Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

L'état d’Alfredsson progresse

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson, qui est à l'écart du jeu depuis le 7 février en raison d'une blessure au bas du dos, a repris l'entraînement avec ses coéquipiers aujourd'hui à Tampa. Il ignore quand il pourra revenir au jeu (Photo par Phillip MacCallum/Getty Images).
Un petit pas à la fois pour Daniel Alfredsson ces jours-ci.


Néanmoins, il en a fait un plus gros aujourd'hui, alors que le capitaine des Sénateurs d'Ottawa a rejoint ses coéquipiers pour une séance d'entraînement au St. Pete Times Forum à Tampa, en Floride, en vue de l’affrontement contre le Lightning mardi soir (19 h 30, Sportsnet Est, CKOI 104,7 FM).

Alfredsson, qui est ennuyé par une blessure au bas du dos qui l'a écarté du jeu depuis sept semaines, a admis par la suite qu’il est loin de pouvoir fixer une date pour un retour au jeu. Toutefois, il était encouragé par ce qu’il a vécu aujourd'hui.

« J’étais vraiment content de pouvoir patiner et de lancer des rondelles sur un gardien de but, a dit Alfredsson. Les choses se sont bien passées. Je me sentais bien. Nous verrons comment je vais me sentir plus tard aujourd'hui et demain et nous agirons à partir de là.

« Je vais savoir avec certitude au cours de la semaine de quelle façon nous allons procéder. Il faut prendre les choses une étape à la fois. Je me sentais bien à l’entraînement. Même si la séance fut relativement facile aujourd'hui, je me sentais bien. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, a ajouté : « Il semblait avoir beaucoup de plaisir sur la glace. Il faut maintenant qu’il retrouve son synchronisme et il faudra voir comment il se sentira demain, après son premier entraînement complet. »

Bien qu’Alfredsson aurait souhaité que sa période de convalescence ne soit pas si longue, il a dit « que les choses progressent », mais qu’il a encore des problèmes à maintenir de la puissance à la jambe droite lorsqu’il essaie de pousser.

« Les choses s’améliorent beaucoup, mais cet aspect continue de m’ennuyer, a-t-il dit. La force de base, la stabilité... tout s’est beaucoup amélioré. J'ai été en mesure d'augmenter la durée sans perdre de la force (dans la jambe), mais ce n’est pas encore à point.

« Présentement, je suis assez optimiste quant à ma guérison. Mon état n’est pas revenu au point où je l’avais souhaité, mais il est sur la bonne voie. »

Avec seulement sept matchs à disputer pour les Sénateurs cette saison, Alfredsson n’a presque plus de temps pour retrouver une force acceptable pour être compétitif, mais il a indiqué aujourd'hui qu'il n'y a pas d'urgence à cet égard.

« C'est ce que j'aurais vraiment aimé et que je souhaite encore », a-t-il dit à propos de la possibilité de disputer quelques parties avant la fin du calendrier. « Sinon, je n’aurais pas recommencé à patiner, ni essayé de travailler et de voir comment je me sentirais à nouveau. Je voudrais jouer, mais je ne pense pas que ce soit trop important à ce stade-ci. Si je n'y parviens pas, ce sera correct, mais j’aimerais bien encore disputer quelques matchs dans la mesure du possible. »

Bass choisi par les B-Sens pour un prix de bâtisseur communautaire dans la LAH

Les Senators de Binghamton ont choisi le centre Cody Bass pour être leur candidat pour le prix de l’homme de l’année AIO/American Specialty dans la LAH, qui souligne les contributions d'un joueur dans sa communauté. Bass, qui a passé près de cinq saisons chez les B-Sens, a sollicité l'appui de ses amis, ses coéquipiers et des chefs de file du monde communautaires à Binghamton pour créer WINGS (When I Need Guidance and Support. Trad. Libre = Quand je besoin de conseils et de soutien), un programme qui vise à sensibiliser les gens aux problèmes de suicide chez les adolescents.

Bass a initié le programme à la suite du décès de Daron Richardson, la fille de l'entraîneur adjoint des Sénateurs Luke Richardson, suite à une tentative de suicide à l’âge de 14 ans en novembre dernier. Le programme WINGS a été inauguré peu de temps après la célébration de la vie en la mémoire de Daron à la Place Banque Scotia, à laquelle Bass a assisté. Il est également impliqué dans d'autres initiatives communautaires de la région de Binghamton.



En voir plus