Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs se méfient toujours des Canadiens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il y a un an, ils jouaient eux aussi les trouble-fête.


Inutile de dire que les Sénateurs n'ont pas besoin de chercher bien loin pour trouver un moyen de se méfier des pièges potentiels qui pourraient les attendre dans le détour ce soir, lorsqu’ils affronteront les Canadiens au Centre Bell de Montréal (19 h 30, RDS, TSN, CKOI 104,7 FM). Alors qu'Ottawa s'apprête à effectuer un retour en séries éliminatoires après une absence d'une saison, le Tricolore s’est embourbé dans les bas-fonds du classement dans l’Est et il est pratiquement éliminé de la course pour une participation à la danse du printemps.

Mais cela étant dit, les Canadiens ne font pas de cadeau alors qu’ils disputent leurs quatre dernières semaines du calendrier 2011-2012. Il suffit de demander aux puissants Canucks de Vancouver, qui se sont inclinés 4-1 à domicile contre Montréal le week-end. Le tricolore vit le même genre de scénario que les Sénateurs s’étaient retrouvés il y a exactement un an, lorsque leurs propres chances de participer aux séries étaient pratiquement nulles depuis longtemps.

« Nous affrontons une équipe dangereuse », a déclaré le centre Jason Spezza à la suite de la séance d’entraînement d'avant-match des Sénateurs plus tôt aujourd'hui au Centre Bell. « Nous étions dans la même situation qu’aux l'année dernière, alors qu’on jouait pour beaucoup de fierté. On veut montrer aux gens que l’on est déçu de la saison que l’on a eue. Je les ai vus à quelques reprises à la télévision (récemment) et on dirait qu'ils patinent vraiment bien, qu’ils sont plus intenses et qu’ils jouent avec moins de pression qu’à la normale.

« Ainsi, il devient difficile de jouer contre cette équipe. Nous en avons déjà parlé et avant le match, je suis sûr que nous allons en parler encore plus. Nous devrons rester concentrés, nous en tenir à notre plan de match et attendre les opportunités. »

Le capitaine Daniel Alfredsson a ajouté : « Ils jouent très bien. Ils veulent continuer et montrer que peu importe ce qu’ils ont montré plus tôt dans l'année n'est pas représentatif de l'équipe qu’ils forment. De notre côté, nous devrons dicter l’intensité. Nous avons beaucoup de choses en jeu et nous devrons le démontrer. »

En effet, avec une victoire ce soir, les Sénateurs (36-25-9) rattraperaient les Bruins de Boston au premier rang de la section Nord-Est, bien que ces derniers détiendraient toujours deux matchs en main. Pourtant, ce scénario semblait impensable au début de la saison, lorsque les Bruins ont commencé à défendre leur titre de champions de la Coupe Stanley et que bien des gens prédisaient qu’Ottawa terminerait dans les bas-fonds du classement.

« Dès le départ, l'entraîneur (Paul MacLean) est arrivé et a dit : ‘Je ne m'attends pas à ce que vous gagner la Coupe Stanley lors du premier match, mais je veux que vous soyez meilleurs chaque match’ », a déclaré le vétéran attaquant des Sénateurs Chris Neil. « La plupart du temps, c’est ce que nous avons fait. Nous sommes devenus meilleurs sur le plan collectif et nous avons été en mesure de cumuler les victoires afin de nous donner une chance de participer aux séries éliminatoires. C'était notre objectif depuis le début.

« Nous avons surpris beaucoup d'équipes et nous sommes aspirants pour une place en séries éliminatoires. Maintenant, nous devons continuer notre ascension. »

MacLean et les Sénateurs sont conscients de l’opportunité qui se dresse devant eux.

« Il faut savoir où l’on se trouve dans le classement et la signification de chaque match, non seulement pour nous, mais pour les autres équipes qui nous entourent en cette période de l'année, a déclaré MacLean. Nous comprenons notre situation et nous devons les rattraper (les Bruins) afin de les devancer. »

Mais la plus grande préoccupation, a déclaré Alfredsson, est d’être fins prêts lorsque les séries débuteront.

« Nous serions ravis de monter (au classement), mais la façon dont nous jouons est plus importante, a-t-il dit. Nous voulons juste continuer à nous donner une chance de gagner tous les soirs. Nous allons faire tout notre possible pour finir sur une bonne note. »

En bref

Gardant en tête le thème d’époque de ce périple, les Sénateurs arboreront leur uniforme d’époque pour le match de ce soir, alors que les Canadiens porteront leur uniforme blanc traditionnel des matchs à l’étranger... Aucun changement à l’alignement pour Ottawa ce soir, ce qui signifie que les attaquants Zenon Konopka et Bobby Butler, ainsi que le défenseur Matt Carkner, seront laissés de côté... Ben Bishop (2-0-1, moyenne de 2,27) effectuera son quatrième départ consécutif devant le filet... Le dernier affrontement entre ces deux équipes remonte au 14 janvier au Centre Bell, alors que les Sénateurs l’ont emporté 3-2 en tirs de barrage. Ce résultat a donné une avance pour Ottawa dans la fiche globale, avec 51-50-5-3... Les Sénateurs (18-12-5) ont récolté 41 points sur la route à ce jour cette saison, un de plus qu’à la Place Banque Scotia... Les Canadiens et les Sénateurs croiseront le fer à nouveau vendredi à Ottawa (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM).


En voir plus