Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs sont prêts pour le repêchage de samedi

par Staff Writer / Ottawa Senators

Par Todd Anderson

Même s'il est impossible de savoir quels joueurs seront disponibles lorsque les Sénateurs d'Ottawa s'amèneront vers le podium pour le 28e choix au repêchage amateur de la LNH, samedi au GM Place de Vancouver, les recherches de l'équipe de dépisteurs aideront l'équipe à prendre une décision éclairée.

« Nous avons relevé des noms de joueurs susceptibles d'être disponibles quand viendra notre tour de choisir », affirme le directeur du dépistage amateur des Sénateurs d'Ottawa, Frank Jay, qui en est à sa septième saison avec le club. « Nous sommes prêts. »

Lorsqu'il s'agit d'examiner des espoirs potentiels, Jay et son personnel se concentrent sur les joueurs auxquels ils estiment avoir de bonnes chances de les obtenir par le repêchage. Il est rare que l'on puisse trouver un joyau à l'état brut.                                                                                                                                                                                            
« Les meilleurs de la cuvée partent rapidement. Rien ne sert de dépenser des énergies sur ces joueurs parce qu'au cours des six dernières années, nous repêchions dans la deuxième moitié des rondes. Nous ne sommes en position pour obtenir ces joueurs au sommet de la liste. »

Dans le but d'avoir une bonne idée des éléments disponibles, les Sénateurs disposent d'une équipe de dépisteurs dépêchés partout dans le monde. En Europe, Vaclav Burda et Boris Shagas sillonnent les arénas.

« Vaclav en est à sa troisième année avec l'équipe et il est un atout pour nous, dit Jay. Boris est à la fin de la soixantaine et il est considéré comme une légende en Russie. Pendant de nombreuses années, il a été le principal dépisteur pour les équipes de l'Armée Rouge centrale. »

En Amérique du Nord, George Fargher, Gord Pell, Bill McCarthy, Bob Janecyk, Lewis Mongelluzzo et Patrick Savard se rapportent à Jay.

« George est avec l'équipe depuis neuf ans et il couvre la Ligue de hockey de l'Ouest ainsi que le tiers II, dit Jay. Je consulte aussi Gord pour des conseils provenant de l'Ouest. Bill œuvre dans la région de Minneapolis et St. Paul, au Minnesota, et il couvre les écoles secondaires ainsi que la National Collegiate Athletic Association. »

« Bob travaille à Grand Rapids, au Michigan, et il est notre expert en sol américain. Il coordonne les communications en ce qui a trait au dépistage aux É.-U. Plus fréquemment que moi, il rencontre nos dépisteurs à temps partiel. Lewis est avec l'équipe depuis sept ans et il travaille en Nouvelle-Angleterre. Il couvre deux divisions de la NCAA, les écoles secondaires et les équipes juniors. De plus, il fait du dépistage professionnel du côté de la Ligue américaine et de la East Coast Hockey League. Pour sa part, Patrick travaille pour nous à temps partiel et il couvre la Ligue de hockey junior majeure du Québec. »

Jay indique que les mentalités au niveau du dépistage ont changé depuis l'instauration des nouveaux règlements pour enrayer l'obstruction dans la LNH.

« Prenons le cas d'un gros défenseur physique qui est moins rapide. Ce type de joueur est moins attrayant maintenant, alors qu'il a été dans la mire des dépisteurs pendant de nombreuses années. Aujourd'hui, si un joueur ne possède pas une rapidité sur patin, il doit être extrêmement talentueux dans d'autres aspects du jeu. Au cours des dernières années, notre équipe s'est construite sur la rapidité, l'habileté et la finesse. Certes, on a aussi besoin de d'autres éléments. Nous regardons aussi d'autres aspects, question d'équilibrer notre équipe. »

Alors que le personnel de dépisteurs des Sénateurs a bien hâte de mettre en œuvre le fruit de son labeur samedi, il pense aussi à l'avenir.

« Nous avons déjà commencé notre travail pour l'an prochain », affirme Jay, un enseignant qui a pris sa retraite en 2004 après 26 ans. « Chaque saison, je demande à mon personnel de me soumettre un rapport sur les joueurs qui seront admissibles au prochain repêchage ainsi que les joueurs repêchés par les autres équipes, à raison de deux fois par année. Nous avons une bonne connaissance de notre marché maintenant ainsi que pour la prochaine année. »

Après avoir été dépisteur avec les Generals d'Oshawa (où il a aussi remporté la Coupe Memorial à titre de directeur général en 1990), les Black Hawks de St. Catherines et les Otters d'Erie, dans la Ligue de hockey de l'Ontario, Jay a débuté sa carrière dans la LNH à titre de dépisteur à temps partiel avec les Devils du New Jersey en 1982. Il a été promu au poste de directeur du dépistage amateur des Sénateurs en juillet 2005, après avoir travaillé comme dépisteur amateur en chef à ses six premières saisons avec le club.

Pour plus d'information sur le Repêchage amateur de la LNH 2006, visitez notre section Repêchage sur ottawasenators.com en cliquant ici.

En voir plus