Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs visent un balayage

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien Alex Auld, Chris Kelly et les Sénateurs souhaitent terminer leur séquence de cinq matchs à l'étranger avec un gain sur l'Avalanche du Colorado ce soir (Photo par John Russell/NHLI via Getty Images).
Une seule étape à franchir pour parvenir à un balayage de ce qui s’avère maintenant de l’un des voyages les plus fructueux depuis un bon bout de temps.


Toutefois, après une longue excursion à travers le continent aux petites heures du matin, les Sénateurs auront besoin de tout leur petit change pour vaincre l’Avalanche du Colorado tard ce soir au Pepsi Center de Denver (21 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, Team 1200).

Même si l’Avalanche occupe le 15e et dernier rang dans l’Association de l’Ouest et qu’ils présentent le plus total de point que tous les autres adversaires que les Sénateurs ont affrontés au cours du présent périple, les effets des quatre victoires chèrement méritées et un voyage en pleine nuit depuis Nashville pourraient se faire ressentir pendant le match de ce soir.

« Ce sera un défi de taille », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, qui a donné congé d’entraînement à ses joueurs après la victoire de 2-0 lundi soir sur les Predators à Nashville. « Colorado applique beaucoup de pression. Il s’agit d’une équipe et qui comptent quelques joueurs qui peuvent marquer des buts. Nous disputerons notre cinquième match en sept soirs, donc le facteur fatigue pourrait entrer en ligne de compte.

« Toutefois, je crois que nous avons été en mesure d’équilibrer les choses. C’est toujours plus facile lorsque notre équipe mène. »

Clouston confie le filet à celui qui connaît une bonne séquence récemment, alors qu’Alex Auld (11-13-5) obtiendra un deuxième départ consécutif. En tenant compte de sa performance en relève contre le Wild du Minnesota samedi soir, Auld n’a pas accordé de but en cinq périodes consécutives. Auparavant, son dernier départ remontait au 30 janvier, dans une défaite de 1-0 face aux Blue Jackets de Columbus.

« Il (Auld) a très bien fait et il avait l’air décontracté », a dit Clouston après le triomphe de lundi à Nashville. Il semblait très à l’aise. Je pense qu’il a été très habile avec la rondelle et il a fait exactement ce que nous lui avons demandé.

Ce sera un défi de taille. Colorado applique beaucoup de pression. Il s’agit d’une équipe et qui comptent quelques joueurs qui peuvent marquer des buts. Nous disputerons notre cinquième match en sept soirs, donc le facteur fatigue pourrait entrer en ligne de compte. - Cory Clouston
« Nous n’avons accordé que neuf chances de marquer, ce qui est en baisse. Je crois qu’il (Auld) a fait des arrêts dans des moments importants. Nous avons besoin de lui lorsqu’il est à son meilleur, c’est ce à quoi nous nous attendons d’un gardien de but. »

Tout au long de leur séquence victorieuse de cinq parties, les Sénateurs ont imposé le rythme dès la première mise en jeu, en étant agressif en échec avant. Une équipe qui pourtant éprouvait des difficultés à marquer des buts pendant une bonne partie de la saison à l’étranger regorge soudainement de confiance lorsqu’elle saute sur la patinoire.

« Nos défenseurs font de l’excellent travail en gardant la rondelle en mouvement, a dit le centre Mike Fisher. Cela nous permet de gagner de la vitesse, d’obtenir la rondelle avec entrain et de pénétrer en zone adverse. Pour ce qui est de notre jeu en zone neutre, c’est le jour et la nuit. En échec avant, nous créons des revirements et cela nous permet d’utiliser notre vitesse et notre talent en offensive.

« Tous ces éléments réunis font que nous gagnons en confiance. »

Bloc-notes

Alors que le vétéran défenseur Jason Smith disputera son 1 000e match dans la Ligue nationale, Nick Foligno célèbrera un sommet personnel plus modeste contre l’avalanche. Le joueur de deuxième année jouera à sa 100e partie avec les Sénateurs... Un seul changement à l’alignement pour ce soir : le défenseur Alexandre Picard reviendra dans la formation, alors que Brendan Bell sera absent. Picard a disputé son dernier match le 1er février à Washington, où il avait subi une blessure au bas du corps, mais il avait été laissé de côté au cours des dernières rencontres. « Alex a attendu assez longtemps, a dit Clouston. Il a été patient, il a travaillé fort et c’est une bonne occasion pour nous aussi. » ... Les Sénateurs reviendront à domicile pour recevoir la visite des Canucks de Vancouver jeudi soir, à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM). Il reste moins de 1 500 billets pour ce match.


En voir plus