Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les séries à portée de main pour les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Chris Phillips et les Sénateurs sont à un gain de faire oublier la déception de leur non-participation aux séries éliminatoires de la saison dernière (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Un gain confirmerait le retour dans la grande danse du printemps.


Rien de plus simple pour les Sénateurs d’Ottawa lorsqu’il s’agit de leurs aspirations pour les séries d’après-saison. La première étape à maintenant à portée de main afin de s’assurer d’une place en séries éliminatoires dans l’association de l’Est.

Une victoire ou même un revers en supplémentaire contre les Hurricanes de la Caroline jeudi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM Souvenirs garantis) viendra confirmer officiellement le retour des Sénateurs en séries après une absence d’un an. Auparavant, Ottawa avait pris part aux séries de la Coupe Stanley pendant 11 saisons consécutives.

Les Sénateurs se sont approchés d’une qualification en séries grâce à une victoire in extremis mardi soir à Washington, alors qu’Alex Kovalev a inscrit un but avec 18,9 secondes à faire en prolongation pour vaincre les Capitals, meneurs du classement de l’association, par la marque de 5-4. Toutefois, les Thrashers d’Atlanta et les Rangers de New York ont remporté aussi leur match respectif, forçant ainsi Ottawa à travailler un peu plus. Si ces deux dernières formations s’étaient inclinées, la course aux séries des Sénateurs aurait déjà connu son dénouement.

Dès le camp d’entraînement, la priorité de cette équipe était de participer à nouveau aux séries éliminatoires. Le fait d’avoir raté les séries l’an dernier s’est fait ressentir pendant toute la saison estivale.

« Je me souviens lorsque je me promenais en ville la saison dernière et que je n’avais pas à me rendre à la patinoire lorsque les séries ont débuté, a déclaré le centre des Sénateurs Chris Kelly. « Ce n’était pas plaisant. Nous avons placé la barre bien haute et nous voulons être des séries chaque année et être une formation aspirante.

« L’an dernier, ce n’était pas le cas et nous avons laissé tomber bien des gens et nous nous sommes laissés aller. Donc, nous sommes très heureux cette année d’être à un gain d’une confirmation pour les séries. »
 
Le défenseur Chris Phillips a ajouté : « Ça fait mal de ne pas être des séries. C’est désagréable d’être confiné au rôle de spectateur lorsque vous êtes payés pour jouer. Nous sommes payés pour gagner et lorsque cela ne survient pas, c’est décevant. »

Toutefois, il n’y a jamais eu aucun doute, de dire l’entraîneur-chef Cory Clouston, que ce groupe avait les ressources pour aller au-delà du 10 avril, alors que les Sénateurs mettront un terme à leur saison régulière en recevant les Sabres de Buffalo à la Place Banque Scotia.

Je me souviens lorsque je me promenais en ville la saison dernière et que je n’avais pas à me rendre à la patinoire lorsque les séries ont débuté. Ce n’était pas plaisant. Nous avons placé la barre bien haute et nous voulons être des séries chaque année et être une formation aspirante. L’an dernier, ce n’était pas le cas et nous avons laissé tomber bien des gens et nous nous sommes laissés aller. Donc, nous sommes très heureux cette année d’être à un gain d’une confirmation pour les séries. - Chris Kelly
« Nous savons depuis le début que nous avons une formation qui peut se qualifier pour les séries, a dit Clouston. Nous savions que nous avions une équipe de séries l’an dernier, lors des quelque 30 derniers matchs. Nous l’avons démontré. Mais rien n’est dans le sac jusqu’à maintenant. Nous n’y sommes pas encore. Nous devons gagner encore un autre match.

« Ensuite, une toute nouvelle saison débute et, peu importe ce que vous avez fait avant ne compte pas. Présentement, nous jouons avec confiance et nous savons qu’une fois les séries entamées, tout peut arriver. Tant que nous resterons en santé et que nous jouons de la façon dont nous le faisons maintenant, nous pourrons causer des surprises en séries éliminatoires. »

Après avoir raté les séries pour la première fois depuis sa saison recrue dans la Ligue nationale de hockey, le capitaine Daniel Alfredsson attend avec impatience une autre chance pour les grands honneurs.

« Ce serait merveilleux, surtout après la saison que nous avons connue l’an dernier, dit-il. Avant la présente campagne, nous croyions que nous avons franchi un nouveau tournant à la fin de la dernière saison. Il n’est pas facile de se qualifier pour les séries. Nous avons fait du bon travail jusqu’à maintenant et le meilleur est à venir. »

Les billets des Sénateurs pour les séries éliminatoires en vente samedi

Les billets pour la première ronde des séries de la Coupe Stanley seront en vente samedi à 10 heures. Plusieurs activités seront organisées pour l’occasion et de nombreux prix seront attribués devant la porte 1 de la Place Banque Scotia.

De plus, la Boutique des Sénateurs offrira un rabais de 30 pour cent sur tous les articles, pour un jour seulement.

Pour plus d’information, cliquez ici.


En voir plus