Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs veulent toujours hanter les Sabres

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Lorsqu'Anton Volchenkov et les Sénateurs croisent le fer avec Patrick Kaleta et les Sabres, il faut s'attendre à une bataille intense entre ces deux rivaux de section (Photo par Bill Wippert/NHLI via Getty Images).
Personne dans le vestiaire des Sénateurs d’Ottawa ne peut donner une raison précise sur le désir de vouloir battre l’adversaire de ce soir.


Mais les chiffres ne mentent pas. Les Sénateurs présentent un dossier de 9-4-0 au cours des deux dernières saisons contre les Sabres de Buffalo, qui seront les visiteurs ce soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM). Cela comprend quatre victoires en cinq tentatives cette saison, une séquence que l’équipe entend prolonger lors du dernier duel entre ces deux formations en 2008-2009.

Donc, quels sont les motifs derrière le désir des Sénateurs à continuer de hanter les Sabres?

« Je crois que c’est une question d’imposer notre jeu tout simplement, a déclaré l’attaquant Nick Foligno. J’ignore si nous avons (particulièrement) leur numéro à la perfection, mais nous sommes toujours motivés lorsque nous les affrontons. C’est une bonne rivalité et il y a beaucoup d’émotion lors des matchs. Je crois que tout le monde aime les affronter et de bien faire.

« Je ne sais pas s’il y a une raison spécifique, mais nous devons continuer ainsi et être prêts dès la première mise en jeu. »

Le capitaine Daniel Alfredsson a ajouté : « Il semble qu’il s’agit toujours d’un match important lorsque nous devons les affronter. Nous rivalisons avec eux. Nous savons qu’ils représentent une bonne équipe et que si nous ne sommes pas prêts, nous allons en subir les conséquences. Je crois que nous sommes toujours préparés contre eux et que nous avons confiance, car nous connaissons d’excellents matchs contre eux. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, n’a pas attendu très longtemps pour connaître aussi du succès contre les Sabres. Il a remporté son premier match dans la Ligue nationale le 7 février dernier contre Buffalo et il a mené sa troupe à deux autres gains contre cet adversaire de la section Nord-Est jusqu’à présent.

« Dans l’ensemble, nous avons bien fait à tous les points de vue contre Buffalo et il faut continuer à agir ainsi », a déclaré Clouston après la séance d’entraînement d’aujourd’hui. « Nous devons être forts en infériorité numérique et défensivement, en plus de marquer des buts sur le jeu de puissance. Nous devons jouer avec intensité pendant 60 minutes, car c’est une équipe dangereuse si vous relâchez moindrement. »

Alors que leurs chances de faire les séries sont pratiquement nulles mathématiquement, les Sénateurs auront l’occasion de jouer les trouble-fêtes d’ici la fin de la campagne.

« Nous devons nous accrocher à quelque chose, je pense », a déclaré le centre Jason Spezza à propos d’un rôle plutôt inhabituel pour une équipe qui a connu une séquence de 11 participations d'affilée en séries éliminatoires. « Nous voulons gagner et peu importe le rôle qu’on nous donne, nous allons l’assumer.

« Ce n’est pas une situation habituelle ni souhaitée pour nous, mais nous tenterons d’en tirer profit. »

Les Sabres, de leur côté, occupent le 10e rang dans l’Association de l’Est, à seulement trois points d’une place en série et avec deux matchs en main sur les détenteurs du huitième rang, les Hurricanes de la Caroline. Avec une autre victoire ce soir, les Sénateurs pourraient être les principaux responsables de l’échec des Sabres dans leur tentative d’accéder aux séries.

Je crois que c’est une question d’imposer notre jeu tout simplement. J’ignore si nous avons (particulièrement) leur numéro à la perfection, mais nous sommes toujours motivés lorsque nous les affrontons. C’est une bonne rivalité et il y a beaucoup d’émotion lors des matchs. Je crois que tout le monde aime les affronter et de bien faire. Je ne sais pas s’il y a une raison spécifique, mais nous devons continuer ainsi et être prêts dès la première mise en jeu. - Nick Foligno
Ils n’admettent pas toutefois qu’ils retirent une certaine satisfaction du fait d’éliminer un rival de section de la course.

« Ce n’est pas le cas, de dire Alfredsson. Nous voulons simplement gagner des matchs. Nous avons connu une première moitié de saison très difficile et nous souhaitons nous améliorer et montrer que nous pouvons gagner sur une base régulière. Contre des équipes de notre section, il se peut que nous soyons un peu plus heureux d’une victoire, mais le fait de les éliminer ne constitue pas un objectif pour nous. »

Foligno est d’accord, affirmant que « nous voulons faire de notre mieux. »

« Cela pourrait constituer un incitatif supplémentaire, mais on ne s’attarde pas à ce genre de détail, a-t-il ajouté. Nous nous préoccupons de notre situation. Le sort des autres équipes est hors de notre contrôle. Nous voulons continuer à nous améliorer. »

Bloc-notes

C’est maintenant au tour de l’attaquant Mike Comrie d’être affligé par la grippe dans le vestiaire des Sénateurs; ce dernier n’a pas pris part à la séance d’entraînement de ce matin. Clouston demeure optimiste quant à ses chances de le voir ce soir. « Il se sentait un peu mieux ce matin. Si cela continue ainsi, il devrait jouer ce soir », dit-il... Une absence de Comrie a provoqué des changements au sein des deux premiers trios. Clouston l’a désigné pour jouer aux côtés d’Alfredsson et de Mike Fisher à l’entraînement de lundi, et Ryan Shannon a joué avec Spezza et Dany Heatley... Brian Elliott (12-4-3), qui connaît une séquence de 5-0-0 en ce moment, sera le partant devant le filet des Sénateurs ce soir... Il reste moins de 1 000 billets pour le match contre Buffalo et 500 pour la visite du Canadien (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM), jeudi soir.


En voir plus