Skip to main content
Официальный сайт Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs se réjouissent de l'appui populaire pour le Match des étoiles

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La Ville dans laquelle il dit être chez-lui faiblit rarement dans son soutien acharné pour le plus grand — et probablement le plus aimé — joueur au cours des deux décennies du club de hockey des Sénateurs d’Ottawa.


Daniel Alfredsson le ressent dans les cris «Al-fie, Al-fie» qui résonnent de tous les côtés dans la Place Banque. Mais le capitaine des Sénateurs semble dépassé en analysant le soutien massif que lui et quatre de ses coéquipiers ont reçu pour le Match des Étoiles Tim Hortons de la LNH 2012.

«C’est incroyable, a dit Alfredsson, mardi, en parlant des résultats du vote qui lui donne présentement un poste de joueur partant pour la Classique de la mi-saison qui aura lieu le 29 janvier à la Place Banque Scotia. C’est flatteur, évidemment, et je pense que ce serait très amusant si nous pouvions avoir plus d’un ou deux gars qui participent au Match. Ce serait quelque chose quand le Match des Étoiles sera ici (à Ottawa), aussi.

«Nous nous sentons tous très humbles face à tout cela, mais ce serait une excellente expérience pour les partisans si nous avions plusieurs joueurs dans le Match, et pour nous aussi.»

Alors qu’il ne reste que quelques heures avant que la période de vote ne se termine à 23h59 mercredi, les Sénateurs sont en tête pour trois des six places disponibles de joueurs partants qui seront déterminées par les votes des partisans. En date de vendredi dernier, le défenseur Erik Karlsson est en tête de tous les votes au poste de défenseur avec 585 179 votes, tandis qu’Alfredsson (537 918) et le centre Jason Spezza (486 004) sont deuxième et troisième, respectivement, chez les attaquants.

Les autres qui reçoivent aussi beaucoup de soutien sont l’ailier Milan Michalek, qui est cinquième chez les attaquants (448 074) et Sergei Gonchar, sixième pour le total des votes pour les défenseurs (359 478). Ce qui est spécialement gratifiant, a ajouté Alfredsson, est que les Sénateurs reçoivent autant de soutien dans un marché qui se situe parmi les plus petits dans la Ligue nationale de hockey.

«Je pensais qu’il serait difficile de recevoir des votes par rapport aux autres grandes villes, spécialement Toronto et peut-être Montréal, a-t-il dit. Mais la collectivité ici nous a vraiment soutenus et veut nous voir dans le Match. C’est excellent de voir le soutien que nous recevons et, je l’espère, cela pourra se poursuivre au cours des prochaines heures avant la fin (des votes).

«Ce sera intéressant de voir comment cela se terminera, mais ce serait excellent si nous pouvions faire choisir quelques joueurs.»

Les dirigeants de la Ville ont montré, mardi, qu’ils sont prêts à faire tout ce qu’ils peuvent pour que cela se produise. Lors d’un rassemblement à l’heure du midi, à l’Hôtel de Ville, le maire Jim Watson — ainsi que plusieurs membres du conseil municipal et des conseillers scolaires — ont supplié l’Armée des Sénateurs de continuer à voter jusqu’à l’heure limite, mercredi.

«Nous mettons de côté nos rivalités politiques et nous soutenons une excellente cause, a dit Watson. Finalement, nous pouvons enfin élire des sénateurs dans ce pays … les Sénateurs d’Ottawa.»

Watson a fait remarquer que la fin de semaine du Match des Étoiles, elle-même, est une énorme victoire pour la capitale. On s’attend à ce qu’elle génère 30 $ millions dans l’activité économique et qu’elle fasse remplir 7000 chambres d’hôtel. Le Match sera télévisé dans 150 pays à travers le monde.

Pour Alfredsson, qui a le vent dans les voiles depuis quelques jours avec deux buts gagnants en prolongation — incluant le 400e but de sa carrière, vendredi soir, contre les Flames de Calgary — jouer dans un Match des Étoiles à Ottawa serait un autre souvenir spécial dans sa carrière de 16 ans qui en compte plusieurs. À la suite d’une saison marquée par des problèmes de dos, c’est une occasion à laquelle il ne s’attendait pas, même s’il avait l’intention de faire tout ce qu’il pouvait pour y être.

«J’ai dit au début de la saison que ce serait fantastique si je pouvais me tailler une place dans cette équipe, a dit Alfredsson. Je savais que ce serait difficile, mais si je n’y parvenais pas, je demeurerais ici, à Ottawa, pour participer aux festivités. En obtenant le soutien des partisans et en étant si près d’être dans l’équipe … c’est une sensation incroyable, pour être franc.

«Simplement y participer sera une expérience comme aucune autre. Vous pouvez toujours rêver et, quelques fois, les rêves se réalisent.»

Pour montrer votre soutien aux Sénateurs, branchez-vous à www.nhl.com/vote avec votre ordinateur ou votre appareil mobile ou envoyez un message texte avec le nom de famille d’un joueur au 81812. Vous avez droit à 30 votes avec chaque plate-forme.


En voir plus