Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs souhaitent se racheter dans le Big Apple

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Dans les environs de Broadway, les Sénateurs d’Ottawa tenteront d’offrir une meilleure prestation en fin de semaine, une situation qu’ils n’avaient pas encore vécue, du moins cette saison.


Lorsque les hommes de John Paddock sauteront sur la glace du Madison Square Garden samedi soir, pour y affronter les Rangers de New York (19 h, Non télévisé, Team 1200), ils tenteront de venger leur échec d’hier, un revers de 5-3 encaissé aux mains des Hurricanes de la Caroline. Le faux pas de jeudi soir à la Place Banque Scotia fut le premier de la présente campagne pour les Sénateurs, alors qu’ils ont quitté la patinoire sans avoir les deux points en proche. Ils avaient un dossier de 5-0 en saison régulière après avoir obtenu une fiche parfaite de 7-0 au calendrier préparatoire.

Inutile de mentionner que les Sénateurs n’ont pas envie de revivre les émotions de jeudi soir contre les « Blueshirts » dans la Grosse Pomme.

« Nous ne pouvons pas toutes les gagner », a dit le centre des Sénateurs Jason Spezza après une séance facultative d’entraînement, vendredi matin. « Nous savions que nous allions en échapper une en cours de route. Il est évident que ce n’est pas plaisant de perdre. »

Les Sénateurs savent certainement comment revenir sur le sentier de la victoire. Samedi dernier à la Place Banque Scotia, ils ont blanchi les Rangers 2-0 dans ce qui fut probablement leur meilleure prestation jusqu’à présent cette saison. L’entraîneur-chef John Paddock sait qu’il faudra jouer de la même façon afin d’espérer un gain au Garden.

« (Samedi dernier), nous avons tout le contraire de ce que vous avez vu hier (contre la Caroline), dit-il. Nous avons joué intelligemment, mais lorsque tu prends les devants, tu peux faire cela.

« Je pense que nous avons aussi bien joué (jeudi). Mais je crois que nous avons pris de mauvaises décisions avec la rondelle. Nous étions prêts et disciplinés contre les Rangers. Hier (jeudi) soir, nous étions prêts mais l’esprit y était un peu moins. »

L’ailier Dany Heatley ajoute : « Nous devrons jouer de façon plus responsable et de réduire les revirements et de jouer l’homme (contre les Rangers). Certains joueurs (de la Caroline) ont eu notre numéro et il faudra changer notre approche contre New York, pour éviter de subir le même sort. »

Au sujet de la défaite, Paddock veut éviter d’en faire un plat, surtout après un excellent départ de 5-0. Les Sénateurs détiennent toujours la meilleure fiche de la Ligue nationale à ce jour.

« J’aimerais bien connaître des séquences de cinq victoires en six matchs n’importe quand, dit-il. C’est une très bonne fiche. Je ne peux me plaindre. Nous devons continuer à jouer de façon constante. »

L’équipe pourra analyser le tout au cours des prochaines semaines. Après le calendrier chargé du début de saison, sept matchs en 11 jours, les Sénateurs profiteront d’un peu de répit d’ici la fin du mois, alors qu’ils ne disputeront que trois matchs en 18 jours.

« Je m’inquiète davantage de cela (le répit) que du match de samedi, sans toutefois tenir pour acquis la rencontre, d’exprimer Paddock. Le défi sera de garder le rythme pendant cette période moins occupée. Je pense que nous serons prêts pour samedi soir et j’espère que nous récolterons les deux points. Mais pour les autres matchs, il faudra bien se préparer. »

La période d’inactivité qui s’en vient ajoute à l’importance de terminer cette séquence de matchs avec une autre victoire, samedi soir.

« Je ne souhaite pas subir deux revers d’affilés, surtout avant un long congé, a indiqué Spezza. Chaque fois que tu perds, tu veux revenir en force au match suivant et éviter d’installer des doutes. »
En voir plus