Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Melnyk : « Je crois en cette équipe »

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Eugene Melnyk sait que le temps joue contre son équipe.


Mais le propriétaire des Sénateurs d’Ottawa demeure extrêmement confiant que la formation connaîtra du succès en séries éliminatoires, sous la gouverne de l’entraîneur-chef et directeur général Bryan Murray.

« Je crois que nous allons dans la bonne direction », a déclaré Melnyk après l’activité « Soirée La Barbade », qui a eu lieu juste avant le match opposant les Sénateurs et les Bruins de Boston mardi soir, à la Place Banque Scotia. « Je crois fermement en cette équipe, en Bryan et en tous les joueurs.
Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk et Glyne Murray, Haut-commissaire de la Barbade au Canada, ont assisté au match de mardi contre les Bruins à la Place Banque Scotia (Photo par Jana Chytilova/Freestyle Photography).

« Ils comprennent (la situation), ils sont des professionnels et ils sont rémunérés en conséquence. Je crois que vous assisterez à des performances comme vous ne l’aurez jamais vu en séries. »

Melnyk a observé son équipe au cours des deux dernières semaines, alors que Murray a pris la relève de John Paddock à titre d’entraîneur-chef, et a dirigé la formation dans le périple dans l’Ouest américain qui a permis une récolte de trois points sur une possibilité de huit. Il restera seulement 11 matchs au calendrier régulier après celui de ce soir contre les Bruins, mais Melnyk croit que son équipe aura suffisamment de temps pour redémarrer la machine à temps pour les séries.

« Nous en sommes aux (11) derniers matchs de la saison régulière, dit-il. Je pense qu’il ne reste pas beaucoup de temps, mais Bryan parviendra quand même à réaliser tout ce qu’il entend faire avec l’équipe avant les séries. Il est un homme intègre et il a embarqué dans le navire pour effectuer le travail. Je crois que cela va se refléter sur la patinoire.

« Il s’agit d’une des meilleures équipes du circuit en termes de talent et d’aptitudes. Il s’agit seulement de rassembler les choses et de gagner des matchs, marquer des buts et d’être solide en défensive. »

Avant le match de ce soir, les Sénateurs partageaient le cinquième rang de l’Association de l’Est avec les surprenants Rangers de New York, avec 83 points chacun. Ottawa accuse un retard de seulement deux points des meneurs de la section Nord-Est, les Canadiens de Montréal, et trois points derrière les Devils du New Jersey, qui dominaient le classement avant le début de la soirée.

La course effrénée passionne Melnyk, alors qu’il regarde le hockey chaque soir, chez lui à la Barbade.

« C’est absolument incroyable de voir qu’une équipe peut passer de la première à la cinquième place ou de la deuxième à la quatrième place, en l’espace d’une soirée, dit-il. C’est ce qui rend le sport excitant. »

La soirée promotionnelle de mardi dédiée à la Barbade souligne la relation particulière entretenue entre le pays des Caraïbes, les Sénateurs et Eugene Melnyk, qui habite la Barbade depuis 17 ans.

« J’ai rencontré mon épouse là-bas et mes enfants grandissent dans ce pays, dit-il. Je suis pratiquement un fils adoptif et les habitants m’ont accueilli les bras ouverts.

« Nous avons mis sur pied la Soirée de la Barbade il y a trois ans, a dit Melnyk. C’est une façon de remercier les gens de l’île pour tout ce qu’ils ont fait pour nous et ma famille, ainsi que pour de nombreux canadiens qui visite le pays chaque année. »

Glyne Murray, Haut-commissaire de la Barbade au Canada, a qualifié cette d’événement unique. « Aucun autre pays au monde n’entretient une telle relation avec une équipe d’une telle envergure et qui bénéficie d’une telle popularité. Nous voulons propulser cette envergure jusqu’au sommet cette année. »



En voir plus