Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'occasion rêvée d'Emery

par Staff Writer / Ottawa Senators

Ray Emery prépare son équipment avant un match plutôt cette saison. La recrue célèbrera le troisième anniversaire de sa première victoire dans la LNH en affrontant les Penguins de Pittsburgh demain.

Par Todd Anderson

Lorsque les Sénateurs recevront les Penguins de Pittsburgh demain soir, Ray Emery en sera à son 11e départ d'affilé, dans un des rares matchs sur semaine à débuter à 19 h.. Le gardien recrue a présenté une fiche de 9-1-1 depuis qu'il remplace Dominik Hasek. Ce dernier soigne toujours une élongation d'un muscle adducteur subie aux Jeux Olympiques de Turin.

Dimanche, l'athlète de Hamilton a signé son troisième jeu blanc de la saison dans une victoire des siens 4-0 sur le New Jersey. Il est à égalité au premier rang chez les gardiens recrue de la LNH. La victoire permet aussi aux Sénateurs de reprendre le premier rang dans l'Association de l'Est, et à un point des meneurs du classement général de la LNH, les Red Wings de Detroit.

« C'est la période la plus excitante de l'année », a déclaré Emery après avoir participé à la séance d'entraînement facultative de ce matin. « Je me sens de plus en plus à l'aise devant le filet. Il y a eu une période d'ajustement. C'est un calibre différent. L'équipe a très bien joué depuis la pause olympique. Nous visons le premier rang. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs Bryan Murray a indiqué que la recrue a gagné la confiance de ses coéquipiers.

« Il est plus confiant et les joueurs sont plus à l'aise face à son style. C'est très important d'avoir un deuxième gardien qui connaît du succès. Il a la chance d'être l'homme de la situation pour longtemps. »

Demain soir marquera le troisième anniversaire du premier départ d'Emery dans la LNH, remporté par les siens 5-1 sur les Thrashers d'Atlanta.

Une pause

Murray estime important d'accorder des pauses à ses joueurs, à l'approche des séries éliminatoires. Lundi, l'équipe a tenu une séance facultative. Mardi, un entraînement complet et le match. Les joueurs pourraient avoir congé mercredi ou jeudi..

« Un jour de congé les aide beaucoup, question de passer du temps avec la conjointe ou les enfants, de relaxer. »

Les Sénateurs entament à compter de demain le dernier droit du calendrier régulier, en disputant 15 parties en 29 jours.

En voir plus