Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'or au mondial junior : toute une expérience pour Smith

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Seize ans plus tard, l’événement demeure toujours un énorme souvenir dans la carrière de hockeyeur de Jason Smith.


Quand vous êtes un adolescent et un Canadien, représenter votre pays au Championnat mondial junior de l’IIHF est un rêve qui devient littéralement une réalité.

Smith a eu sa chance au tournoi de 1993 à Gavle, en Suède, au sein de l’équipe canadienne qui alignait aussi son coéquipier actuel chez les Sénateurs d’Ottawa, Dean McAmmond. Équipe Canada s’est dirigée vers une conquête de la médaille d’or cette année-là. Elle a répété l’exploit au cours des quatre années subséquentes.

« Faire partie d’une équipe gagnante, c’est une expérience dont je vais me souvenir toute ma vie, c’est certain, a déclaré Smith. Ayant passé par le camp d’évaluation (pour faire l’équipe) avant de se rendre en Suède pour obtenir ce résultat, ce fut très particulier. Ce n’est qu’après que nous réalisons à quel point ce tournoi est majeur. »

Pour Smith, le seul fait d’obtenir une chance de participer au CMJ fut « très excitant et valorisant. »

« Chaque fois que l’on obtient une occasion de représenter notre pays, c’est spécial, dit-il. C’est un moment que l’on rêve lorsqu’on est enfant. Ce fut tout une expérience de participer à un tournoi de cette envergure. »

La Suède, l’équipe hôtesse avec des futures vedettes de la Ligue nationale comme Peter Forsberg et Markus Naslund dans ses rangs, était largement favorite pour rafler l’or. Mais tout a basculé lorsque le Canada a surpris la Suède avec un gain de 5-4 en début de tournoi.

« Nous étions incertains de notre sort (avec l’équipe que nous avions), a expliqué Smith. Les Suédois étaient les hôtes du tournoi et il y avait de grosses attentes envers eux. Nous les avons affrontés à notre deuxième match et le chemin s’est ouvert lorsque nous les avons battus.

« À l’époque, on jouait sept matchs et l’équipe qui avait la meilleure fiche à la fin du tournoi gagnait. Nous avons été très chanceux d’avoir bien joué dans ce match (contre la Suède) et d’avoir été en mesure de nous assurer la médaille d’or avant même d’avoir disputé notre dernier match. »

Ainsi, le Canada a confirmé sa conquête avec un gain facile de 8-1 sur le Japon, un pays qui n’a pas de tradition de hockey.

« C’était intéressant, a dit Smith. Je crois que c’est la première fois que ce pays se présentait dans une compétition majeure comme celle-là avec quelques joueurs qui avaient déjà joué dans des ligues (Canadiennes) de junior majeur contre quelques-uns de nos joueurs. C’était un moment particulier pour tout joueur de hockey canadien, tout comme celui de remporte une médaille d’or. »

La popularité du tournoi a connu une hausse fulgurante depuis ce temps, alors que plus de 460 000 billets ont été vendus pour le CMJ de 2009, qui débutera vendredi à la Place Banque Scotia et au Centre municipal d’Ottawa.

« Je crois que le tournoi revêt un aspect différent lorsqu’il est présenté au Canada, a déclaré Smith. La plupart des matchs affichent complet. Il y a définitivement une grande passion pour le hockey ici (à Ottawa).

« Ce sera un gros événement. Il y a de grands partisans de hockey junior et il y aura des gens de partout dans le monde qui suivront le championnat mondial junior. L’atmosphère sera certainement palpable pour chaque match d’Équipe Canada. Vous verrez aussi que d’autres pays ont la fièvre du hockey. »


En voir plus