Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

McAmmond doit s'armer de patience

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Dean McAmmond espère toujours pouvoir reprendre le collier samedi soir.


Mais le vétéran joueur d’avant admet qu’il pourrait devoir attendre encore quelques jours avant d’effectuer un retour dans l’alignement des Sénateurs d’Ottawa. La blessure à l’épaule gauche, infligée par la mise en échec de la recrue Steve Downie, des Flyers de Philadelphie, pendant un match préparatoire le mois dernier, ne semble pas se rétablir aussi rapidement que McAmmond l’aurait souhaité.
Mike Fisher (à gauche), Andrej Meszaros et les Sénateurs étaient de retour sur la glace de la Place Banque Scotia, mercredi, afin de se préparer pour leur prochain match, contre les Devils du New Jersey.

À moins d’un changement au cours des prochains jours, il devra écarter l’idée d’être en uniforme pour le match de samedi soir contre les Devils du New Jersey, à Newark.

« Je visais le match de samedi », a déclaré McAmmond après l’intense séance d’entraînement des Sénateurs à la Place Banque Scotia, mercredi matin. « Le rétablissement (de l’épaule) semble être un peu plus lent que prévu.

« Si je ne suis pas complètement prêt (d’ici samedi), mon objectif sera alors jeudi prochain (contre les Thrashers d’Atlanta). »

Un élément positif, McAmmond a obtenu toutes les autorisations des médecins pour reprendre le jeu, à la lumière de la commotion qu’il a subi à la suite du coup porté par Downie. Même s’il a franchi le plus important obstacle, McAmmond demeure conscient qu’il n’a pas toute l’amplitude des mouvements dont il a besoin à son épaule gauche.

« Si je ne me sens pas mieux, je devrai oublier un retour pour samedi, dit-il. Un match de plus ou de moins en ce début de saison ne fera pas la différence, mais il y en aura possiblement une pour mon rétablissement. »

Les nouvelles sont beaucoup plus positives pour l’ailier Antoine Vermette, qui est à l’écart de la patinoire depuis le match de jeudi soir dernier contre les Canadiens de Montréal, en raison de spasmes au dos. Vermette a pris part à une séance complète de conditionnement physique mercredi et il est confiant qu’il pourra effectuer un retour au jeu face aux Devils.

« On évaluera comment le tout ira au cours des prochains jours, mais je me sens très bien aujourd’hui », a-t-il dit.

La blessure ne pouvait pas survenir à un meilleur moment pour Vermette. Les Sénateurs bénéficient actuellement d’un congé de six jours entre deux parties.

« Le calendrier (léger) m’aide certainement, dit-il. Il n’y a pas de bon moment pour être blessé, mais disons que, si j’avais à choisir, ce serait cette période-ci. »

L’entraîneur-chef John Paddock a aimé ce qu’il a vu de Vermette, mercredi.

« Je n’entrevois pas de problèmes (au niveau des blessures), d’affirmer Paddock. Je pense qu’il est fin prêt (pour samedi). »

Les Sénateurs doivent avoir bien hâte de reprendre l’action. La rencontre de samedi au New Jersey sera la seule disputée en 10 jours.

« Nous ne jouons pas souvent ces jours-ci, d’exprimer Paddock. C’est très différent. Ce n’est pas comme à l’habitude, car nous routine était de jouer à tous les deux soirs ou trois matchs en quatre jours, suivi d’une journée de congé.

« Il faudra un peu plus de concentration de la part de tout le monde afin de conserver l’aplomb. »

Le capitaine Daniel Alfredsson est l’un de ceux qui ne croient pas que cela est une préoccupation pour les Sénateurs, qui présentent un dossier de 8-1-0 depuis le début de la campagne et qui trônent au sommet du classement de la Ligue nationale de hockey. Leur retraite de trois jours dans la région des Muskokas a contribué à prévenir une potentielle monotonie pendant une semaine complète d’entraînement.

« Nos séances d’entraînement seront intensives (cette semaine) et il y aura du conditionnement physique aussi, a indiqué Alfredsson. Trois jours, ce n’est pas trop long. Mais cinq, cela aurait été de trop. Je pense que cette pause aura été bénéfique pour nous. Nous devrions être bien reposés et avoir beaucoup d’énergie pour samedi. »

En voir plus