Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs veulent gâcher la fête

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur Chris Campoli croit que les Sénateurs n'auront pas de difficulté à se motiver avec une ambiance digne des séries qui devrait régner à Montréal ce soir (Photo par Phillip MacCallum/Getty Images).
Une ambiance digne des séries à prévoir ce soir à Montréal.


Même si les Sénateurs d’Ottawa ne seront pas de la danse du printemps cette année, cela ne veut pas dire qu’ils ne pourront pas contribuer à alimenter une certaine atmosphère au Centre Bell ce soir (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM). Les Canadiens ne sont pas encore assurés d’une place en séries éliminatoires, mais ils pourraient le faire avec deux victoires.

« C’est assez facile de se motiver pour un affrontement comme celui-là », a déclaré le défenseur Chris Campoli, des Sénateurs, après la séance d’entraînement d’aujourd’hui. « Ce sera certainement excitant ce soir, la rivalité est intense. Je ne m’attends à rien de moins qu’une prestation intense de la part de nos joueurs. »

Les Sénateurs, qui présentent un dossier de 1-2-2 contre le Tricolore jusqu’à présent cette saison, aimeraient aussi obtenir une première victoire en 2008-2009 au Centre Bell. Les Canadiens ont remporté les deux précédents affrontements cette saison à Montréal, le 11 novembre (4-0) et le 21 février (5-3).

« Nous n’avons pas gagné ici cette année, donc ce serait une bonne façon de terminer notre série cette saison contre eux », a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson.

Finir la dernière semaine en force est aussi un objectif pour l’équipe qui présente un dossier de 17-10-3 depuis l’arrivée de Cory Clouston derrière le banc. Après le match de ce soir, les Sénateurs reviendront à domicile pour recevoir les Bruins de Boston, mardi, ainsi que les Devils du New Jersey, jeudi, avant de terminer la campagne samedi à Toronto, contre les Maple Leafs.

« Nous sommes confiants », a dit Campoli, qui fut acquis en février lors d’une transaction avec les Islanders de New York. Je n’ai pas ici pendant la saison entière, mais je crois que nous avons une bonne formation. Il suffit de terminer en force en jouant de la même façon qui nous a souri ces derniers temps.

« Au cours des deux derniers mois, nous avons été possiblement l’une des équipes qui se sont améliorées le plus dans la ligue. Nous devons continuer à appliquer le style de Cory afin de connaître du succès. »

Alfredsson ajoute : « Nous voulons déployer de l’intensité au maximum chaque soir. Nous affrontons des équipes qui luttent pour une place en séries éliminatoires ou qui s’accrochent à leur rang. Cela devrait être une bonne façon pour nous de terminer la saison. »

C’est assez facile de se motiver pour un affrontement comme celui-là. Ce sera certainement excitant ce soir, la rivalité est intense. Je ne m’attends à rien de moins qu’une prestation intense de la part de nos joueurs. - Chris Campoli
Les Canadiens, de leur côté, pourraient être privés des défenseurs Andrei Markov et Mathieu Schneider, blessés, pour le match de ce soir. Mais Clouston a indiqué que cela ne devrait pas affecter la concentration de son équipe.

« Cela ne change en rien notre plan de match, dit-il. Nous nous préoccupons de nos affaires en premier lieu. (L’absence de Markov et de Schneider) devait affecter un peu leurs unités spéciales, mais ce sera à eux de s’ajuster, et non pas nous. »

Alex Auld (14-18-6) effectuera un troisième départ consécutif devant le filet ce soir. Aucun autre changement n’est prévu dans l’alignement, ce qui signifie que Shean Donovan sera encore une fois laissé de côté.

Leclaire effectue son premier voyage à l’étranger

Pascal Leclaire est encore bien loin d’être prêt à disputer un match. Cependant, pour la première fois depuis qu’il a subi une intervention chirurgicale à une cheville en janvier dernier, le gardien des Sénateurs a patiné en compagnie de ses coéquipiers avec l’équipement complet aujourd’hui.

« Tout s’est bien passé », a déclaré Leclaire à propos de son cheminement de rétablissement. « Le tout va comme prévu. C’est ce que m’avait dit le chirurgien. Selon lui, les choses devraient revenir à la normale vers la mi-avril. Donc, c’est bientôt.

« En ce moment, il y a un peu de faiblesse, donc je dois renforcer cette partie. C’est normal. Je n’ai rien fait depuis trois mois. La cheville semble guérie et il n’y a pratiquement pas d’enflure. Elle réagit bien pendant les séances de conditionnement physique, ce qui est bien. »

Leclaire est aussi heureux de pouvoir passer plus de temps avec ses coéquipiers. Il a rejoint certains d’entre eux pour le souper, dimanche soir.

« Je vais sentir que je fais partie du groupe et j’ai hâte, a-t-il dit. J’espère que je serai en mesure de prendre part à une séance d’entraînement ou deux et de faire face à quelques lancers. On verra. »


En voir plus