Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs veulent éviter le balayage

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Mike Comrie affrontera ses anciens coéquipiers pour la première fois alors que les Islanders de New York seront les visiteurs à la Place Banque Scotia, samedi soir (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Chris Campoli n’a pas oublié l’autre camp.


S’il y a une personne qui serait en mesure d’expliquer ce qui semble inexplicable – comment les Sénateurs d’Ottawa ont-ils pu présenter un dossier de 0-3-0 contre les Islanders de New York, une équipe de dernière place, cette saison – c’est bien un joueur qui aura évolué dans les deux camps.

« Ils travaillent fort et ils exécutent les choses simplement, ils sont difficiles à battre », de dire Campoli, qui a été échangé des Islanders aux Sénateurs le 20 février dernier. « N’importe qui peut gagner dans cette ligue à n’importe quel moment. Nous ne pouvons pas les prendre à la légère. Sinon, ils nous battront à nouveau. »

Campoli a contribué à ces trois victoires des Islanders remportées en novembre dernier, en récoltant trois points, incluant le but vainqueur dans un gain de 3-2, le 15 novembre à Long Island.

« Nous avons connu beaucoup de difficultés, a-t-il dit. Pour une raison quelconque, nous savions que nous affrontions une bonne équipe en Ottawa et nous étions prêts. »

Maintenant que cet épisode fait partie du passé pour Campoli et l’attaquant Mike Comrie, qui fut aussi acquis dans la transaction qui a envoyé le vétéran Dean McAmmond aux Islanders. Ils souhaitent maintenant aider les Sénateurs à éviter un balayage contre la pire formation de la Ligue nationale, en cette fin de saison. Les deux équipes croiseront le fer samedi soir à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM).

« Chaque fois que vous faites face à des amis dans ce sport, vous voulez toujours vous surpasser et gagner, a déclaré Comrie. Tout le monde vit sa propre situation et je suis heureux d’être ici. Je n’ai pas vraiment abordé les choses du passé avec eux.

« De la façon dont ils jouent présentement, nous devrons nous méfier. Ils travaillent fort, mais si nous parvenons à nous en tenir à notre plan de match, nous avons beaucoup de talent
ici. »

Les Sénateurs présentent une fiche de 7-1-0 à leurs huit derniers matchs et ils ont remporté six victoires consécutives à la Place Banque Scotia. Avec un dossier de 30-30-10, ils jouent maintenant pour .500 pour la première fois depuis le début décembre et ils ont réduit l’écarte qui les sépare des détenteurs du huitième rang, les Hurricanes de la Caroline, à 11 points.

En effectuant un calcul rapide, il est facile d’imaginer à quel endroit les Sénateurs auraient pu se retrouver au classement s’ils avaient remporté les trois rencontres contre les Islanders en début de saison. Toutefois, personne dans le vestiaire des Sénateurs n’a envie de s’attarder à cela.

Ils travaillent fort et ils exécutent les choses simplement, ils sont difficiles à battre. N’importe qui peut gagner dans cette ligue à n’importe quel moment. Nous ne pouvons pas les prendre à la légère. Sinon, ils nous battront à nouveau. - Chris Campoli
« Ils nous ont eus dans une séquence où nous éprouvions des difficultés et qu’ils connaissaient des succès, a déclaré l’attaquant Dany Heatley. Nous n’allons pas nous attarder à cela trop longtemps, mais nous avions aussi des problèmes dans d’autres aspects – non seulement contre eux – plus tôt cette année. »

Effectivement, il ne s’agit pas des mêmes Sénateurs que les Islanders avaient affrontés en novembre. Alors qu’Ottawa a effectué des gains au classement avec ses récents succès, l’entraîneur-chef Cory Clouston continue d’insister sur le fait de se concentrer sur une seule chose.

« Tout le monde peut regarder les chiffres. Les gens savent dans quelle situation nous sommes, dit-il. Nous nous concentrons sur nos adversaires de demain soir et nous devons gagner ce match. Cela ne changera pas. »

L’attaquant Chris Kelly ajoute : « Ils (les Islanders) connaissent notre numéro, mais nous voulons boucler cette série sur une bonne note. Nous jouons beaucoup mieux qu’avant, donc nous avons l’intention de jouer avec intensité pendant 60 minutes. »

Bloc-notes

Comrie (grippe) a repris l’entraînement ce matin et Clouston a indiqué qu’il y a de bonnes chances de le revoir dans l’alignement. « Nous allons voir comment il se sentira, mais il semble en voie d’être prêt pour demain », a-t-il dit... Il reste moins de 1 000 billets pour le match de samedi, le dernier des Sénateurs à la Place Banque Scotia avant le 4 avril, alors que les Flyers de Philadelphie seront les visiteurs dans la capitale.


En voir plus