des chèques-cadeaux de Tim Hortons aux soldats.

« Les soldats sont de grands amateurs de hockey. C'est le hockey avant tout ici, dit Melnyk. Ils se lèvent à quatre heures pour regarder des matchs et ils disposent d'une ligue récréative très bien organisée. Ils ont environ 24 équipes et chacune d'entre-elles dispute près de 30 parties. Le dimanche soir, c'est la Soirée du hockey à Kandahar; six matchs sont disputés ce soir. »

Une rencontre spécial Canada-États-Unis était disputée aujourd'hui et Melnyk a procédé à la mise au jeu officielle. Melnyk était fier de voir Équipe Canada porter les chandails des Sénateurs qu'il leur avait remis.

« Il y a plusieurs partisans des Sénateurs ici, je ne m'y attendais pas. Il y a beaucoup de Canadiens ici qui viennent de l'Ontario et de la région d'Ottawa. »

Melnyk a même réussi à faire porter un chandail des Sénateurs à un partisan des Maple Leafs de Toronto.

« Incroyable, mais vrai. Seulement à Kandahar, en Afghanistan, a déclaré Melnyk. J'aurai du prendre une photo. »

Avec la saison régulière qui se termine et les séries éliminatoires qui approchent, des termes comme « aller à la guerre » et « être prêt pour le combat » seront utilisés pour parler des matchs qui seront disputés. Melnyk a été questionné à savoir ce qu'il pensait maintenant de ces termes, maintenant qu'il a visité la zone de guerre en Afghanistan.

« Lorsque tu es dans une zone de guerre et que tu vois tous ces gens, tout est relatif. Il s'agit toutefois d'un sport, d'expliquer Melnyk. Nous garder cela en tête. Nous voulons gagner mais il faut mettre les choses en perspective. Lorsque tu viens ici, tu mets les choses en perspective. »

Cliquez ici pour voir le voyage de Melnyk en vidéo.

En voir plus