Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs souhaitent rebondir rapidement

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le capitaine Daniel Alfredsson et les Sénateurs ont déjà mis la défaite de samedi contre les Maple Leafs de Toronto derrière eux et ils se concentrent sur leurs quatre dernières rencontres avant la pause olympique (Photo par Christian Petersen/Getty Images).
Dans l’esprit des Sénateurs d’Ottawa, ce n’est qu’un petit obstacle sur la route.


Et cet obstacle se retrouve derrière eux maintenant.

D’un autre côté, avec quatre matchs en six soirs à disputer avant la pause olympique — en commençant avec l’affrontement de mardi soir contre les Flames de Calgary à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, 104,7 FM Souvenirs garantis) — les Sénateurs ont peu de temps pour se morfondre à propos du revers de 5-0 de samedi à Toronto face aux Maple Leafs.

La défaite a aussi mis un terme à la séquence record de 11 victoires consécutives des Sénateurs. Toutefois, Ottawa (33-22-4) appréhende le match contre les Flames (29-21-9), question d’aller chercher deux autres précieux points.

« Je crois que la façon dont nous avons perdu importe peu », a déclaré le capitaine Daniel Alfredsson après la séance d’entraînement de l’équipe aujourd’hui, à la Place Banque Scotia. « Nous voulons rebondir avec une bonne performance lors du prochain match. Nous avons quatre rencontres à disputer avant la pause olympique et nous souhaitons terminer cette séquence sur une bonne note afin d’être prêts pour le dernier droit.

« Pour gagner 11 matchs de suite, il faut être assez bons. Nous savons aussi que si nous ne sommes pas à 100 pour cent et que nous commettons quelques erreurs, l’allure du match peut certainement changer, peu importe l’adversaire. Nous devons rebondir et sortir forts demain soir. »

L’attaquant Jarkko Ruutu a ajouté : « Nous n’étions pas heureux de notre façon de jouer, mais la marque finale importe peu, que ce soir 2-1 ou 10-0. Nous perdons les deux points et nous tentons notre chance de compenser cela au prochain duel. »

Les Sénateurs n’ont pas à chercher bien loin pour des solutions vers le succès. Jusqu’à samedi, ils étaient sur une remarquable séquence, ayant le meilleur sur 11 adversaires au chapitre des buts par une marge de 37-13. Un revers ne devrait pas ébranler la confiance qui s’est établie au cours de la séquence victorieuse.

« On n’aime pas perdre aucun match, a déclaré l’attaquant Chris Neil. Chaque fois qu’une équipe vous humilie de cette façon, c’est difficile à avaler. On veut rebondir le soir suivant, mais ce n’était pas possible dans notre cas. Je ne crois pas que l’on se morfond. Nous formons un groupe très mature avec beaucoup de vétérans qui ont du leadership, donc on ne s’en fait pas trop. Nous devrons être solides (mardi soir).

« Nous devrons jouer de la même façon que les derniers matchs. Si l’on parvient à travailler fort et suivre le plan de match, nous allons obtenir plus de victoires que de défaites. Espérons que nous serons en mesure de refaire surface. »

Je crois que la façon dont nous avons perdu importe peu. Nous voulons rebondir avec une bonne performance lors du prochain match. Nous avons quatre rencontres à disputer avant la pause olympique et nous souhaitons terminer cette séquence sur une bonne note afin d’être prêts pour le dernier droit. Pour gagner 11 matchs de suite, il faut être assez bons. Nous savons aussi que si nous ne sommes pas à 100 pour cent et que nous commettons quelques erreurs, l’allure du match peut certainement changer, peu importe l’adversaire. Nous devons rebondir et sortir forts demain soir. - Daniel Alfredsson
La bonne nouvelle est que cette séquence de 11 victoires a permis aux Sénateurs de se positionner confortablement en vue des séries. Ils ne sont qu’à un seul point derrière les Sabres de Buffalo dans la course pour le premier rang de la section Nord-Est, qui garantit l’une des trois premières places au classement de l’Association de l’Est. Ottawa occupe le cinquième rang de l’Association de l’Est et occupe une place donnant accès aux séries, avec une confortable avance de 11 points.

« C’est certainement un pas important pour nous », a déclaré Alfredsson au sujet de l’impact de cette séquence. « Je ne crois pas que l’on en réalise l’ampleur, mais nous sommes en très bonne posture pour le dernier droit.

« Nous tentons de continuer et de nous améliorer. Je ne crois pas que nous avons encore atteint notre plein potentiel, mais nous avons fait de gros progrès. »

Le consultant des gardiens de but en visite à Ottawa

John Stevenson, un consultant des gardiens de but d’Alberta et un ancien membre du personnel de Cory Clouston avec le Ice de Kootenay de la Ligue de l’Ouest, était sur place ce matin pour travailler avec les gardiens des Sénateurs. L’équipe est sans entraîneur de gardiens depuis qu’Eli Wilson a été relevé de ses fonctions le mois dernier.

« Nous devons évaluer la façon dont il collaborera avec nous, mais il est un type très intelligent », a déclaré l’entraîneur-chef Clouston au sujet de Stevenson, qui dirige l’école The Goalie Centre à Sherwood Park, en Alberta. « Il a fait du bon travail à Kootenay. Il était à Binghamton la semaine dernière et nous avons cru que c’était une bonne idée de le faire venir ici afin qu’il puisse rencontrer Bryan (Murray, le directeur général des Sénateurs).

« J’ignore ce que cela va donner au cours des prochains jours. Il s’agit seulement d’une occasion pour lui de rencontrer tout le monde et on verra par la suite. »

Bloc-notes

Les Sénateurs n’ont pas vaincu les Flames depuis le 21 février 2004, alors qu’ils l’avaient emporté 2-1 à la Place Banque Scotia... Le gardien des Flames Miikka Kiprusoff présente une fiche à vie de 5-0-0 contre Ottawa... Détail amusant : le défenseur des Sénateurs Matt Carkner a récolté son premier point dans la LNH contre les Flames le 6 février 2006, avec sa première mention d’aide à son premier match dans la ligue avec les Sharks de San Jose. Qui était l’auteur de ce but? Nul autre que son coéquipier actuel à Ottawa, Milan Michalek... Il reste moins de 1 500 billets pour le match de mardi. La rencontre de mardi est un Match en famille Metro. Les amateurs peuvent se procurer un forfait comprenant quatre billets, quatre hot dogs et quatre breuvages à partir de seulement 99 $.


En voir plus