Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les succès de l'équipe se reflètent sur les fiches individuelles

par Staff Writer / Ottawa Senators

Daniel Alfredsson, qui marque ici sur Mika Noronen, et Martin Havlat ont établi un record chez les Sénateurs lorsque les 2 attaquants ont marqué chacun 4 buts dans un gain de 10-4 sur les Sabres, le 2 nov. 2005. Photo: R. Stewart/Getty Images/NHLI


Par Todd Anderson

La saison 2005-2006 est l'une des meilleures de l'histoire moderne des Sénateurs d'Ottawa, et plusieurs joueurs en bénéficient sur le plan individuel. Effectivement, après une rafale de buts dans les premiers mois de la saison et des changements dans les règlements dans la LNH, la majorité des joueurs des Sénateurs seront en mesure de battre au moins une marque personnelle cette saison.

Avant la pause olympique, le capitaine Daniel Alfredsson a déjà établi une marque personnelle avec 13 buts marqués lors de jeu de puissance et cinq en infériorité numérique. Sa fiche de +28 est de loin supérieure au meilleur ratio jamais enregistré dans la colonne des plus et des moins.

Avec une fiche de 34 buts, 39 aides pour 73 points, Alfredsson est aussi sur le point de battre des records personnels dans ces catégories. Sa meilleure fiche antérieure était de 37 buts, 51 aides pour 80 points.

L'acquisition de Dany Heatley par Ottawa a profité au jeune ailier. Le franc-tireur, qui a été échangé aux Sénateurs l'été dernier en retour de Marian Hossa et de Greg DeVries, a une fiche de 34 buts, 37 aides pour 71 points jusqu'à maintenant cette saison. Heatley est en voie de surpasser son rendement de 2002-2003 avec les Thrashers d'Atlanta, alors qu'il avait inscrit 41 buts, 48 aides pour 89 points. Heatley présente actuellement un ratio de +29, alors qu'il n'avait qu'un -8 à Atlanta.

Utilisé plus fréquemment sur l'attaque à cinq, Chris Neil s'est avéré un marqueur régulier. Neil connaît déjà sa meilleure saison, avec une fiche de 12 buts, 14 aides pour 26 points. Quatre de ses buts ont été marqués en avantage numérique, une autre marque personnelle pour lui. Le gain de confiance de Neil est évident, comme l'indique ses 85 tirs au but, un autre sommet pour lui.

Le copain de Neil, Mike Fisher, est le joueur le plus sous-estimé de la LNH, selon un sondage mené parmi les joueurs et qui a été publié le 9 février dans le quotidien Ottawa Sun. Cette saison, depuis que Martin Havlat a été écarté du jeu en raison d'une dislocation de l'épaule, c'est Fisher qui a pris les choses en main chez les Senators. Fisher a déjà égalisé sa meilleure fiche au chapitre des buts avec 18, et il lui manque cinq passes pour égaler une marque personnelle (20) et le même nombre pour les points (33). Affichant son meilleur ratio en carrière (+18) dans la colonne des plus et des moins, Fisher pourrait aussi battre des marques personnelles au chapitre des buts marqués en infériorité numérique et des buts gagnants.

Peter Schaefer a évolué aux côtés de Fisher et de Neil pendant presque toute la saison jusqu'à maintenant. Présentement avec une fiche de 13 buts, 24 aides pour 37 points, l'ailier pourrait battre sa meilleure fiche en carrière de 16 buts, 24 aides pour 39 points. Schaefer a déjà établit une marque personnelle avec quatre buts en avantage numérique.

Même s'il a raté plusieurs matchs en raison d'une blessure à la cheville, Wade Redden est aussi en voie d'inscrire des records personnels pour le nombre de mention d'aide et de points. Le défenseur a déjà égalé sa meilleure fiche avec trois buts gagnants. Sa fiche actuelle de +31 est aussi un sommet pour lui.

Le défenseur Zdeno Chara a égalé son record de sept buts en avantage numérique et il est en voie de fracasser des marques personnelles au chapitre des buts, des passes et des points. Il manque seulement 16 lancers à Chara pour atteindre sa marque de 185 tirs au but.

Parmi les autres joueurs qui ont atteint de nouvelles marques cette saison, notons Antoine Vermette (12 buts, 11 aides, 23 points, 30 minutes de pénalité, un but en avantage numérique, trois en désavantage numérique, deux buts gagnants); Jason Spezza (45 aides, 59 points, cinq buts en supériorité numérique [égalité] et quatre buts gagnants); Brian Pothier (17 aides, 18 points, 45 minutes de pénalité); Anton Volchenkov (quatre buts) et Chris Phillips (76 minutes de pénalité).

Les vétérans Vaclav Varada et Bryan Smolinski pourraient battre des records individuels dans la colonne des plus et des moins.

Devant le filet, Dominik Hasek n'a besoin de gagner que la moitié des 26 derniers matchs des Sénateurs pour égaler sa meilleure saison (41 victoires). À 41 ans, il demeure à son meilleur avec un pourcentage d'efficacité de .925 et une moyenne de buts alloués de 2,09.

Bien sûr, les recrues Andrej Meszaros, Chris Kelly, Ray Emery, Christoph Schubert, Patrick Eaves, Brian McGrattan et Brandon Bochenski ont tous établit des marques personnelles cette saison.
 
Actuellement, les Sénateurs dominent la LNH avec un ratio de +71. Les Rangers de New York sont loin derrière en deuxième place, avec +38.


 

En voir plus