Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs souhaitent revenir de New York avec une égalité

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Si le trac était une entrave, on peut affirmer cela est maintenant chose du passé.


Les nouveaux membres de l’alignement des Sénateurs d'Ottawa sont familiers avec l'intensité des séries éliminatoires de la Coupe Stanley maintenant. Disons simplement que l'acte d'ouverture sur l'une des plus célèbres scènes de la Ligue nationale de hockey — le Madison Square Garden de New York — a grandement contribué à chasser la nervosité des grandes occasions.

Maintenant, place au deuxième affrontement de la série quart de finale de l’Association de l’Est ce soir au MSG contre les Rangers de New York, ces derniers mènent la série quatre de sept par 1-0 après le gain de 4-2 jeudi face aux Sénateurs. Alors que cinq joueurs d'Ottawa avaient entamé ce match sans expérience d’un duel des séries de la LNH, ils ont déjà baigné dans l'intensité.

« On était un peu nerveux et on ne savait pas à quoi s'attendre à notre premier match dans la LNH en séries éliminatoires », a déclaré l'attaquant des Sénateurs Erik Condra, qui fut l’auteur de l'un des deux buts des siens au premier match. « Maintenant que nous avons brisé la glace, j’espère seulement me concentrer à jouer au hockey. Je m'attends à plus d'intensité et une excellente ambiance (ce soir). Ils vont pratiquer un jeu physique, tout comme ils l’ont fait auparavant, et nous devrons essayer rivaliser. »

Bien qu'un certain nombre de débutants en séries éliminatoires chez les Sénateurs ont réussi à accomplir la corvée que constitue de gagner un championnat de la Coupe Calder dans la Ligue américaine avec les Senators de Binghamton la saison dernière, ils ont rapidement découvert que c'est une tout autre histoire au niveau de la LNH. En effet, il s’agit de quelque chose à voir et à expérimenter pour le croire.

« Nous avons pensé que l'expérience qu'ils avaient connue à Binghamton allait les aider (dans le premier match), mais ce ne fut pas le cas », a déclaré l'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, après la séance de patinage d'avant-match de son équipe plus tôt aujourd'hui. « Donc, je pense que cette expérience dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley devrait les aider. Ils devraient avoir grandi en tant que joueurs après le match (de jeudi soir) »

Après avoir tiré de l’arrière 4-0, les Sénateurs sont parvenus à inscrire deux buts sur le tard, grâce à Condra et le capitaine Daniel Alfredsson, un aspect qu’ils tenteront d’obtenir un peu plus tôt dans la rencontre de ce soir.

« Nous avons chassé notre nervosité et nous avons tiré les leçons nécessaires lors de ce match, a déclaré le centre Zack Smith. Il y a certains aspects de notre jeu que nous devons améliorer et il y avait quelques fois où nous étions un peu timides et nous les avons laissé dicter l’aspect physique du match. Nous avons eu un peu de temps pour examiner les choses et nous savons ce qu'il faut faire maintenant. »

De l’avis du robuste et fougueux ailier Chris Neil, cela signifie qu’il faut donner le ton sur le plan physique dès le début, au lieu de laisser les Blueshirts être les instigateurs.

« Nous voulons dicter les choses un peu plus que lors du dernier match », a déclaré le vétéran Neil, qui a pour but de mener la charge aux côtés de Smith et du robuste ailier Colin Greening. « Nous voulons nous imposer efficacement en échec avant et montrer de l’agressivité. Nous voulons montrer notre jeu physique comme eux l’ont fait lors de la première partie du (premier) match.

« Nous voulons en faire plus dans cette facette du jeu, sans avoir toujours un sens de réaction. Nous voulons qu'ils soient contraints en mode réaction. »

Chez les Sénateurs, on ne manque pas de confiance à l’effet d’être en mesure de faire le travail.

« Nous avons terminé le dernier match assez bien et nous cherchons à construire sur cela ce soir, a déclaré l'attaquant Jesse Winchester. Peut-être que nous étions un peu nerveux (au premier match), mais nous sommes prêts à rebondir maintenant. Nous sommes conscients du défi qui nous attend et nous sommes impatients de faire tout ce qu’il faut pour nous sortir de ce retard de 1-0. »

Smith a ajouté : « Nous sommes encore assez positif. C'était seulement le premier match et c'est une série de sept matchs. Il ya des choses positives à retenir du dernier match et nous sommes toujours impatients de disputer le match de ce soir. »

En bref


Alfredsson, Jason Spezza et Milan Michalek ont évolué sur le même trio lors de l’entraînement d'avant-match, mais MacLean n'a pas encore décidé s’il entreprendrait la rencontre avec ce trio. « Nous y songeons, mais c'est aussi une option que nous pourrions utiliser en cours de partie, a-t-il dit. Donc, nous ne sommes pas encore sûrs de savoir si nous allons commencer le match de cette façon. » Aucun changement dans l’alignement pour les Sénateurs, ce qui signifie que le défenseur Matt Carkner, ainsi que les attaquants Zenon Konopka, Bobby Butler et Rob Klinkhammer seront laissés de côté ce soir... Il reste moins de 300 billets pour le troisième match de la série, qui sera disputé lundi soir à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM).


En voir plus