Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs restent unis

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L’union fait la force. Et les joueurs entendent se serrer les coudes d’ici la fin.


Alors qu’il ne leur reste que deux occasions pour se tailler officiellement une place en séries éliminatoires, les Sénateurs d’Ottawa ont tenu une séance d’entraînement mercredi matin, au Bell Sensplex. Les tensions qui habitaient l’équipe depuis les derniers matchs semblaient dissipées.

« Je crois que le moment était approprié pour desserrer un peu la vis avec eux », a déclaré l’entraîneur-chef et directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, moins de 24 heures après le cuisant revers de 3-0 encaissé à domicile contre les Canadiens de Montréal. La situation des Sénateurs sera encore précaire pour quelques jours.

« Les circonstances demeurent les mêmes. Nous devons gagner nos prochains matchs. Malheureusement, cela ne s’est pas produit hier soir (mardi), donc il faudra l’emporter deux matchs en deux soirs. »

Pour les Sénateurs, cela débutera jeudi soir à Toronto contre leurs rivaux provinciaux, les Maple Leafs (19 h 30, Sens TV, 104,7 FM). Ensuite, ils reviendront à la maison pour compléter le calendrier régulier vendredi, alors que les Bruins de Boston seront les visiteurs à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, 104,7 FM), dans ce qui pourrait constituer une lutte à finir pour une place en séries dans l’Association de l’Est.

Le défi est de taille, surtout pour une formation qui a essuyé deux blanchissages d’affilés et qui se bat pour sa survie.

« Avez-vous vu des personnes qui ont autant essayé de faire des choses avec la rondelle qu’eux, hier soir (mardi) en particulier ? » a dit Murray. « Tout le monde se dit “je dois le faire.” C’est la pression qu’ils ressentent. Mais je crois qu’ils se sont tirés dans le pied eux-mêmes de cette façon, c’est tout.

« Une partie de mon travail consiste à les encourager à penser davantage d’un point de vue collectif. Ils ne le doivent pas le faire par eux-mêmes. Les autres doivent aider. »

Le centre Jason Spezza est d’avis qu’il s’agit d’un aspect très important, qui a permis aux Sénateurs de se rendre jusqu’en finale de la Coupe Stanley en 2007.

« Nous commençons à savoir ce qu’il faut faire chacun d’entre nous afin de gagner et de se sortir de cette impasse, dit-il. L’an dernier, nous avons admirablement profité des forces de tous et chacun et nous devrons refaire la même chose cette année.

« Ce n’est pas avec un ou trois joueurs ou un gardien que nous allons gagner des matchs. Nous devons tous être unis et travailler ensemble. »

Pas question de lancer la serviette malgré la situation périlleuse.

« Nous prenons cela comme un défi, a déclaré l’attaquant Dany Heatley. Ce sont des matchs très importants. C’est pourquoi nous jouons, pour des situations comme celle qui se présente devant nous. Évidemment, nous ne voulions pas nous retrouver dans cette posture, mais les choses sont ainsi faites. Nous devons relever maintenant ce défi et avoir du plaisir. »

D’autres matchs à surveiller

Deux matchs qui seront disputés ce soir pourraient avoir des répercussions majeures – et apporter un sérieux coup de pouce – quant aux chances des Sénateurs de faire les séries. Advenant un revers des Bruins contre les Devils du New Jersey, Ottawa pourrait s’assurer d’une place en battant Boston vendredi ou si les Hurricanes de la Caroline s’inclinent à domicile devant le Lightning de Tampa Bay, les Sénateurs n’auront besoin qu’un seul point dans l’un de leurs deux derniers matchs pour se qualifier.

Bloc-notes

L’attaquant Cory Stillman (blessure à une jambe) s’est entraîné avec l’équipe mais ses chances d’affronter les Leafs sont évaluées à 50 pour cent. « Il y a encore une possibilité, dit-il. J’ai patiné aujourd’hui, donc un pas de plus, mais il faudra attendre comment les choses se dérouleront demain. » … Murray a indiqué que Martin Gerber en sera à son 16e départ consécutif devant le filet (29-17-4).


En voir plus