Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs tenteront de terminer leur voyage sur une bonne note ce soir

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le défenseur des Sénateurs Anton Volchenkov est un cas incertain pour ce soir.

Par Todd Anderson

L'entraîneur-chef des Sénateurs Bryan Murray est satisfait du rendement de son club pendant le périple de quatre matchs à l'étranger. Après des gains sur les Flyers de Philadelphie le 22 novembre, les Panthers de la Floride le 24 novembre et un revers contre le Lightning Tampa Bay dimanche, les Sénateurs sont en Caroline pour y affronter les Hurricanes ce soir.

Une victoire donnera du momentum au club avant d'entamer une série de deux matchs à domicile cette semaine, contre les Panthers jeudi et le Lightning, samedi.

« Ce serait bien de revenir à la maison avec une autre victoire, surtout contre une équipe de ce calibre, a indiqué Murray après un entraînement optionnel en Caroline aujourd'hui. Nous avons joué trois bons matchs jusqu'à maintenant. Nous aurions pu gagner à Tampa. Leur gardien était solide et nous n'avons pas profité de quelques bonnes occasions de marquer. Fish (l'attaquant Mike Fisher) qui a touché le poteau lors d'un échappé est ce genre de choses qui aurait pu changer l'allure du match. Si nous parvenons à jouer un bon match ici, nous aurons le sentiment du devoir accompli. »

Murray a bien hâte de rentrer à la maison à Ottawa après un périple de huit jours qui lui a semblé beaucoup plus long.

« Ce voyage en particulier, avec une journée entre chaque match, fut plus long qu'à l'habitude. Mes semaines ne sont pas aussi longues. »

L'ancien cerbère des Hurricanes Martin Gerber sera devant le filet ce soir pour Ottawa alors que le défenseur Anton Volchenkov représente un cas incertain.

« Il a patiné ce matin mais nous en reparlerons lorsqu'il aura reçu un autre traitement et nous verrons par la suite, a dit Murray à propos de Volchenkov. « S'il se sent prêt à jouer, même s'il n'est pas tout à fait à 100 pour cent, nous le laisserons jouer. Sinon, il devra attendre au prochain match. »

 

En voir plus