Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs reviennent sur une bonne note

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il y a deux semaines, ils entreprenaient un long périple à l’étranger en tentant désespérément de stopper une séquence de six revers de suite.


Samedi soir, les Sénateurs d’Ottawa seront de retour sur la patinoire de la Place Banque Scotia avec un nouveau momentum, fiers de quatre victoires consécutives qui leur ont permis de se maintenir au premier rang du classement de l’Association de l’Est.

Ce n’est pas tout à fait la même équipe que les fidèles de l’Armée Sens avaient vu se faire dominer par les Rangers de New York, lors d’un revers de 5-2 lors du premier samedi de décembre. Depuis, les Sénateurs ont récolté neuf points sur une possibilité de dix, lors d’une séquence de cinq parties à l’étranger. Au cours de la dernière semaine, ils ont vaincu tour à tour les Stars de Dallas, les Hurricanes de la Caroline et les Penguins de Pittsburgh – pas tout à fait la risée de la Ligue nationale de hockey – en marquant 14 buts et en accordant que 3.

Sont-ils venus chercher un peu de potion magique à Ottawa?

Pas selon l’entraîneur-chef John Paddock.

« Je crois que ce ne sont que des futilités », a répondu Paddock vendredi à savoir si le séjour à l’extérieur était ce dont les Sénateurs avaient de besoin pour mettre fin à leur plus longue séquence de défaites en près de douze ans. « Si nous n’avions gagné qu’une seule fois (sur la route), les gens se seraient demandés qu’est-ce qui se passe avec nous? Je n’embarque pas là-dedans.

« Je pense seulement que nous avons atteint un bas-fond contre les Rangers et que nous avons continué à rebondir par la suite. La ligne est mince. Imaginons une soirée qui se déroule mal, que nous n’effectuons pas les arrêts, que la rondelle ne roule pas pour nous… »

Cependant, les Sénateurs, avec une fiche de 20-7-3, ont solidifié leur emprise sur le premier rang du classement de l’Association de l’Est, avec une avance de six points sur les Devils du New Jersey et les Bruins de Boston. Les Rangers, qui s’étaient approchés à moins de quatre points avec leur victoire du 1er décembre à Ottawa, accusent maintenant un retard de huit points, ce que Paddock qualifie de « hauts et de bas » dans la Ligue nationale de hockey, ces jours-ci.

« Les Rangers semblaient raser tout sur leur passage lorsqu’ils étaient ici. Ils semblaient avoir une chimie parfaite, a dit Paddock. Toutefois, ils n’ont remporté qu’un seul match depuis, par 1-0 sur le New Jersey. Ils ont été battus par la Caroline et par Toronto. Ce genre de situation ne me surprend plus à présent. »

Ainsi, même s’ils connaissent une bonne séquence, les Sénateurs ne prendront pas leurs visiteurs de samedi soir, les Thrashers d’Atlanta, à la légère (19 h, CBC, 104,7 FM). Il faut se souvenir du tour du chapeau du franc-tireur des Thrashers, Ilya Kovalchuk, qui avait failli anéantir une confortable avance des Sénateurs en troisième période du match du 1er novembre à la Place Banque Scotia. Les Sénateurs étaient parvenus à l’emporter par la marque de 6-4.

Paddock estime que Kovalchuk et l’ancien des Sénateurs Marian Hossa parmi les duos les plus dynamiques présentement dans la LNH.

« Nous l’avons vu (Kovalchuk) à l’œuvre ici, a déclaré Paddock. Il peut marquer de n’importe quel endroit à l’intérieur de la ligne bleue, donc il est très dangereux. L’autre (Hossa), il est un joueur complet. »

Après une performance exceptionnelle qui a mis la table pour une victoire jeudi soir à Pittsburgh, Martin Gerber a été désigné pour amorcer la rencontre face aux Thrashers.

« Il a été très solide (jeudi), de dire Paddock. Il a été exceptionnel, particulièrement en première période.

Pas de nouveau au sujet du gardien Ray Emery, qui a quitté le match de mercredi contre les Panthers de la Floride, avec des douleurs à sa hanche droite.

« Il sera le substitut, ce qui veut dire qu’il sera capable de jouer (au besoin), a indiqué Paddock. Il se sent mieux. Nous n’avons pas tenu d’entraînement aujourd’hui, donc nous aurons un meilleur aperçu demain (samedi) matin. »

L’attaquant Brian McGrattan, qui a subi une légère élongation à l’épaule droite lors d’un combat contre l’homme fort des Penguins, Georges Laraque, en première période, sera évalué au jour le jour. Les Sénateurs pourraient rappeler un joueur de leur filiale de la Ligue américaine de hockey à Binghamton, advenant que McGrattan ne puisse pas être en uniforme samedi soir. Parmi les candidats suggérés par Paddock : Niko Dimitrakos, Danny Bois ainsi que les Russes Alexander Nikulin et Ilya Zubov.

Il reste environ 150 billets pour le match de samedi.

En voir plus